Jinotega

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jinotega, Nicaragua
Image illustrative de l'article Jinotega
Administration
Pays Drapeau du Nicaragua Nicaragua
Département Jinotega
Démographie
Population 51 100 hab.
Géographie
Coordonnées 13° 05′ nord, 86° 00′ ouest
Altitude 1 000 - 1 100 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nicaragua

Voir sur la carte administrative du Nicaragua
City locator 14.svg
Jinotega, Nicaragua

Jinotega Il est une ville du Nicaragua située à 142 km au nord de la capitale Managua, la ville est située dans une longue vallée entourée par la fraîcheur du climat; À l'est: les montagnes Isabelia, West se trouve: La Peña De La Cruz, Nord: South Lake et Apanas: antennes de télécommunications. La population de 123 548 habitants (municipalité). Le département produit 80 % du café du Nicaragua est exportée vers: États-Unis, la Russie, le Canada et l'Europe.

La fondation de la ville remonte au XVIIe siècle. Sa cathédrale baroque fut construite en 1952 et compte une importante collection d'œuvres d'art religieuses.

Durant la période de guerre civile avec les contras, les montagnes environnantes furent l'objet de combats intenses.

Attractions et monuments[modifier | modifier le code]

Dans la ville de Jinotega[modifier | modifier le code]

Musée et bibliothèque[modifier | modifier le code]

  • Musée: présentations de l'archéologie, l'histoire et des antiquités.
  • Bibliothèque: en face du parc central, dans les locaux du musée.

Cathédrale et église[modifier | modifier le code]

  • Église de Notre-Dame des Anges, près de l'école La Salle.
  • Cathédrale San Juan Bautista sur l'avenue principale de la ville.

Parcs[modifier | modifier le code]

Otto Park * Hull: un terrain de basket près de la gare routière et à proximité de managua Victoria Hospital Motta.

  • Central Park: avec piste de skateboard et le wifi gratuit, ce qui est en face du musée, bibliothèque, hôtel de ville, hôtels, restaurants, université, club social et de la cathédrale de San Juan.

Vues panoramiques de Jinotega[modifier | modifier le code]

  • Voyage au sommet de la "Peña de La Cruz" monter les marches, chemin de nombreux pèlerins qui remplissent des promesses à Santa Cruz.

Dans les municipalités du département de Jinotega[modifier | modifier le code]

Natural[Quoi ?], Coexistence historique et religieux[modifier | modifier le code]

L'expérience du tourisme rural et de la communauté[modifier | modifier le code]

  • Réserve naturelle Cerro Datanlí - El Diablo pour sa forêt de nebliselva et chute' Le Bujona guidée par les habitants de la réserve avec ceux qui partageaient leurs activités quotidiennes.
  • Hébergement à "La Bastille" Ecolodge
  • Agrotourisme dans Santa Maria de Bloodsucker.
  • Ecotourisme "Le Fondateur" et au "Young Life" situé sur la route Jinotega - Matagalpa.

Expérience naturelle et culturelle[modifier | modifier le code]

  • La Réserve Bosawás, Réserve de la biosphère déclarée par le UNESCO et le Massif Peñas Blancas.
  • Tour de nature de café dans la réserve naturelle de Cerro Kilambe (Wiwilí) et à la "Santa Maura" pour tout savoir sur la culture de ce grain appelé « l'or vert ».
  • Réserve naturelle Volcan "Yali".

Pêche Expérience et navigation[modifier | modifier le code]

  • Tourisme d'aventure dans les Lac Apanas chaloupes où les activités de pêche et les compétitions sont menées, ce lac artificiel, aujourd'hui, est la maison à une variété de la flore et de la faune lacustres.

Points d'intérêt[modifier | modifier le code]

Il y a plusieurs restaurants et marchés à travers le département de Jinotega, qui servent divers fruits, légumes, viandes et des boissons. La ville de Jinotega est près du lac artificiel Apanas. Une ville appelée San Rafael del Norte est à seulement 20 minutes sur une bonne route pavée. San Rafael était le quartier général des troupes du général Sandino dans les années 1920 et au début des années 30. Il a une belle église et un petit musée de Sandino et sa femme Blanca Arauz.

Récréation[modifier | modifier le code]

L'industrie du jeu a stimulé l'économie du département, grâce à son environnement naturel, son climat et son attrayant [1]

Références[modifier | modifier le code]

  1. [http%20:.%20//www.scribd.com/doc/33978431/Economia-de-%20Jinotega « ecoturística Industrie »], Scribd
  • Modèle:Cita libro, traducido al Alemán bajo el mismo título por Edgard Arturo Castro Frenzel (2006).
  • Modèle:Cita libro, traducido al Alemán bajo el mismo título por Edgard Arturo Castro Frenzel (2006).
  • Modèle:Cita libro, traducido al Español por Resi Borgmeyer de Pereira bajo el título "Los Alemanes en Nicaragua" (1975).
  • Modèle:Cita libro
  • Libro "Raíces del Centro-Norte de Nicaragua", por Eddy Kuhl
  • Nicaragua en mis recuerdos, by Dr. Simeón Rizo Gadea, in Spanish
  • Monografía de Jinotega, by Julián N. Guerrero y Lolita Soriano, in Spanish (1966).
  • Monografía de Jinotega, by Julián N. Guerreo und Lolita Soriano, translated into German by Edgard Arturo Castro-Frenzel (2006), available at the virtual library of Bio-Nica (bio-nica.info)
  • Jinotega- Recopilación histórica, by Simeón Jarquín Blandón, in Spanish (1991), N 972.85 I 37.
  • Jinotega- Recopilación histórica, by Simeón Jarquín Blandón, transtlated into German by Edgard Arturo Castro-Frenzel (2006), available at the virtual library of Bio-Nica (bio-nica.info)
  • The Naturalist in Nicaragua, by Thomas Belt, in English (1873)
  • El Naturalista en Nicaragua, by Thomas Belt, in Spanish, translated by Dr. Jaime Incer Barquero (1975)
  • Nicaragua, by René Moser, in French, English, German and Spanish, in one volume (1974), ISBN 2-85518-008-2
  • Deutsches Leben in Nicaragua-Auswanderer-Schicksale, by Dr. Götz Freiherr von Houwald, former German ambassador to Nicaragua, in German (1986), ISBN 3-925290-60-5, also available at the Iberoamerican Institut Berlin (www.iai.spk-berlin.de)
  • Los alemanes en Nicaragua, by Dr. Götz Freiherr von Houwald, former German ambassador to Nicaragua, in Spanish, translated from German by Mrs. Resie Pereira (1975)
  • Mayangna-Wir - Zur Geschichte der Sumu-Indianer in Mittelamerika, by Dr. Götz Freiherr von Houwald, former German ambassador to Nicaragua, in German (1990), also available at the Iberoamerican Institut Berlin (www.iai.spk-berlin.de), ISBN 3-87673-134-8
  • Mayangna- Apuntes sobre la historia de los indígenas Sumu en Centroamérica, by Dr. Götz Freiherr von Houwald, former German ambassador to Nicaragua, in Spanish, translated from German by Edgard Arturo Castro-Frenzel (2003), also available at the Iberoamerican Institut Berlin (www.iai.spk-berlin.de), ISBN 99924-53-15-X
  • Raíces del centro-norte de Nicaragua, × Eddy Kuhl, 2010. Historiador, miembro Academia de Geografía e Historia de Nicaragua.

Modèle:Traducido ref