Ksandra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ksandra
Description de cette image, également commentée ci-après
Ksandra photographiée par John B. Root.
Alias
KSandra
K.Sandra
K Sandra
Kasandra
Kassandra[1]
Naissance (43 ans)
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession
Conjoint
Titof (vers 2000)
Caractéristiques physiques
Signes distinctifs
tatouages sur le dos et le bas-ventre
Carrière
Années d’activité Années 2000
Films notables

Ksandra — pseudonyme également orthographié KSandra, K.Sandra, Kassandra, Kasandra ou K Sandra —, née le , est une ancienne actrice pornographique française entre 2000 et 2004.

Biographie[modifier | modifier le code]

D'origine asiatique, Ksandra travaille d'abord comme stripteaseuse. Après une première expérience peu concluante dans le cinéma pornographique, elle est présentée par le hardeur Titof, dont elle est à l'époque la compagne, au réalisateur John B. Root. Ce dernier décide alors de travailler avec elle[2]. Le cinéaste construit le film XYZ autour du couple qu'elle forme avec Titof et en s'inspirant de « leurs relations tumultueuses, leurs engueulades et les réconciliations permanentes », le scénario tournant autour d'une séparation temporaire des deux amants puis de leurs retrouvailles après diverses aventures sexuelles que chacun vit de son côté[3]. Remarqué à l'époque comme une réussite du cinéma porno français[4],[5], le film est cependant fatal au couple de Ksandra et Titof, qui se séparent réellement au beau milieu du tournage[3].

Ksandra poursuit sa carrière dans le X, apparaissant devant la caméra de réalisateurs comme Fred Coppula ou Rocco Siffredi et tournant à nouveau pour John B. Root dans French Beauty[6]. Elle effectue également un caméo dans Le Pornographe, de Bertrand Bonello. En 2003, après un bref hiatus dans sa filmographie, elle tient la vedette du film Le Journal intime de K. Sandra, un long-métrage X réalisé par Patrice Cabanel et construit autour d'elle à la manière d'un portrait documentaire[7]. Elle cesse de tourner vers la moitié des années 2000.

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Pornographique[modifier | modifier le code]

Non pornographique[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. KSANDRA, fiche sur le site de Hot Vidéo (consulté le 2 juin 2017)
  2. John B. Root, Ksandra Porno star, explicite-art.com (consulté le 2 juin 2017)
  3. a et b John B. Root, Des intenses scènes de cul rimbaldiennes, explicite-art.com, 8 décembre 2003
  4. Jean-François Rauger, Virginie Despentes, ses acteurs et ses hardeurs, Le Monde, 7 juin 2000
  5. Christophe Lemaire, in Le Cinéma X, La Musardine, 2012, page 456
  6. French beauty sur filmdeculte.com
  7. Le journal intime de K. Sandra sur Xstarvideos.com (consulté le 2 juin 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]