Keolis Rennes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Keolis Rennes
logo de Keolis Rennes
Logo de Keolis Rennes.

Création 25 janvier 1987[1]
Forme juridique Société anonyme
Siège social Rennes
Drapeau de France France
Direction Laurent Senigout, directeur général
Actionnaires Keolis : 100 %
Activité Transports urbains et suburbains de voyageurs
Produits métro, bus, vélo en libre service sous les appellations
STAR et STAR, le vélo
Société mère Keolis
Effectif 1 025 en 2017
SIREN 340 035 526
Site web [1]

Chiffre d'affaires 55 068 800 euros en 2017
Résultat net -1 684 000 euros en 2017 (perte)

Keolis Rennes, anciennement Société des transports urbains rennais (STUR) est une société basée à Rennes, en France, destinée à l'exploitation des transports en commun de l'agglomération rennaise. Elle est une filiale à 100 % du groupe Keolis, entreprise spécialisée dans les transports en commun.

Activité[modifier | modifier le code]

Keolis Rennes exploite pour le compte de Rennes Métropole deux services de transport public de voyageurs :

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Effectifs et sites[modifier | modifier le code]

L'entreprise compte environ 1 050 salariés dont 650 conducteurs de bus[4],[5], répartis sur cinq sites principaux :

  • Dépôt principal et garage atelier des bus de la rue Jean-Marie Huchet, à Rennes, ce site étant plus communément appelé « Plaine de Baud » ;
  • Dépôt secondaire des bus de la zone industrielle Mi-Voie à Saint-Jacques-de-la-Lande depuis la rentrée scolaire de [6],[7] ;
  • Agence commerciale STAR de la rue du Pré Botté, à Rennes ;
  • Garage atelier de la ligne A du métro situé ZA de la Hallerais, à Chantepie ;
  • Garage atelier de la ligne B du métro situé au lieu-dit de La Maltière à Saint-Jacques-de-la-Lande (inauguré en 2018).

L'ouverture des données[modifier | modifier le code]

Keolis Rennes a ouvert ses données sous une licence Creative Commons[8], afin que les utilisateurs puissent créer des supports d'information enrichissant le service de base proposé sur Rennes[9]. Les premières exploitations concernaient uniquement pour LE vélo STAR[10], mais les données disponibles ont été étoffées à la rentrée 2010 pour accueillir les données sur le réseau STAR[11]. En , est proposée une API permettant aux développeurs d'intégrer les passages de bus en temps réel[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Keolis Rennes », sur http://www.verif.com (consulté le 23 septembre 2016).
  2. « Délégation du Réseau Star : Veolia perd la bataille », sur Le Mensuel de Rennes, (consulté le 5 avril 2015)
  3. Laurent Le Goff, « Rennes. Keolis conserve le réseau Star jusqu’en 2024 », sur https://www.ouest-france.fr, (consulté le 19 octobre 2017)
  4. « Les acteurs du transport public à Rennes », sur http://www.star.fr (consulté le 23 septembre 2016).
  5. Olivier Berrezai, « 75 millions de voyages par an avec le bus et le métro », sur https://www.ouest-france.fr, (consulté le 23 septembre 2016).
  6. « La station de métro « Gares » fermée pendant trois mois », sur http://www.letelegramme.fr, (consulté le 29 août 2016).
  7. « Les nouveautés qui vous attendent sur le réseau Star », sur https://www.20minutes.fr, (consulté le 29 août 2016).
  8. Keolis Rennes, « Conditions d'utilisation », Keolis Rennes & Rennes Métropole, (consulté le 26 août 2010)
  9. Keolis Rennes, « Data Keolis Rennes », Keolis Rennes & Rennes Métropole, (consulté le 26 août 2010)
  10. LE vélo STAR, « Les applications LE vélo STAR sur votre mobile », Keolis Rennes, (consulté le 26 août 2010)
  11. Keolis Rennes, « Data Keolis Rennes : Les données disponibles », Keolis Rennes & Rennes Métropole, (consulté le 26 août 2010)
  12. Benoît Évellin, « Votre bus est-il en retard ? Demandez à votre portable ! », rennes1720.fr, (consulté le 9 octobre 2012)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]