Région de Moravie-Silésie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Région de Moravie-Silésie
Moravskoslezský kraj (cs)
Blason de Région de Moravie-Silésie
Héraldique
Drapeau de Région de Moravie-Silésie
Drapeau
Région de Moravie-Silésie
Administration
Pays Drapeau de la Tchéquie Tchéquie
Chef-lieu Ostrava
Hejtman Miroslav Novák
Démographie
Population 1 177 989 hab. (2022)
Densité 216 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 48′ nord, 18° 00′ est
Superficie 544 500 ha = 5 445 km2

La Moravie-Silésie (en tchèque : Moravskoslezský kraj) est une des 14 régions de la Tchéquie. Elle englobe une partie de la province historique de Moravie ainsi que la partie tchèque de la Silésie. Sa capitale administrative est la ville d'Ostrava.

Histoire[modifier | modifier le code]

La région est née en 1928 de la fusion de la Moravie et de la Silésie, dans le cadre de la réorganisation de la Tchécoslovaquie créée après la Première Guerre mondiale, avec Ostrava (le ''Cœur d'acier de la Tchécoslovaquie) comme capitale. Jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale, une fraction importante des habitants étaient des Allemands et des Polonais. La population allemande a été en grande partie chassée (et parfois massacrée) dans l'immédiat après-guerre2.

Géographie[modifier | modifier le code]

Couvrant 5 445 km2, la région de Moravie-Silésie se trouve à l'est de la Tchéquie. Elle est limitée au nord par la Pologne, à l'est par la rivière Ostravice et la Slovaquie, au sud par la région de Zlín et à l'ouest par la région d'Olomouc. Il se trouve orographiquement à la frontière du Massif tchèque et les Carpates Ouest. La chaîne de montagnes la plus grande est Hrubý Jeseník avec la montagne Praděd 1491 m. La plus grande partie est drainée par le fleuve Oder jusqu'à la mer Baltique. Il y a des parcs paysagers - Beskydy, Jeseníky, Podří et aussi cinq parcs naturels.

Subdivisions[modifier | modifier le code]

La région est subdivisée en 302 communes, dont 39 ont le statut de ville.

Les six districts (okres, au pluriel okresy) ci-dessous ont été officiellement supprimés en tant que collectivités territoriales le , dans le cadre de la seconde phase de réforme territoriale. Les compétences des districts ont été transférées partiellement à la région et partiellement aux municipalités à compétence étendue.

Toutefois, les districts subsistent comme unités territoriales de base pour les tribunaux, les services décentralisés de l'État, les unités organisationnelles de la Police de la Tchéquie, éventuellement d'autres institutions publiques. Ils sont également utilisés en tant qu'unités statistiques.

Les districts ont également été utilisés jusqu'au comme unités statistiques européennes de niveau NUTS4, niveau supprimé depuis pour la Tchéquie.

Districts[modifier | modifier le code]

Municipalités à compétences étendues[modifier | modifier le code]

Par une loi du , ont été créées 22 municipalités à compétences étendues.

Principales villes[modifier | modifier le code]

Population des principales villes de la région au 1er janvier 2021 et évolution depuis le 1er janvier 2020[1] :

Ostrava district d'Ostrava-Ville 284 982 en diminution
Havířov district de Karviná 70 165 en diminution
Opava district d'Opava 55 996 en diminution
Frýdek-Místek district de Frýdek-Místek 55 006 en diminution
Karviná district de Karviná 50 902 en diminution
Třinec district de Frýdek-Místek 34 778 en diminution
Orlová district de Karviná 28 330 en diminution
Český Těšín district de Karviná 24 069 en diminution
Nový Jičín district de Nový Jičín 23 151 en diminution
Krnov district de Bruntál 23 130 en diminution
Kopřivnice district de Nový Jičín 21 657 en diminution
Bohumín district de Karviná 20 308 en diminution
Bruntál district de Bruntál 15 908 en diminution
Hlučín district d'Opava 13 805 en diminution
Frenštát pod Radhoštěm district de Nový Jičín 10 766 en diminution

Jumelages[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (cs) Population des communes de la République tchèque au 1er janvier 2021. Une variation de population supérieure à 0,1 % correspond à une augmentation (en augmentation) ou une diminution (en diminution) ; une variation inférieure à 0,1 % indique une stagnation (en stagnation) de la population.

2. https://journals.openedition.org/trajectoires/401