Lætitia Bianchi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Lætitia Bianchi
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
franco-mexicaine
Activité
autrice, journaliste, dessinatrice
Autres informations
Site web

Lætitia Bianchi est une écrivaine, journaliste, dessinatrice, graphiste[1] et éditrice franco-mexicaine, née en 1976.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lætitia Bianchi a été rédactrice en chef et directrice artistique du magazine indépendant Le Tigre tout au long de l'aventure du journal, entre 2006 et 2015[2]. Elle a imaginé et fondé Le Tigre avec Raphaël Meltz en 2006. Le journal prend la relève de la revue R de réel (2000-2004), dont Lætitia Bianchi a également été rédactrice en chef et directrice artistique. Le Tigre, qui préfigure à bien des égards les mooks, s'est distingué par la juxtaposition d'iconographie ancienne et de dessinateurs contemporains, d'articles universitaires pointus et de feuilletons d'écrivains, d'une parole documentaire brute et de grands reportages. Lætitia Bianchi a conçu le graphisme[1] de R de réel et des formules successives du Tigre.

Publications[modifier | modifier le code]

Art[modifier | modifier le code]

Dans la revue Étapes
  • Trois soleils, un double-éléphant et un A4, sur l'invention du format A4, no 255, mai-juin 2020.
  • Le scrolling, les codex et Don Juan, sur l'opposition codex/volumen et les leporello, no 255, mai-juin 2020.
  • Un animaux, des animals, sur les animaux composites dans l'art moghol, no 257, septembre-octobre 2020.
  • C'était mieux avant, mais ce sera mieux après, sur le graphisme des cahiers d'écoliers, no 258, novembre-décembre 2020.

Littérature[modifier | modifier le code]

Sciences humaines: articles et grands entretiens[modifier | modifier le code]

(sélection non exhaustive)

  • « De la mobilité des téléphones et de la langue », article sur l'écriture SMS, Le Tigre, septembre 2008[A 1].
  • « Boumediene vs. Bush », entretien avec Lakhdar Boumediene réalisé avec Sylvain Prudhomme, Le Tigre, février 2010[A 2].
  • « C'étaient les tertres », sur la destruction des Tertres à Bagneux, Le Tigre, mars 2010[A 3].
  • « Réflexions sur quelques bouts de tissus », article sur la question du voile, Le Tigre, juillet 2010[A 4].
  • « Écrire l'histoire sans européocentrisme », grand entretien avec Romain Bertrand, Le Tigre, novembre 2011[A 5].
  • « Dans l'arrière-boutique des anthropologues », Le Tigre, mars 2012[A 6].
  • « Dans l'arrière-boutique des ship managers », Le Tigre, mai 2012[A 7].
  • « Le respect de la diversité n'est pas une donnée française », entretien avec Claude Hagège, Le Tigre, juin 2012[A 8].

Traduction[modifier | modifier le code]

  • 2003 : Lysistrata d'Aristophane, nouvelle traduction du grec ancien (avec Raphaël Meltz), éditions Arléa.
  • 2013 : Le pique-nique des vautours, de Greg Palast, traduction de l'anglais, éditions Denoël.

Divers[modifier | modifier le code]

  • 2003 : préface à Prosopopus de Nicolas de Crécy, éditions Dupuis.
  • 2003 : textes sur la monographie de Nicolas de Crécy, éditions de l'An 2.
  • 2008 : Plein Air, textes sur les photographies d'Aurore Valade, éditions Diaphane, 2008.
  • 2010 : « Les coyotes, l'amertume, le figuier », in Ateliers, éditions Temps Machine.
  • 2010 : Moulinages, textes sur des photographies d'Aurore Valade, éd. Diaphane.
  • 2012 : Marketing disent-ils, sous le pseudonyme de Josée Œil de Bœuf, Le Tigre..
  • 2015 : Saint-Pierre des Corps, Saint-Pierre-des Corps, chroniques radiophoniques pour France Culture[8].
  • 2016 : Agence matrimoniale chroniques radiophonique pour France Culture[9].

Dessin[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Erwan Desplanques et François Gorin, « Michel Butel (“L’Impossible”) et Laetitia Bianchi (“Le Tigre”) : “Tant que le désir existe, nos journaux survivront” », sur Télérama, (consulté le 14 mai 2020).
  2. Camille Diao, « Le Tigre est mort ce soir », sur Street Press, .
  3. Pierre MANSAT, « José Guadalupe Posada, le graveur mexicain qui faisait danser les morts », sur Télérama, 31 juin 2019 (consulté le 5 mai 2020).
  4. « Beaux livres 2019. La sélection Illustration », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 5 mai 2020).
  5. « Laetitia Bianchi sur remue.net », sur remue.net (consulté le 5 mai 2020).
  6. lesfeuillespasmortes, « Petite vie des grands hommes - Laetitia Bianchi », sur lesfeuillespasmortes.blog.free.fr, (consulté le 5 mai 2020).
  7. (en) « Mon Pangolin d'Avril », sur monpangolindavril.tumblr.com (consulté le 5 mai 2020).
  8. Lætitia Bianchi, « Saint-Pierre des Corps », sur franceculture.fr (consulté le 14 mai 2020).
  9. Lætitia Bianchi, « Agence matrimoniale », sur franceculture.fr, (consulté le 14 mai 2020).
Articles
  1. Lætitia Bianchi, « De la mobilité des téléphones et de la langue », sur le-tigre.net, (consulté le 14 mai 2020).
  2. Lætitia Bianchi, « Entretien avec Lakhdar Boumediene », sur le-tigre.net, (consulté le 14 mai 2020).
  3. Lætitia Bianchi, « C'étaient les tertres », sur le-tigre.net, (consulté le 14 mai 2020).
  4. Lætitia Bianchi, « Réflexions sur quelques bouts de tissus », sur le-tigre.net, 6 ju (consulté le 14 mai 2020).
  5. Lætitia Bianchi, « Écrire l'histoire sans européocentrisme », sur le-tigre.net, (consulté le 14 mai 2020).
  6. Lætitia Bianchi, « Dans l'arrière-boutique des anthropologues », sur le-tigre.net, (consulté le 14 mai 2020).
  7. Lætitia Bianchi, « Dans l'arrière-boutique des ship managers », sur le-tigre.net, (consulté le 14 mai 2020).
  8. Lætitia Bianchi, « Le respect de la diversité n'est pas une donnée française », sur le-tigre.net, (consulté le 14 mai 2020).

Liens externes[modifier | modifier le code]