Acajou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne l'arbre. Pour la couleur à laquelle il a donné son nom, voir acajou (couleur).
Acajou
Nom vulgaire ou nom vernaculaire ambigu :
L'appellation « Acajou » s'applique en français à plusieurs taxons distincts.
Description de cette image, également commentée ci-après
Bois d'acajou

Taxons concernés

Famille concernée:gr

Plusieurs genres

L'acajou est un nom vernaculaire ambigu qui désigne un ensemble d'arbres tropicaux de la famille des Méliacées, dont la caractéristique principale est d'avoir un bois de couleur rose pâle à rouge, odorant, durable et facile à travailler. Les fruits des acajous sont des capsules contenant des samares (akènes ailées).

Le nom d'acajou désigne au sens restreint des arbres d'Amérique et des Antilles du genre Swietenia, en premier lieu Swietenia mahagoni, puis Swietenia macrophylla. Il désigne aussi Cedrela odorata exploité dans les mêmes régions. Mais ce nom s'est étendu à d'autres genres apparentés dont le bois présente des qualités très semblables, notamment les acajous d'Afrique du genre Khaya (et parfois le genre Entandrophragma), ainsi que des espèces d'Asie du genre Toona.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom « acajou » vient probablement de la langue tupi[1]. En portugais, acaju désigne l'anacardier, qui donne la noix de cajou. Par confusion, le mot acajou désigne en français des arbres donnant un bois d'ébénisterie :

Liste des espèces d'arbres nommés « acajou » en français[modifier | modifier le code]

Note : certains noms peuvent correspondre à une même espèce botanique.

Le terme a aussi parfois été utilisé improprement pour des espèces non apparentées, produisant des bois aux qualités différentes mais avec une apparence semblable.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Il est cité pour la première fois dans l'ébénisterie française en 1724, sous son nom indigène de mahogani[2].

Le bois précieux d'acajou est notamment utilisé en ébénisterie et en marqueterie, la lutherie des guitares modernes fait aussi appel à cette essence pour les manches et les corps. Il est également utilisé en modélisme naval pour la réalisation de modèles réduits de bateaux statiques ou radiocommandés. Sa teinte est homogène, son grain fin, sa dureté moyenne. Sa masse volumique est comprise entre 560 et 1060 kg/m3.

Malgré une protection internationale, l'acajou à grandes feuilles (Swietenia macrophylla) est toujours pillé de façon dramatique par une exploitation illégale. Le manque de contrôle de son commerce international conduit l'espèce vers l'extinction. En 2007, la plupart des forêts d'Amérique centrale, du Mexique et des Caraïbes n'ont plus cet acajou.[réf. souhaitée]

Liste des bois de placage d'« acajou »[modifier | modifier le code]

Selon des teintes et le fil du bois[3] :

Acajou d'Haiti

  • etc.
Un arbre d'acajou de la forêt Kannavam, Kerala, Inde.
Graine d'acajou (genre Swietenia).

Symbolique[modifier | modifier le code]

Les noces d'acajou symbolisent les 27 ans de mariage dans le folklore français.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Définitions lexicographiques et étymologiques de « Acajou » du Trésor de la langue française informatisé, sur le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales
  2. Pierre Germa, Depuis quand ? : le dictionnaire des inventions, p. 10
  3. Essences commençant par A
  4. P. Marotte. L'industrie du placage en France, les bois tropicaux. Dans la revue Bois et Forêts des Tropiques n°61, Septembre-octobre 1958, Lire le document pdf, page 42.
  5. Acajou du Honduras
  6. Kossipo (Entandrophragma Candollei)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]