Kadaň

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kadaň
Blason de Kadaň
Héraldique
Drapeau de Kadaň
Drapeau
Remparts de Kadaň.
Remparts de Kadaň.
Administration
Pays Drapeau de la République tchèque République tchèque
Région Flag of Usti nad Labem Region.svg Ústí nad Labem
District Chomutov
Région historique Bohême
Maire Jiří Kulhánek
Code postal 432 01
Indicatif téléphonique international +(420)
Démographie
Population 17 839 hab. (2016)
Densité 272 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 22′ 34″ nord, 13° 16′ 17″ est
Altitude 300 m
Superficie 6 562 ha = 65,62 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : République tchèque

Voir la carte administrative de République tchèque
City locator 14.svg
Kadaň

Géolocalisation sur la carte : République tchèque

Voir la carte topographique de République tchèque
City locator 14.svg
Kadaň
Liens
Site web Site officiel

Sur les autres projets Wikimedia :

Kadaň (prononcer [ˈkadaɲ] ; en allemand : Kaaden) est une ville du district de Chomutov, dans la région d'Ústí nad Labem, en République tchèque. Sa population s'élevait à 17 839 habitants en 2016[1].

Située au cœur d'un important bassin industriel, la ville est surtout un pôle résidentiel et administratif. Deux grandes centrales thermiques (celles de Tušimice et Prunéřov) l’alimentent en électricité.

Géographie[modifier | modifier le code]

Kadaň est arrosée par l’Ohře et se trouve à 14 km au sud-ouest de Chomutov, à 64 km au sud-ouest d'Ústí nad Labem et à 90 km au nord-ouest de Prague[2].

Image panoramique
Kadaň : panorama de la place du Marché.
Voir le fichier

La commune est limitée par Výsluní, Místo, Málkov et Spořice au nord, par Březno et Rokle à l'est, par Vilémov et Radonice au sud, et par le terrain militaire de Hradiště et Klášterec nad Ohří à l'ouest[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Jusqu'en 1918, la ville de Kaaden faisait partie de l'empire d'Autriche, puis d'Autriche-Hongrie (Cisleithanie après le compromis de 1867), chef-lieu du district de même nom, l'un des 94 Bezirkshauptmannschaften en Bohême[4].

Benjamin Constant en a fait le cadre de son roman Adolphe (1816), où la ville apparaît comme « Caden, petite ville de la Bohême[5] ».

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population de la commune dans ses limites actuelles[6] :

Évolution démographique
1869* 1880* 1890* 1900* 1910* 1921*
8 262 10 368 11 081 11 999 13 186 12 974
1930* 1950* 1961* 1970* 1980* 1991*
13 480 7 908 10 010 15 624 18 614 17 796
2001* 2012 2013 2014 2015 2016
17 579 18 062 18 030 17 923 17 907 17 839

Administration[modifier | modifier le code]

La commune se compose de neuf quartiers :

  • Brodce
  • Bystřice
  • Kadaň
  • Pokutice
  • Prunéřov (comprend le hameau de Nová Víska)
  • Tušimice
  • Úhošť
  • Úhošťany (comprend le hameau de Kadaňská Jeseň)
  • Zásada u Kadaně (comprend le hameau de Meziříčí)

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Centre touristique, Kadaň s'enorgueillit de son monastère franciscain et de son centre historique que domine un beffroi de style gothique. On y trouve aussi la ruelle la plus étroite du pays : Katova ulička, large de seulement 66 cm.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (cs) Population des communes de la République tchèque au 1er janvier 2016.
  2. Distances à vol d'oiseau ou distances orthodromiques.
  3. D'après geoportal.gov.cz.
  4. Wilhelm Klein, Die postalischen Abstempelungen und andere Entwertungsarten auf den österreichischen Postwertzeichen-Ausgaben 1867, 1883 und 1890, Vienne, Briefmarken-Kolbe, 1967.
  5. Cf. Adolphe, chap. VI.
  6. Český statistický úřad, Historický lexikon obcí České republiky 1869–2005, vol. I, Prague, Český statistický úřad, 2006, pp. 376-377 ; de 1869 à 1910, les recensements organisés par l'Empire d'Autriche-Hongrie sont officiellement datés du 31 décembre de l'année indiquée. — À partir de 2012, population des communes de la République tchèque au 1er janvier, sur le site de l'Office tchèque de statistique (Český statistický úřad).