Jean-François Gosselin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jean-François Gosselin
Illustration.
Jean-François Gosselin en 2023.
Fonctions
Chef de l'opposition de la Ville de Québec

(3 ans, 11 mois et 15 jours)
Prédécesseur Anne Guérette
Stevens Melançon (intérim)
Successeur Claude Villeneuve
Chef de Québec 21

(3 ans, 11 mois et 15 jours)
Prédécesseur Premier titulaire
Successeur Éric R. Mercier
Député à l'Assemblée nationale du Québec

(1 an, 8 mois et 12 jours)
Circonscription Jean-Lesage
Prédécesseur Michel Després
Successeur André Drolet
Biographie
Date de naissance (48 ans)
Lieu de naissance Québec
Parti politique Action démocratique du Québec (2002-2008),
Parti libéral du Québec (2012)
Québec 21(2017-2022),
Indépendant(2022-2023)
Québec forte et fière(2023- )
Diplômé de Institut polytechnique Rensselaer
Profession Homme d'affaires

Jean-François Gosselin, né le à Québec, est un homme d'affaires et homme politique québécois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Politique provinciale[modifier | modifier le code]

Ancien député de la circonscription de Jean-Lesage à l'Assemblée nationale du Québec. Il a été élu sous la bannière de l'Action démocratique du Québec lors de l'élection générale québécoise de 2007 et est devenu porte-parole de l'opposition officielle en matière de tourisme le et membre de la Commission de l'économie et du travail le . Il milite pour l'Action Démocratique du Québec depuis 2002. Il a également été Directeur du développement et partenariats stratégiques de Harfan technologies(2005-2007).

Il arrive troisième à l'élection générale québécoise de 2008, concédant la victoire au libéral André Drolet.

Il a été candidat libéral lors des élections de 2012[1] dans La Peltrie et est arrivé deuxième derrière le député sortant Éric Caire.

Politique municipale[modifier | modifier le code]

En , à l'approche des élections municipales de 2017 à Québec, il devient chef du parti politique Québec 21. Même s'il termine deuxième dans la course à la mairie, avec 27% des voix, sa colistière est élue (après recomptage) dans le district Sainte-Thérèse-de-Lisieux (dans le secteur Beauport), lui permettant de siéger au conseil municipal, assumant le rôle de chef de l'opposition.

Il démissionne de son poste de chef du parti le soir du , après le dévoilement des résultats des élections municipales de 2021. Il reste conseiller municipal du district de Sainte-Thérèse-de-Lisieux. Le 15 septembre 2022, lui et Bianca Dussault quittent Québec 21 après avoir des mésententes avec le chef de Québec 21 Eric Ralph Mercier pour devenir indépendant[2].

Le 31 août 2023, il se joint officiellement avec l'autre Conseillère indépendante, Bianca Dussault, au parti Québec forte et fière du maire Bruno Marchand . Il se joint officiellement au Conseil exécutif de la ville de Québec[3].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est père de 5 enfants (deux filles et trois garçons).

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

District 16 -- Sainte-Thérèse-de-Lisieux[Quand ?]
Candidat Parti Voix %
Jean-François Gosselin[4] Québec 21 4 991 46,05
Marie France Trudel (Sortante) Équipe Labeaume 4 922 45,41
Maude Grenier Démocratie Québec 719 6,63
Quentin Toffano-Floury Option Capitale-Nationale 84 0,78
Patrice Fortin Alliance citoyenne 65 0,60
Fernand Dumont Indépendant 57 0,53
Total 10 838 100
Recomptage judiciaire du
Candidat Parti Voix
Jean-François Gosselin Québec 21 4 951
Marie France Trudel Équipe Labeaume 4 891
Élections municipales québécoises de 2017 - Mairie de Québec
Parti Candidats Voix %
Équipe Labeaume Régis Labeaume 113 760 55,27
Québec 21 Jean-François Gosselin 56 875 27,63
Démocratie Québec Anne Guérette 30 139 14,64
Option Capitale-Nationale Nicolas Lavigne-Lefebvre 2 927 1,42
Alliance citoyenne de Québec Daniel Brisson 1 253 0,61
Indépendant Claude Gagnon 874 0,42
Votes valides 205 828 98,62
Bulletins rejetés 2 890 1,38
Total 208 718 100
Abstention 201 427 49,11
Nombre d'inscrits / participation 410 145 50,89


Élection générale québécoise de 2012 dans La Peltrie
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Éric Caire (sortant) Coalition avenir 21 871 51,9 % 10 124
     Jean-François Gosselin Libéral 11 747 27,9 % -
     Jean-Luc Jolivet Parti québécois 6 069 14,4 % -
     Brigitte Hannequin Québec solidaire 1 069 2,5 % -
     Alexandre Desmeules Option nationale 690 1,6 % -
     Anthony Leclerc Indépendant 552 1,3 % -
     Charlotte Cyr Équipe autonomiste 162 0,4 % -
Total 42 160 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 79 % et 495 bulletins ont été rejetés.

Élection générale québécoise de 2008 dans Jean-Lesage
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     André Drolet Libéral 11 674 41,7 % 4 203
     Hélène Guillemette Parti québécois 7 471 26,7 % -
     Jean-François Gosselin (sortant) Action démocratique 7 307 26,1 % -
     Jean-Yves Desgagnés Québec solidaire 1 238 4,4 % -
     José Breton Indépendant 316 1,1 % -
Total 28 006 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 58,6 % et 453 bulletins ont été rejetés.

Élection générale québécoise de 2007 dans Jean-Lesage
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Jean-François Gosselin Action démocratique 13 865 39,9 % 3 680
     Michel Després (sortant) Libéral 10 185 29,3 % -
     Christian Simard Parti québécois 7 990 23 % -
     Jean-Yves Desgagnés Québec solidaire 1 236 3,6 % -
     Lucien Rodrigue Vert 1 159 3,3 % -
     José Breton Indépendant 131 0,4 % -
     Danielle Benny Démocratie chrétienne 116 0,3 % -
     Jean Bédard Marxiste-léniniste 100 0,3 % -
Total 34 782 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 72,6 % et 321 bulletins ont été rejetés.

Formation académique[modifier | modifier le code]

  • Diplôme d'études collégiales en techniques administratives, option marketing, cégep de Joliette, Québec (1995)
  • Baccalauréat, Business Administration, Marketing, Rensselaer Polytechnic Institute, Troy, New York (1997)
  • MBA (Master of Business Administration), MIS, Rensselaer Polytechnic Institute, Troy, New York (1999)

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Trois ex-adéquistes chez les libéraux », sur www.cyberpresse.ca, (consulté le ).
  2. Félix Morissette-Beaulieu, « Bisbille chez Québec 21 : deux élus quittent le parti », sur ici.radio-canada.ca, (consulté le )
  3. Isabelle Porter, « Jean-François Gosselin se joint à l’équipe de Marchand », sur ledevoir.com, (consulté le )
  4. Représenté par sa colistière Nancy Piuze

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]