Région de Moravie-Silésie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la République tchèque
Cet article est une ébauche concernant la République tchèque.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Silésie (homonymie).
Région de Moravie-Silésie
Moravskoslezský kraj (cs)
Blason de Région de Moravie-Silésie
Héraldique
Drapeau de Région de Moravie-Silésie
Drapeau
Image illustrative de l'article Région de Moravie-Silésie
Administration
Pays Drapeau de la République tchèque République tchèque
Chef-lieu Ostrava
Hejtman Miroslav Novák
Démographie
Population 1 251 883 hab. (2005)
Densité 230 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 46′ 48″ nord, 18° 01′ 48″ est
Superficie 544 500 ha = 5 445 km2

La Moravie-Silésie (en tchèque : Moravskoslezský kraj) est une division administrative de la République tchèque. Elle englobe une partie de la province historique de Moravie ainsi que la partie tchèque de la Silésie. La capitale administrative du kraj (région) de Moravie-Silésie est la ville d'Ostrava.

Géographie[modifier | modifier le code]

Couvrant 5 445 km2, la région de Moravie-Silésie se trouve à l'est de la République tchèque. Elle est limitée au nord par la Pologne, à l'est par la rivière Ostravice et la Slovaquie, au sud par la région de Zlín et à l'ouest par la région d'Olomouc.

Subdivisions[modifier | modifier le code]

La région est subdivisée en 302 communes, dont 39 ont le statut de ville.

Les six districts (okres, au pluriel okresy) ci-dessous ont été officiellement supprimés en tant que collectivités territoriales le 1er janvier 2003, dans le cadre de la seconde phase de réforme territoriale. Les compétences des districts ont été transférées partiellement à la région et partiellement aux municipalités à compétence étendue.

Toutefois, les districts subsistent comme unité territoriale de base pour les tribunaux, les services déconcentrés de l'État, les unités organisationnelles de la Police de la République tchèque, éventuellement d'autres institutions publiques. Ils sont également utilisés en tant qu'unité statistique.

Les districts ont également été utilisés jusqu'au 1er janvier 2008 comme unité statistique européenne de niveau NUTS4, niveau supprimé depuis pour la Tchéquie.

Districts (okresy)[modifier | modifier le code]

Municipalités à compétences étendues[modifier | modifier le code]

Par une loi du , ont été créées 22 municipalités à compétences étendues.

Principales villes[modifier | modifier le code]

Principales villes de la région (population en 2016 et évolution 2015-2016[1]) :

Ostrava district d'Ostrava-Ville 292 681 en diminution
Havířov district de Karviná 74 101 en diminution
Opava district d'Opava 57 676 en stagnation
Frýdek-Místek district de Frýdek-Místek 56 879 en diminution
Karviná district de Karviná 55 163 en diminution
Třinec district de Frýdek-Místek 35 760 en diminution
Orlová district de Karviná 29 524 en diminution
Český Těšín district de Karviná 24 787 en diminution
Krnov district de Bruntál 23 992 en diminution
Nový Jičín district de Nový Jičín 23 761 en augmentation
Kopřivnice district de Nový Jičín 22 273 en diminution
Bohumín district de Karviná 21 149 en diminution
Bruntál district de Bruntál 16 654 en diminution
Hlučín district d'Opava 14 020 en augmentation
Frenštát pod Radhoštěm district de Nový Jičín 10 854 en stagnation

Jumelages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (cs) Population des communes de la République tchèque au 1er janvier 2016. Évolution de la population entre le 1er janvier 2015 et le 1er janvier 2016. Les communes dont la population a varié de moins de 0,1 % sont considérées en stagnation.