Johan Bonny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Johan Bonny
Image dans Infobox.
Fonctions
Évêque catholique
Diocèse d'Anvers
depuis le
Évêque diocésain
Diocèse d'Anvers
depuis le
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Religion
Consécrateurs
Coat of arms of Johan Jozef Bonny.svg
blason

Johan Jozef Bonny, né à Moere (Gistel) le , est un prélat catholique belge qui est actuellement le vingt-deuxième évêque d'Anvers.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Johan Bonny naît à Moere en 1955, fils aîné de cinq enfants dont le père est fermier. Il suit ses études primaires à Eernegem et à Moere, puis ses études secondaires au collège Notre-Dame de Gistel et ensuite au collège Saint-Jean de Meldert[1]. Après ses études secondaires, il entre au séminaire de Bruges en 1973[2].

Prêtre[modifier | modifier le code]

Johan Bonny est ordonné prêtre le par Mgr Emiel-Jozef De Smedt, évêque de Bruges. L'abbé Bonny aide à la fondation de la communauté de l'Arche de Jean Vanier à Moerkerke[2] et en assure l'accompagnement spirituel.

En 1982, il obtient un doctorat de théologie de l'Université pontificale grégorienne de Rome. Ensuite, Mgr De Smedt le nomme archiviste et professeur au séminaire de Bruges[2], où il enseigne l'histoire de l'Église, la théologie dogmatique, l'œcuménisme et la spiritualité. En même temps, il travaille avec le spécialiste de la mystique chrétienne Albert de Blaere. Il défend sa thèse de doctorat en 1988 sur le mystique flamand Jean de Ruysbroeck, intitulée Het ghemeyne leven in de werken van Jan van Ruusbroec. En 1985, Mgr Roger Vangheluwe le nomme directeur du département de théologie et en 1991 directeur spirituel du séminaire de Bruges.

Johan Bonny part en 1997 pour Rome avec deux nouvelles charges : Il est nommé le collaborateur du Conseil pontifical pour la promotion de l'unité des chrétiens[2]. L'abbé Johan Bonny devient responsable des relations œcuméniques entre l'Église catholique et les Églises orthodoxes, surtout celles du Moyen Orient[2]. Il participe au dialogue théologique avec l'Orthodoxie, rattachée ou non à Rome, y compris avec les Coptes, les Éthiopiens, les Syriaques, les Arméniens, les Malankars et les Assyriens. Il est aussi en rapport avec divers mouvements, comme celui de Taizé et bien sûr avec l'Arche[2]. De plus le cardinal Danneels et les évêques belges le nomment recteur du collège ecclésiastique belge de Rome, succédant à Mgr Werner Quintens[3]. Le , il est élevé à la dignité honorifique de chapelain de Sa Sainteté et peut donc faire précéder son nom de Mgr.

Évêque[modifier | modifier le code]

Le , le pape Benoît XVI le nomme évêque d'Anvers. Mgr Bonny prend pour devise Agnus pascet illos. Il est consacré le à la cathédrale Notre-Dame d'Anvers par le cardinal Danneels[4],[5] en présence de nombreux dignitaires dont le cardinal Kasper, Mgr Wim Eijk et Mgr André-Joseph Léonard.

Après la tenue à Rome du Synode pour la famille en , il fait un certain nombre de déclarations dans les médias mettant en avant le fait que l'Église doit se mettre en phase avec les nouvelles mœurs de la société contemporaine, qu'elle doit accepter l'homosexualité, ne pas faire de différence entre personnes mariées ou non à l'Église (y compris les divorcés remariés) et prendre en compte les nouvelles formes de relations sexuelles. Ses déclarations font débat dans la société belge de plus en plus déchristianisée[6]. Il reçoit un prix de l'association des différentes organisations LGBT flamandes en [7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (nl) « 50 jaar Sint-Janscollege: lezing van Johan Bonny », Sint-Janscollege, (consulté le 20 juin 2019)
  2. a b c d e et f (nl) « Portret van de toekomstige bisschop » [« Portrait of the future bishop »], sur Kerknet, (consulté le 20 juin 2019))
  3. (nl) Werner Quintens
  4. Les co-consécrateurs étant Mgr Paul Van den Berghe (son prédécesseur) et Mgr Roger Vangheluwe, avant la révélation du scandale qui plonge l'Église de Belgique dans le désarroi.
  5. (nl) Godfried Danneels, « Homilie door kardinaal Godfried Danneels » [« Homily by Cardinal Godfried Daneels »], sur Kerknet, (consulté le 20 juin 2019)
  6. (en) Belgian bishop advocates Church recognition for gay relationships
  7. (nl) Bisschop Bonny wint holebiprijs: "Geen prijs nodig voor wat tot mijn zending behoort, De Morgen, 18 janvier 2015