Cisleithanie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cisleithanie (rose) au sein de l'Autriche-Hongrie, les autres parties étant la Transleithanie (vert clair) et la Bosnie-Herzégovine (bleu clair)

La Cisleithanie (en allemand : Cisleithanien ; en hongrois : Lajtántúl ; en croate : Cislajtanija ; en italien : Cisleitania ; en polonais : Przedlitawia ; en slovaque : Predlitavsko ; en slovène : Cislajtanija ; en tchèque : Předlitavsko ; en ukrainien : Цислейтанія, translittération : Tsysleitàniia) était la dénomination autrichienne d'une partie de l'Empire d'Autriche-Hongrie, la double monarchie créée en 1867 par le compromis austro-hongrois et dissoute en avec la défaite de 1918. La Cisleithanie s'étendait essentiellement sur la partie autrichienne de l'Empire austro-hongrois jusqu'à la rivière Leitha d'où elle tire son nom. Le reste de cet empire était composé de la Transleithanie recouvrant la partie hongroise ainsi que de la Bosnie-Herzégovine.

Nom[modifier | modifier le code]

Le nom de Cisleithanie découle de la rivière Leitha (Lajta).

Son nom officiel était Die im Reichsrat vertretenen Königreiche und Länder (littéralement, les Royaumes et Pays représentés à la Diète d'Empire).

Le pouvoir était exercé par le Reichsrat d'Autriche siégeant à Vienne.

Territoire[modifier | modifier le code]

La Cisleithanie comprenait :

Elle recouvrait les actuels territoires suivants :

Subdivisions[modifier | modifier le code]

La Cisleithanie était composée de pays (Land) administrés par une diète (Landtag) dirigée par un gouverneur (Landeshauptmann).

Autriche-Hongrie :
Cisleithanie (empire d'Autriche) : 1. Bohême, 2. Bucovine, 3. Carinthie, 4. Carniole, 5. Dalmatie, 6. Galicie, 7. Küstenland (Côtes), 8. Basse-Autriche, 9. Moravie, 10. Salzbourg, 11. Silésie, 12. Styrie, 13. Tyrol, 14. Haute-Autriche, 15. Vorarlberg ;
Transleithanie (royaume de Hongrie) : 16. Hongrie 17. Croatie-Slavonie ;
Condominium austro-hongrois : 18. Bosnie-Herzégovine
Terres de la Couronne de Cisleithanie
États Nom allemand Capitale
Haute Autriche Niederösterreich Wien (Vienne)
Basse Autriche Oberösterreich Linz
Royaume de Bohême Böhmen Prag/Praha (Prague)
Duché de Bucovine Bukowina Czernowitz/Cernauti (Chernivtsi)
Duché de Carinthie Kärnten Klagenfurt
Duché de Carniole Krain Laibach (Ljubljana)
Royaume de Dalmatie Dalmatien Zara (Zadar)
Royaume de Galicie et de Lodomérie Galizien und Lodomerien Lemberg/Lwow (Lviv)
Gouvernorat des Côtes Küstenland Triest (Trieste)
Margraviat de Moravie Mähren Brünn (Brno)
Duché de Salzbourg Herzogtum Salzburg Salzburg (Salzbourg)
Duché de Silésie autrichienne Schlesien Troppau (Opava)
Duché de Styrie Steiermark Graz
Duché du Tyrol Tirol Innsbruck
Duché du Vorarlberg Bregenz

Population[modifier | modifier le code]

Armoiries des États autrichiens avant 1915
Composition ethnique de la Cisleithanie[1]
Ethnie Pourcentage de la population
Allemands 33 %
Tchèques 22 %
Polonais 15 %
Ruthènes 12 %
Slovènes 5 %
Italiens 3 %
Croates 3 %
Autres (Roumains, Juifs, Roms) 7 %

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Allgemeines Verzeichnis der Ortsgemeinden und Ortschaften Österreichs nach den Ergebnissen der Volkszählung vom 31. Dezember 1910 (éditions K.K. Statistische Zentralkommission, Vienne, 1915) (Gazetteer, registre des communautés, recensement de 1910).