Kieler SV Holstein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Holstein Kiel
Logo du Holstein Kiel
Généralités
Nom complet Kieler Sportvereinigung Holstein von 1900 e.V.
Surnoms Die Störche (Les Cigognes)
Fondation
Couleurs Bleu, blanc et rouge
Stade Holstein-Stadion
(11 386 places)
Siège Westring, 501
24106 Kiel
Championnat actuel 2. Bundesliga
Président Roland Reime
Entraîneur Drapeau : Allemagne Markus Anfang
Site web www.holstein-kiel.de
Palmarès principal
National[1] Champion d'Allemagne (1)
Vice-champion d'Allemagne (2)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Neutre

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
2. Bundesliga 2018-2019
0

Le Kieler SV Holstein 1900 (familièrent appelé Holstein Kiel) est un club allemand de football localisé à Kiel dans le Schleswig-Holstein.

Fruit d'une fusion, en 1917, entre deux anciens clubs locaux, Holstein Kiel recèle la particularité pour un ancien Champion d'Allemagne, d'avoir évolué, depuis la Seconde Guerre mondiale, dans pratiquement toutes les déclinaisons possibles des niveaux 1 à 4 du football allemand, à l'exception...de la Bundesliga.

Repères historiques[modifier | modifier le code]

  • 1844 - fondation du KIELER MÄNNERTURNVEREINS 1844 (cercle gymnique).
  • 1900 - 07/10/1900, fondation du KIELER FUSSBALL VEREIN par des membres du Kieler MTV 1844. Un peu plus tard, le club fut renommé ERSTE KIELER FUSSBALL VEREIN.
  • 1902 - 04/05/1902, fondation du FUSSBALL VEREIN HOLSTEIN 1902.
  • 1914 - FUSSBALL VEREIN HOLSTEIN 1902 changea son nom en SPORT VEREIN HOLSTEIN 1902.
  • 1917 - 07/06/1917, fusion du ERSTE KIELER FUSSBALL VEREIN avec le SPORT VEREIN HOLSTEIN 1902 pour former le KIELER SPORT VEREINIGUNG HOSTEIN 1900.
  • 1945 - dissous par les Alliés, le club fut rapidement reconstitué et reprit son appellation de KIELER SPORT VEREINIGUNG HOSTEIN 1900

Histoire[modifier | modifier le code]

Création et Fusion (1900-1925)[modifier | modifier le code]

Le club vit le jour, sous le nom de Kieler FV, le 7 octobre1900 sous l'impulsion de membres du Kieler MTV 1844, un club local de Gymnastique.

Le club fut renommé 1. Kieler FV par après, sans doute après que d'autres équipes de football eurent été créées dans la localité de Kiel.

Le 4 mai 1902 fut fondé le FV Holstein 1902. Ce club et le 1 Kieler FV furent des fondateurs en 1903 de la * Verband Kieler Fussballvereine (VKF), puis en avril 1905 de la Norddeutscher Spiel-Verband (NSV).

Si le 1. Kieler FV resta relativement anonyme, le FV Holstein 1902 se montra performant. Remportant plusieurs fois les ligues régionales auxquelles il participait, il fut Champion d'Allemagne du Nord à plusieurs reprises. En 1910, il fut vice-champion d'Allemagne en 1910 en perdant de peu la finale jouée à Cologne contre le Karlsruher FV (1-0).

Deux ans plus tard, le FV Holstein 1902 fêta son 10e anniversaire en s'offrant un titre de champion d'Allemagne. Pour parvenir en finale, le club élimina deux adversaires berlinois. D'abord le Berliner FC Preussen (2-1), puis le tenant du titre du Berliner TuFC Viktoria 89 (1-2, après deux prolongations 0-0 puis 1-1). En finale, au stade Hoheluft d'Hambourg, Kiel prit sa revanche sur Karlsruher FV (1-0).

En 1914, le FV Holstein 1902 qui s'était développé et comptait plusieurs sections sportives changea son nom en SV Holstein 1902.

Tant le 1. Kieler FV que le SV Holstein 1902 furent terriblement affaiblis de la Première Guerre mondiale. Le 6 juin 1917, les deux clubs fusionnèrent pour former le Kieler SV Holstein 1900. Dans le langage courant, le club sera souvent appelé Holstein Kiel.

L'âge d'or (1925-1945)[modifier | modifier le code]

Le club fusionné dut patienter jusqu'en 1926 pour reconquérir le titre de Champion d'Allemagne du Nord et prendre part au tour final national. Il y fut éliminé (3-1), en demi-finales par le SpVgg Fürth.

L'année suivante, le club prolongea son titre au Nord mais ne dépassa pas les quarts de finale du tour final, battu (4-2) par le Hertha BSC Berlin.

En 1928, le Kieler SV Holstein 1900 fit partie du mouvement de contestation qui secoua la fédération régionale d'Allemagne du Nord et resta dans l'Histoire sous l'appellation de Fussball Revolution. Il termina tout de même vice-champion derrière le Hambourg SV. Ce fut encore le Hertha Berlin qui lui barra la route lors du tour final (0-4).

En 1929, le club termina une nouvelle fois derrière le Hambourg SV. Cette fois, il ne franchit pas le premier tour de la phase finale, étrillé (1-6) par le 1. FC Nuremberg.

Le titre de la NSV lui revint en 1930. Holstein Kiel se fraya un chemin jusqu'en finale du championnat national. 2liminant successivement le VfB Leipzig (4-3), l'Eintracht Francfort (4-2) et le Dresdner SC (2-1). La finale qui se joua au Rheinstadion de Düsseldorf marqua l'Histoire. Le Hertha BSC Berlin s'imposa (5-4), au terme d'un match plein.

En 1931, le club fut 2e derrière Hambourg et atteignit une nouvelle fois les demi-finales nationales où il s'inclina (2-0) contre le TSV Munich 1860. Lors de l'édition suivante, Holstein Kiel s'arrêta en quarts de finale face au 1. FC Nuremberg (0-4).

À la fin de la saison 1932-1933, pour la première fois depuis sept saisons, le Kieler SV Holstein 1900 n'obtint pas une des deux premières places du Championnat d'Allemagne du Nord.

Mais cette saison fut aussi celle pendant laquelle, en dehors du football, l'Allemagne vécut ce grand chambardement qui allait bouleverser son Histoire et celle du monde. En février 1933, Adolf Hitler et son NSDAP arrivèrent au pouvoir et firent sombrer le pays dans la dictature. Sous l'impulsion du DRL/NSRL, les Nazis kidnappèrent le sport et en firent un moyen de propagande. Les compétitions de football furent réformées, ce fut la création de seize ligues régionales appelées Gauligen.

Le Holstein Kiel fut versé dans la Gauliga Nordmark dont il ne parvint pas à remporter le moindre titre. En vue de la saison 1942-1943, la Gauliga Nordmark fut scindée en trois ligues distinctes. Holstein Kiel joua alors dans la Gauliga Schleswig-Holstein. Il en gagna les deux titres mis en jeu durant la Seconde Guerre mondiale.

En 1943, le club trébucha en demi-finales contre Dresdner SC (1-3) avant de s'adjuger la 3e place devant le First Vienna (4-1). L'année suivante, Kiel s'arrêta en huitièmes de finale contre le Hertha Berlin (4-2).

En 1945, le club fut dissous par les Alliés, comme tous les clubs et associations allemandes (voir Directive n°23). Le club fut rapidement reconstitué et reprit par après son nom de Kieler SV Holstein 1900.

Le recul (1945 - 1981)[modifier | modifier le code]

Le club ne retrouva jamais son statut d'avant-guerre. De 1947 à 1963, il évolua dans l'Oberliga Nord, une des cinq ligues majeures créées par la DFB.

Lors de la création de la Bundesliga, au terme de la saison 1962-1963, Holstein Kiel ne fut pas retenu pour la nouvelle élite et fut versé dans la Regionalliga Nord (Niveau 2). Il en remporta le titre en 1965, mais lors du tour final il fut devancé par le Borussia Mönchengladbach et le SSV Reutlingen 05. Seul le premier de groupe était promu.

Quand les Regionalligen cédèrent la place à la 2. Bundesliga en fin de championnat 1973-1974, le SV Hosltein manqua de peu le bon wagon. 8e du classement établi sur base des résultats combinés des saisons récentes, le club ne put rester au 2e niveau car, un autre club de la région Nord, le Hannover SV 96 y était relégué depuis l'élite.

Holstein Kiel se retrouva ainsi en Oberliga Nord. Après deux saisons moyennes, le club joua une première fois, mais sans succès, le tour final pour la montée en 1977. À la fin de la saison 1977-1978, le club termina 4e de l'Oberliga Nord. Il disputa un barrage contre le 1. FC Paderborn. La lutte fut difficile. Après que les manches aller et retour se furent soldées par un partage (chaque fois 2-2), le test-match resta aussi indécis. Il ne se décida qu'aux tirs au but (4-2) en faveur de Kiel. Versé ensuite dans un groupe de 4, Holstein obtint la 2e place derrière le SC Wacker 04 Berlin. Cela lui permit de monter en 2. Bundesliga, Groupe Nord.

Holstein Kiel rejoua trois années au 2e niveau, mais quand en fin de saison 1980-1981, la 2. Bundesliga fut ramenée à une seule série, il redescendit.

Un bon club de niveau 3 (1981 - 1996)[modifier | modifier le code]

Le club resta alors au 3e étage de la pyramide du football allemand. Le plus souvent dans la première partie du tableau, il ne fut pourtant jamais en mesure de participer au tour final pour la montée.

En 1994. À ce moment, dans la mouvance des restructurations de ligue faisant suite à la réunification allemande furent instaurées les Regionalligen au niveau 3. Holstein Kiel fut placé dans la Regionalliga Nord.

Après une saison en milieu de classement, le Kieler SV Holstein 1900 recula au 4e niveau après une dernière place subie en fin de championnat 1995-1996.

En route vers l'élite (depuis 1996)[modifier | modifier le code]

Le club se retrouva ainsi en Oberliga Hamburg/Schleswig-Holstein. Après deux saisons, il en conquit le titre et put réintégrer le 3e niveau. Mais malheureusement pour le club, deux ans plus tard, la Regionalliga fut réduite de 4 à 2 séries.

Holstein Kiel retourna au niveau 4 et fut champion immédiatement en 2001. Après un barrage contre le 1. SC Göttingen 05 (champion de l'Oberliga Bremen/Niedersachsen), Kiel remonta en Regionalliga Nord.

Le club se réinstalla en "Division 3". Au fil des saisons, il approcha les premières places puis loupa son championnat 2006-2007 et fut relégué en Oberliga. Le purgatoire ne dura qu'une saison. Holstein Kiel remporta le titre de l'Oberliga Nord dès 2008, c'est-à-dire juste avant que cette ligue ne devienne le niveau 5 de la hiérarchie en raison de la création de la 3. Liga.

Titré, le Kieler SV Holstein eut le droit de rester au 4e niveau qui hérita du nom de Regionalliga Nord. Il en conquit le titre 2009 et remonta au 3e niveau.

Holstein Kiel ne termina sa première saison en 3. Liga qu'à l'avant-dernière des 20 places. Il fut donc relégué en Regionalliga Nord, soit le 4e niveau de la hiérarchie du football allemand.

Le club réalise l'exploit d'accéder aux quarts de finale de la coupe d'Allemagne 2011/2012 après sa victoire contre Mayence (2-0) le mercredi 21 décembre 2011. Mais il s'arrête à ce stade de la compétition éliminé (0-4) le 7 février 2012 par le champion en titre, le BVB Dortmund.

Le club remonte en 3e division allemande à l'issue de la saison 2013, puis en deuxième division en 2017. Malheureusement le club manque la montée en Bundesliga en 2018 en barrages contre Wolfsbourg.

Effectif actuel[modifier | modifier le code]

No. Nat. Position Nom du joueur
1 Drapeau de l'Allemagne G Timon Weiner
2 Drapeau de l'Allemagne D Arne Sicker
3 Drapeau de l'Allemagne D Dominik Schmidt
5 Drapeau de l'Allemagne D Stefan Thesker
6 Drapeau de l'Allemagne D David Kinsombi
7 Drapeau de la Corée du Sud M Lee Jae-sung
8 Drapeau de l'Allemagne M Alexander Mühling
10 Drapeau de l'Allemagne M Heinz Mörschel
11 Drapeau de l'Allemagne M Manuel Janzer
13 Drapeau de l'Allemagne M Dominic Peitz
15 Drapeau de l'Allemagne D Johannes van den Bergh
17 Drapeau de l'Allemagne M Steven Lewerenz
18 Drapeau des États-Unis G Kenneth Kronholm
19 Drapeau de l'Allemagne D Patrick Herrmann
No. Nat. Position Nom du joueur
20 Drapeau de l'Allemagne D Jannik Dehm
21 Drapeau de l'Allemagne M Tim Siedschlag
22 Drapeau de l'Allemagne M Atakan Karazor
23 Drapeau de l'Allemagne A Janni Serra
24 Drapeau de l'Allemagne D Hauke Wahl
25 Drapeau de l'Allemagne A Utku Sen
27 Drapeau de l'Allemagne D Kingsley Schindler
28 Drapeau de l'Allemagne A Noah Awuku
29 Drapeau de l'Allemagne D Tobias Fleckstein
30 Drapeau de l'Allemagne A Benjamin Girth
34 Drapeau de l'Allemagne D Tjorve Mohr
35 Drapeau de l'Allemagne G Dominik Reimann
Drapeau de l'Autriche M Mathias Honsak (en prêt du Red Bull Salzburg)

Palmarès[modifier | modifier le code]

Stade de Holstein Kiel.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.

Sources & Liens externes[modifier | modifier le code]