Titof

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
 Ne doit pas être confondu avec Titoff ou Titeuf.
Titof
Defaut 2.svg
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Titof (diminutif de Christophe), né le à Lunéville, est un acteur et réalisateur français bisexuel de films pornographiques qui a déjà participé à plus de 80 films depuis ses débuts dans le X en 1999. Pendant une courte période, en 2001, il a présenté le magazine Gayprime de Stéphane Joffre sur la chaîne XXL.

Biographie[modifier | modifier le code]

C'est grâce à son ami Sebastian Barrio, acteur porno reconnu dans le milieu[réf. nécessaire] qu'il a été invité sur un plateau de tournage. L'acteur d'une scène ayant une défaillance, on a proposé à Titof de le remplacer.

Sa bisexualité l'a amené à jouer dans des productions tant hétérosexuelles qu'homosexuelles. En effet, en plus de films X destinés à un public hétérosexuel, Titof a également produit et réalisé deux films pornographiques gay intitulés Titouch et Titouch 2, dans lesquels il joue autant le rôle du partenaire actif que du partenaire passif. Il a également joué dans quatre autres films gays pour Hervé Bodilis, dont Christophe, Titof, pompier en service, Permission à Paris et Titof and the College Boys...

Dans les productions hétérosexuelles, Titof, le « Mister just one ball » (le « Monsieur couille unique »)[1], tient souvent un rôle romantique.[réf. nécessaire] Dans 'Élixir édition spéciale, il a joué une scène dans laquelle sa partenaire le pénètre alors qu'il est travesti.

Titof a joué un petit rôle dans le film de Virginie Despentes sorti en 2000, Baise-moi, ainsi que dans Le Pornographe de Bertrand Bonello, où il interprète une scène avec Ovidie.

Il fut brièvement avec Ksandra[2] et fut le compagnon d'Asian Shan[2].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • X Awards 2008 : meilleur acteur second rôle

Références[modifier | modifier le code]

  1. « (...) Titof, 1,70 m, yeux bleus, chair rose, a tout d’un ange. Avec une grosse bite. Et, ajoutent les connaisseurs, un seul testicule. ». Éric Loret, « Recto verso », Libération, 3 février 2004.
  2. a, b, c et d "Bio Titof" sur jetsociety.wordpress.com du 02/02/2007
  3. "Résultats Award Européen du X à Bruxelles" sur pere-vert.com (site pour adulte)

Lien externe[modifier | modifier le code]