Communauté de communes des Vals de Saintonge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une intercommunalité française image illustrant la Charente-Maritime
Cet article est une ébauche concernant une intercommunalité française et la Charente-Maritime.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) ; pour plus d’indications, visitez le Projet des intercommunalités françaises.

Communauté de communes des Vals de Saintonge
Communauté de communes des Vals de Saintonge
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Charente-Maritime
Forme Communauté de communes
Siège Saint-Jean-d'Angély
Communes 111
Président Jean-Claude Godineau (DvD)
Date de création 1er janvier 2014
Code SIREN 200041689
Démographie
Population 54 521 hab.[1] (2013)
Densité 36 hab./km2
Géographie
Superficie 1 497 km2
Localisation
Situation de la communauté de communes en Charente-Maritime.
Situation de la communauté de communes en Charente-Maritime.
Liens
Site web Cdc des Vals de Saintonge
Fiche Banatic Données en ligne

La Communauté de communes des Vals de Saintonge, appelée aussi Vals de Saintonge Communauté, est une communauté de communes française, située dans le département de la Charente-Maritime, région Nouvelle-Aquitaine. Créée le 1er janvier 2014, elle est issue de la fusion entre les sept communautés de communes composant le Pays des Vals de Saintonge : la Communauté de communes du Canton de Loulay, la Communauté de communes du canton de Saint-Hilaire-de-Villefranche, la Communauté de communes du Pays de Matha, la Communauté de communes du canton d'Aulnay-de-Saintonge, la Communauté de communes du Pays Savinois, la Communauté de communes du Val de Trézence, de la Boutonne à la Devise[Note 1] et la Communauté de communes du canton de Saint-Jean-d'Angély.

En 2016, c'était la 2e plus grande communauté de communes de France, en nombre de communes, après la Communauté de communes de la Haute-Saintonge. En 2017, la Communauté de communes du Saulnois (128 membres) et la Communauté de communes Somme Sud-Ouest (120 membres) totalisait un plus de communes.

Composition[modifier | modifier le code]

Elle est composée des cent douze communes suivantes :


Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Saint-Jean-d'Angély
(siège)
17347 Angériens 18,78 7 123 (2014) 379
Annepont 17011 Annepontois 8,81 359 (2014) 41
Annezay 17012 Anneziens 7,43 173 (2014) 23
Antezant-la-Chapelle 17013 Antezantais 18,63 361 (2014) 19
Archingeay 17017 Arcantois 16,61 687 (2014) 41
Asnières-la-Giraud 17022 Asnierois 18,64 994 (2014) 53
Aujac 17023 Aujaquois 8,73 339 (2014) 39
Aulnay 17024 Aulnaysiens 30,97 1 407 (2014) 45
Aumagne 17025 Aumagnais 20,50 708 (2014) 35
Authon-Ébéon 17026 Authonais 11,65 398 (2014) 34
Bagnizeau 17029 Bagnizeautins 9,63 195 (2014) 20
Ballans 17031 Ballansois 6,94 214 (2014) 31
Bazauges 17035 Bazaugiens 8,28 129 (2014) 16
Beauvais-sur-Matha 17037 Beauvaisiens 12,48 640 (2014) 51
Essouvert 17277 Essouvertois 30,23 1 170 (2014) 39
Bercloux 17042 Berclaudiens 9,35 447 (2014) 48
Bernay-Saint-Martin 17043 Bernaisiens 24,90 794 (2014) 32
Bignay 17046 Bignaysiens 8,73 424 (2014) 49
Blanzac-lès-Matha 17048 Blanzacais 9,42 345 (2014) 37
Blanzay-sur-Boutonne 17049 Blanzéerois 5,75 88 (2014) 15
Bords 17053 Borniquais 15,47 1 324 (2014) 86
Bresdon 17062 Bresdonniens 16,67 242 (2014) 15
Brie-sous-Matha 17067 Briellois 6,30 184 (2014) 29
Brizambourg 17070 Brizambourgeois 21,26 857 (2014) 40
La Brousse 17071 Broussiens 18,84 513 (2014) 27
Champdolent 17085 Campodoloriciens 12,02 399 (2014) 33
Chantemerle-sur-la-Soie 17087 Chantemerlois 5,72 174 (2014) 30
Cherbonnières 17101 Cherbonnièrois 16,58 364 (2014) 22
Chives 17105 Chivois 20,66 343 (2014) 17
Coivert 17114 Coivertains 14,78 226 (2014) 15
Contré 17117 Contrésiens 12,32 130 (2014) 11
Courant 17124 Courantais 15,46 400 (2014) 26
Courcelles 17125 Courcellois 6,77 474 (2014) 70
Courcerac 17126 Courceracais 6,20 314 (2014) 51
Cressé 17135 Cressois 10,96 233 (2014) 21
La Croix-Comtesse 17137 Crucicomtessins 2,62 235 (2014) 90
Dampierre-sur-Boutonne 17138 Dampierrois 14,04 273 (2014) 19
Dœuil-sur-le-Mignon 17139 Doeuillois 19,33 346 (2014) 18
Les Éduts 17149 Édutois 8,05 65 (2014) 8,1
Les Églises-d'Argenteuil 17150 Argenteuillais 14,29 529 (2014) 37
Fenioux 17157 Fenouillards 9,36 155 (2014) 17
Fontaine-Chalendray 17162 18,86 214 (2014) 11
Fontenet 17165 Fontenésiens 10,27 408 (2014) 40
La Frédière 17169 Frelois 2,89 77 (2014) 27
Gibourne 17176 Gibournais 11,00 114 (2014) 10
Le Gicq 17177 Gicquois 5,97 138 (2014) 23
Gourvillette 17180 Gourvillettois 8,01 102 (2014) 13
Grandjean 17181 Grandjeannais 6,10 278 (2014) 46
Haimps 17188 Haimpsois 18,47 467 (2014) 25
La Jarrie-Audouin 17195 Jarriens 8,41 282 (2014) 34
Juicq 17198 Juicquais 9,25 278 (2014) 30
Landes 17202 Landais 16,05 611 (2014) 38
Loiré-sur-Nie 17206 Loiréens 14,40 292 (2014) 20
Loulay 17211 Loulaysiens 7,30 804 (2014) 110
Louzignac 17212 Louzignacais 6,13 158 (2014) 26
Lozay 17213 Lozéens 11,85 151 (2014) 13
Macqueville 17217 Macquevillois 11,21 294 (2014) 26
Massac 17223 Massacois 9,15 157 (2014) 17
Matha 17224 Mathaliens 19,08 2 196 (2014) 115
Mazeray 17226 Mazériens 19,38 876 (2014) 45
Migré 17234 Migréens 14,30 310 (2014) 22
Mons 17239 Monsois 15,63 429 (2014) 27
Le Mung 17252 Méléduniens 7,52 308 (2014) 41
Nachamps 17254 Nachamptais 4,18 195 (2014) 47
Nantillé 17256 Nantillais 10,78 331 (2014) 31
Néré 17257 Néréens 29,97 747 (2014) 25
Neuvicq-le-Château 17261 Neuvicquois ou Neuvicquais 15,14 358 (2014) 24
Les Nouillers 17266 Novelariens 24,15 658 (2014) 27
Nuaillé-sur-Boutonne 17268 Nuailléens 10,48 213 (2014) 20
Paillé 17271 Pallaciens 12,44 329 (2014) 26
Poursay-Garnaud 17288 Garnaudiens 5,22 317 (2014) 61
Prignac 17290 Prignacais 6,77 297 (2014) 44
Puy-du-Lac 17292 Puy-Laquois 14,60 470 (2014) 32
Puyrolland 17294 12,98 189 (2014) 15
Romazières 17301 Romaziens 8,70 72 (2014) 8,3
Saint-Félix 17327 Saint-Féliciens 15,23 301 (2014) 20
Saint-Georges-de-Longuepierre 17334 Saint-Georgeais 10,69 250 (2014) 23
Saint-Hilaire-de-Villefranche 17344 Hilairois 22,19 1 210 (2014) 55
Saint-Julien-de-l'Escap 17350 Escapiens 8,68 887 (2014) 102
Saint-Loup 17356 Lupéens 16,42 327 (2014) 20
Saint-Mandé-sur-Brédoire 17358 Saint-Mandéens 23,21 306 (2014) 13
Saint-Martial 17361 Saint-Martialais 4,07 121 (2014) 30
Saint-Martin-de-Juillers 17367 Saint-Martiniers 8,38 164 (2014) 20
Sainte-Même 17374 Saint-Mêmois 6,15 251 (2014) 41
Saint-Ouen-la-Thène 17377 Audoniens 7,01 108 (2014) 15
Saint-Pardoult 17381 Saint-Pardoltiens 5,60 229 (2014) 41
Saint-Pierre-de-Juillers 17383 17,59 362 (2014) 21
Saint-Pierre-de-l'Isle 17384 Islitiens 6,43 266 (2013) 41
Saint-Savinien 17397 Savinois 47,00 2 439 (2014) 52
Saint-Séverin-sur-Boutonne 17401 Saint-Séverinois 7,78 106 (2014) 14
Saleignes 17416 Saleignois 7,89 61 (2014) 7,7
Seigné 17422 6,43 88 (2014) 14
Siecq 17427 Siecquois 11,66 216 (2014) 19
Sonnac 17428 Sonnacais 17,12 537 (2014) 31
Taillant 17435 Taillantais 4,96 185 (2014) 37
Taillebourg 17436 Taillebourgeois 14,25 742 (2014) 52
Ternant 17440 Ternantais 5,61 371 (2014) 66
Thors 17446 Thorsais 5,55 452 (2014) 81
Tonnay-Boutonne 17448 Boutonnais 22,73 1 161 (2014) 51
Torxé 17450 Torxéens 11,43 221 (2014) 19
Les Touches-de-Périgny 17451 Priniens 21,56 573 (2014) 27
Varaize 17459 Varaiziens 20,48 555 (2014) 27
Vergné 17464 Vergnauds 8,00 142 (2014) 18
La Vergne 17465 Vergnauds 13,97 594 (2014) 43
Vervant 17467 Vervantais 5,62 235 (2014) 42
La Villedieu 17471 Villadéens 22,27 208 (2014) 9,3
Villemorin 17473 Villemorinois 10,67 89 (2014) 8,3
Villeneuve-la-Comtesse 17474 Villeneuvois 15,90 755 (2014) 47
Villiers-Couture 17477 Villiérois 8,37 126 (2014) 15
Vinax 17478 Vineaubourgeois 9,19 65 (2014) 7,1
Voissay 17481 Voissayens 5,06 168 (2014) 33

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
2011 2013
53 000 52 938
(Sources : Insee[2])

Composition politique[modifier | modifier le code]

Jean-Claude Godineau, maire de Saint-Savinien a été élu président de la communauté de communes le 9 janvier 2014, ainsi que les 12 vice-présidents :

Mme Annie Pérochon (1re Vice-présidente), maire de Saint-Mandé sur Brédoire

M. Jacques Roux, maire de La Croix Comtesse

M. René Escloupier, maire d'Aumagne

Mme Corinne Grégoire, maire de La Frédière

M. Patrick Xicluna, 1er adjoint au maire de Matha

Mme Françoise Mesnard, maire de Saint-Jean d'Angély

M. Jacques Champenois, maire de Loiré sur Nie

M. Claude Pilet, maire de Puy du Lac

M. Maurice Perrier, maire de Loulay

M. Francis Boizumault, maire d'Annepont

M. Pierre Denéchère, maire de Neuvicq le Château

M. Frédéric Emard, maire de Saint-Julien de l'Escap

L'ensemble du Conseil communautaire de la Communauté de communes des Vals de Saintonge est composé de 143 conseillers communautaires. Les 143 sièges de conseillers communautaires sont répartis en tenant compte de la population de chaque commune

conformément à la loi.

Compétences[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

  • La Communauté de communes des Vals de Saintonge a été constituée le 1er janvier 2014.
Liste des présidents successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2014 en cours Jean-Claude Godineau DvD Conseiller général du canton de Saint-Savinien (depuis 2008)
Maire de Saint-Savinien (depuis 2008)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Sauf Chervettes, Genouillé, Saint-Crépin et Saint-Laurent-de-la-Barrière qui ont rejoint la Communauté de communes Aunis Sud.

Références[modifier | modifier le code]


Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Site officiel de la Communauté de communes des Vals de Saintonge

Site officiel du tourisme en Vals de Saintonge (Saintonge Dorée)