Jean-Frédéric Dubois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dubois.
Jean-Frédéric Dubois

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Naissance (45 ans)
à Dax (France)
Taille 1,82 m (6 0)
Position demi d'ouverture
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
1996-2000
2000-2003
2003-2004
2004-2007
2007-2009
US Dax
AS Béziers
US Colomiers
Stade toulousain
Racing Métro 92

30 (159)
14 (166)
88 (104)
51 (37)


Carrière d'entraîneur
PériodeÉquipe 
2010-2013
2013-2015
2015-2017
2018-
RC Massy
Stade français (adjoint)
Drapeau : France France (adjoint)
US Montauban

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.

Jean-Frédéric Dubois, parfois surnommé « Jeff Dubois », né le à Dax, est un joueur français de rugby à XV. Il évolue au poste de demi d'ouverture (1,83 m pour 83 kg).

Il est l'entraineur adjoint chargé des lignes arrière du XV de France aux côtés de Guy Novès de 2015 à 2017.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il joue au Stade toulousain de 2004 à 2007. En 2005, il participe à la finale de Coupe d'Europe face au Stade français au Murrayfield Stadium à Édimbourg. Il commence sur le banc puis remplace Jean-Baptiste Élissalde à la 80e minute pour jouer les prolongations. Les Toulousains gagnent le titre de champion d'Europe en s'imposant 12 à 18 après prolongation.

Homme de face, en costume noir et chemise blanche.
Guy Novès, ici en 2012, fut son entraîneur de 2004 à 2007 au Stade toulousain puis l'appelle, lorsqu'il devient sélectionneur du XV de France en 2015, pour que Dubois soit son adjoint

En novembre 2005, il est sélectionné avec les Barbarians français pour jouer un match contre l'Australie A à Bordeaux. Les Baa-Baas s'inclinent 42 à 12[1].

En 2007, il quitte Toulouse pour rejoindre le Racing Métro 92 évoluant en Pro D2 mais avec de grandes ambitions. Mais il perd la finale 2008 contre Mont-de-Marsan, qui empêche le racing de monter en Top 14. L'année suivante termine premier du championnat, remportant ainsi le titre de Championnat de Pro D2 et validant sa montée en première division. Jean-Frédéric Dubois décide lui de mettre un terme à sa carrière en 2009.

Après sa retraite sportive, il commence une carrière d'entraîneur au RC Massy en 2010. Il est coentraîneur du club, responsable des arrières, aux côtés de Victor Didebulidze, responsable des avants. Lors de leur première saison, le duo de coachs mène le club jusqu'en demi-finale de Fédérale 1. Ils atteignent la finale lors de leur deuxième saison, finale synonyme de montée en Pro D2. Lors de la saison 2012-2013, ils échouent à maintenir le club en Pro D2.

En 2013, Jeff Dubois est recruté par le Stade français pour devenir le nouveau entraîneur des arrières auprès du nouveau manager Gonzalo Quesada, en provenance du Racing Métro 92. Ils forment un trio d'entraîneurs avec Patricio Noriega, entraîneur des avants. Leur première saison sera d'un réussite moyenne puisqu'ils terminent à la septième place du Top 14, trois place en dessus de la saison précédente, mais échouent à se qualifier pour les barrages. À l'été 2014, Simon Raiwalui remplace Patricio Noriega. Lors de la saison 2014-2015, le Stade français termine quatrième du championnat et se qualifie ainsi pour les barrages. Lors du barrage, il élimine son voisin et rival le Racing Métro 92 38 à 15, puis s'impose en demi-finale face au RC Toulon, champion de France et d'Europe en titre, avec une large avance de 33 à 15. Le , il joue la finale au Stade de France contre l'ASM Clermont Auvergne et devient Champion de France grâce à une victoire 12 à 6.

En 2015, Jeff Dubois quitte le Stade français pour devenir entraîneur des arrières de l'équipe de France auprès du nouveau sélectionneur Guy Novès, associé à l'entraîneur des avants Yannick Bru. Durant sa carrière de joueur, il a été entraîné par Guy Novès et partenaire de Yannick Bru lors de son passage au Stade toulousain de 2004 à 2007. Ils dirigent leur premier match du XV de France lors du Tournoi des Six Nations 2016. Le , le président de la Fédération française de rugby, Bernard Laporte, annonce que Guy Novès et son staff sont limogés suite aux mauvais résultats du XV de France[2].

Après avoir trouvé un accord financier avec la fédération, il est nommé entraîneur des lignes arrière de l'US Montauban à partir de la saison 2018-2019[3]. Il succède à Chris Whitaker et travaillera aux côtés de Pierre-Philippe Lafond, entraîneur des avants.

Carrière[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Il a joué 28 matchs du Top 16 2004-05 et 24 matchs du Top 14 2005-06.

Il a disputé 19 matchs de coupe d'Europe avec Dax, Béziers et Toulouse, et 28 matchs de challenge européen avec Dax, Béziers et Colomiers.

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Bilan en club 
Saison Club Division Poste Classement Coupe d'Europe Challenge Européen
2010 - 2011 RC Massy Drapeau : France Fédérale 1 Arrières Éliminé en demi-finale - -
2011 - 2012 RC Massy Drapeau : France Fédérale 1 Arrières Défaite en finale, promu en Pro D2 - -
2012 - 2013 RC Massy Drapeau : France Pro D2 Arrières 16e - -
2013 - 2014 Stade français Drapeau : France Top 14 Arrières 7e - Éliminé en quart-de-finale
2014 -2015 Stade français Drapeau : France Top 14 Arrières Champion de France - Éliminé en poule
Bilan avec l'équipe de France 
Année Sélection Tournoi Poste Classement IRB à la fin de l'année Tournoi Coupe du Monde
2016 Drapeau : France France Six Nations Arrières 8e 5e -
2017 Drapeau : France France Six Nations Arrières 9e 3e -

Palmarès[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Distinction personnelle[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Barbarian Rugby Club vs Australie », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français (consulté le 6 décembre 2016)
  2. « XV de France: Brunel nouveau patron, du flou pour le staff », sur rmcsport.bfmtv.com, RMC Sport, (consulté le 27 décembre 2017)
  3. « Pro D2 : Jean-Frédéric Dubois à Montauban (officiel) », sur www.lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 3 mai 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]