Jean Seignalet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un médecin image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un médecin français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Jean Seignalet, né le 9 octobre 1936 et mort le 13 juillet 2003, est un chirurgien et chercheur français, maître de conférences des universités–praticien hospitalier à l'université Montpellier 1.

Il est principalement connu pour son régime alimentaire, la Nutrition Seignalet, popularisé par son livre L'Alimentation ou la troisième médecine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Jean Seignalet aurait été interne des hôpitaux de Montpellier[réf. nécessaire].

Travaux[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (décembre 2016)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Il dirige le laboratoire d'histocompatibilité de Montpellier de 1969 à 1989[réf. nécessaire], il est un pionnier des greffes d'organes et de tissus[réf. nécessaire], en particulier de la transplantation rénale en Languedoc-Roussillon. Immunologue il étudie notamment la compatibilité des donneurs d’organes.

Dans les années 1980, Seignalet, atteint d'un syndrome dépressif, se prend de passion pour la nutrition. Il adapte son alimentation selon les recommandations de plusieurs personnalités dont la généraliste et pédiatre Catherine Kousmine, ainsi que de l'alimentation crudivore de Guy-Claude Burger.

« Il a l’intuition que santé et nutrition sont beaucoup plus liées directement qu’on ne le pense généralement. Son passé d’immunologue le conduit alors à relier les maladies auto-immunes, telles que la polyarthrite rhumatoïde, la sclérose en plaques, le lupus, à l’alimentation. Il élabore alors une théorie impliquant certains aliments dans le déclenchement de certaines maladies auto-immunes, mais aussi d’une série d’autres maladies dites “de civilisation”. » (docteur Jean-Pierre Poinsignon)

Dans sa pratique clinique, il vérifie ses théories de “diététique ancestrale” sur ses patients en leur proposant un modèle nutritionnel qualifié d'« hypotoxique ». Il expose les conclusions du suivi des malades dans un ouvrage destiné au grand public : L'Alimentation ou la troisième médecine, ouvrage plusieurs fois réédité, revu et augmenté. Son soutien apporté à Guy-Claude Burger, lors de ses procès, a beaucoup contribué à la défiance que beaucoup de praticiens et d'autorités médicales lui ont témoigné.

Il meurt, le 13 juillet 2003, des suites d'un cancer du pancréas largement métastasé au foie, et ceci, selon son ami le professeur Henri Joyeux, « fait dire à des collègues jaloux de ses succès que son régime est dangereux[1]. » Joyeux estime que le cancer de Seignalet a peut-être été induit par l'utilisation trop importante des pré-enzymes dans le régime qu'il a préconisé[réf. nécessaire].

Publications[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (décembre 2016)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Seignalet serait à l'origine de 230 publications en langues française et anglaise[réf. nécessaire], dont 78 publications internationales concernant ses travaux sur l'histocompatibilité[2].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Professeur Henri Joyeux (professeur des universités, praticien hospitalier de cancérologie et de chirurgie digestive à l’université de Montpellier), « L’incroyable régime Seignalet », Santé, nature, innovation,‎ (lire en ligne)
  2. (en) « publications indexées dans MEDLINE », sur www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/
  3. Seignalet, L'Alimentation ou la 3e médecine, 5e édition refondue et augmentée (ISBN 286839-887-1).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]