La Chaussée (Vienne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Chaussée.

La Chaussée
La Chaussée (Vienne)
Le château de la Bonnetière.
Blason de La Chaussée
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Vienne
Arrondissement Châtellerault
Canton Loudun
Intercommunalité Communauté de communes du Pays Loudunais
Maire
Mandat
Alain Legrand
2014-2020
Code postal 86330
Code commune 86069
Démographie
Gentilé Chausséens
Population
municipale
184 hab. (2016 en diminution de 0,54 % par rapport à 2011)
Densité 14 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 53′ 11″ nord, 0° 06′ 41″ est
Altitude Min. 72 m
Max. 91 m
Superficie 13,58 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vienne

Voir sur la carte administrative de la Vienne
City locator 14.svg
La Chaussée

Géolocalisation sur la carte : Vienne

Voir sur la carte topographique de la Vienne
City locator 14.svg
La Chaussée

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
La Chaussée

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
La Chaussée

La Chaussée est une commune du Centre-Ouest de la France, située dans le département de la Vienne en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

La Chaussée est un petit hameau en bordure de la forêt de Scévolles.

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat est océanique avec des étés tempérés.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Chaussée, un des premiers sens du mot est une « Levée de terre pour retenir l'eau d'une rivière, ou d'un étang, pouvant servir de chemin de passage ».

Le nom de la commune dérive du latin calciata qui signifie chaussée[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Lieu d'origine supposé d'Andrée Brin recensée en 1671 en Acadie ( aujourd'hui Nouvelle-Écosse au Canada ).

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Chaussée (La) Blason Parti: au 1er d'argent au lion de gueules, au 2e coupé au I d'azur à l'église du lieu d'or, ouverte et ajourée de sable, posée sur le trait du coupé, au 3e d'azur au chêne au naturel terrassé de sinople.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 novembre 2009 Michel Landry    
novembre 2009   Marie-Claire Barry    

Instances judiciaires et administratives[modifier | modifier le code]

La commune relève du tribunal d'instance de Poitiers, du tribunal de grande instance de Poitiers, de la cour d'appel Poitiers, du tribunal pour enfants de Poitiers, du conseil de prud'hommes de Poitiers, du tribunal de commerce de Poitiers, du tribunal administratif de Poitiers et de la cour administrative d'appel de Bordeaux, du tribunal des pensions de Poitiers, du tribunal des affaires de la Sécurité sociale de la Vienne, de la cour d’assises de la Vienne.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[3].

En 2016, la commune comptait 184 habitants[Note 1], en diminution de 0,54 % par rapport à 2011 (Vienne : +1,78 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
400354406463444442433438419
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
423420415335348356372360349
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
337347363302337323324305306
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
240233191201193179164185184
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

En 2008, la densité de population de la commune était de 12 hab./km2, 61 hab./km2 pour le département, 68 hab./km2 pour la région Poitou-Charentes et 115 hab./km2.

Économie[modifier | modifier le code]

Selon la direction régionale de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt de Poitou-Charentes, il y a autant d'exploitations agricoles en 2010 qu'en 2000, soit 5.

Les surfaces agricoles utilisées ont augmenté de 90 % et sont passées de 243 hectares en 2000 à 462 hectares en 2010. 67 % sont destinées à la culture des céréales (blé tendre essentiellement mais aussi de l'orge) et 27 % pour les oléagineux (colza et tournesol).

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Patrimoine religieux[modifier | modifier le code]

  • Église du XIIIe siècle coiffée d'un clocher en pierre.
  • Église Notre-Dame, du XVe siècle. Elle est située à la Petite-Chaussée. La tour du clocher est percée de baies géminées. L'entrée est située sur le côté. Il est renforcé par de lourds contreforts. L'intérieur est orné d'éléments architecturaux du XVe siècle, telle la niche incluse dans le mur à décor finement sculpté où étaient déposés les burettes et autres objets nécessaires au culte. L'église est inscrite comme Monument Historique en 1926.

Patrimoine civil[modifier | modifier le code]

Vue aérienne du Château de la Bonnetière.

.

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

Les Plaines du Mirebalais et du Neuvillois[modifier | modifier le code]

La forêt de Scévolles[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Le Patrimoine des communes de la Vienne en 2 tomes – Édition FLOHIC – 2002 – (ISBN 2-84234-128-7)
  2. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.