Judas Maccabæus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Judas Maccabæus (HWV 63), en français Judas Maccabée, est un oratorio en trois actes composé en 1746 par Georg Friedrich Haendel sur un livret en anglais du Révérend Thomas Morell. L'argument est tiré de l'histoire de Judas Maccabée, héros biblique de la révolte des israélites contre l'Empire séleucide..

L'oratorio a été composé (du au ) pour célébrer la victoire, le , du prince William Augustus, duc de Cumberland, le second fils du roi George II de la Maison de Hanovre sur les forces jacobites de Charles Édouard Stuart, prétendant à la couronne d'Angleterre, à la bataille de Culloden. Haendel avait composé, au début de l'année, et de façon anticipée pour la même circonstance, l’Occasional Oratorio.

Judas Maccabæus fut créé le au Haymarket.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Acte I[modifier | modifier le code]

Le peuple israélite se lamente de la mort de son chef Mattathias, mais le fils de ce dernier tente de ranimer leur foi et les appelle aux armes (Arm, arm, ye brave). Le frère de Simon, Judas, s'impose comme chef et fazit renaître parmi le peuple les idéaux de liberté et de victoire grâce à la puissance de Yahvé.

Acte II[modifier | modifier le code]

Les israélites sont revenus victorieux, mais Judas s'inquiète de la vnité du peuple, qui pourrait s'attribuer le mérite de cette victoire. Lorsuqe parvient la nouvelle que le chef séleucide Gorgias est en train de préparer la revanche, le peuble hébreu passe de la joie de la victoire à la déception et à l'abattement. A nouveau, Judas réveille son peuple (Sound an alarm) et insiste pour que les autels des idoles soient détruits et que les fausses religions soient bannies.

Acte III[modifier | modifier le code]

La victoire est finalement acquise par les hébreux (See, the Conqu'ring Hero Comes !). Alors arrive la nouvelle que Rome veut nouer une alliance avec Judas contre l'Empire séleucide. Le peuple se réjouit de ce que la paix a fini par revenir dans leur pays (O lovely peace).

Distribution[modifier | modifier le code]

Rôle Voix< Première,
Judas ténor John Beard
Un Israélite mezzo soprano Caterina Galli
Une Israélite soprano Elisabetta de Gambarini
Simon, frère de Judas basse Henry Reinhold
Eupolemus, ambassadeur des Juifs à Rome basse Henry Reinhold

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Gallois, Haendel, Paris, Seuil, coll. « Microcosme / Solfèges » (no 39), , 192 p. (ISBN 2-02-005707-7) pp. 154-155

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]