Jean-Claude Lemagny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-Claude Lemagny
Naissance (86 ans)
Nationalité Française
Pays de résidence France
Diplôme
Profession
Activité principale
Conservateur chargé des photographies contemporaines à la Bibliothèque nationale de France

Jean-Claude Lemagny, né le [1], est un conservateur français spécialiste de la photographie contemporaine, dont il a contribué à déterminer les orientations.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Paul Lemagny et de Léonie Leloup, Jean-Claude Lemagny est agrégé d'histoire. Devenu conservateur des bibliothèques, il est en poste au département des Estampes et de la Photographie de la Bibliothèque nationale de France, où il est responsable des collections de photographies, de 1968 à 1996[2].

Jouant un rôle décisif dans la reconnaissance de l'art photographique par les institutions patrimoniales, il crée La Galerie des photographies en 1971, qui permet de mettre en valeur la photographie contemporaine, avec la publication régulière de catalogues[3],[2]. Il présente notamment Édouard Boubat (1973), Gilles Caron (1978), Garry Winogrand (1980), Christian Milovanoff (1980), Rogi André (1981), François Le Diascorn (1982), Arnaud Claass (1982), Tom Drahos (1984), Charles Harbutt (1989), Bruce Gilden (1989), Louis Faurer (1990), etc.[2].

Après la mort, le , de la photographe d'origine hongroise Rogi André, première épouse d'André Kertész, Jean-Claude Lemagny déploie ses efforts pour sauver du désastre ses archives, et notamment ses tirages, mis en vente à l'Hôtel Drouot, qu'il fait acquérir par la Bibliothèque nationale.

Tous les dix ans étaient présentées des expositions d'enrichissement des collections du département (la première étant organisée en 1971). Il y organise plus de deux cents expositions[2].

En 1981, il participe à la création des Cahiers de la photographie.

L'horloge esthétique[modifier | modifier le code]

En 1977 — dans une réflexion reprise en 1991 - il propose une classification des photographies en quatre grandes catégories à partir d'un corpus aléatoire de 237 photographies réalisées par les photographes les plus divers parmi lesquels William Klein, Robert Frank, Emmanuel Sougez, Henri Cartier-Bresson, Christian Boltanski, Pierre Cordier, Don McCullin, Raoul Hausmann, Helen Sager, Jean-Pierre Sudre, Daniel Masclet, Josef Sudek, etc.

C'est cette grille de réflexion sur la photographie qu'il appelle son « horloge esthétique. »

En 1977, puis en 1990, il propose une classifications des photographies prises ou faites par des photographes en quatre catégories qu'il réparti autour d'un cercle. Les contraintes graphiques de Wikipédia (pas de possibilités de dessiner un cercle ) nous obligent à les représenter sur un tableau 2 x 2.

L'horloge (la matrice) esthétique de Lemagny

Photo comme matière
(à 6 heures)
Photo comme idée
(à midi)
Réalité
intérieure
(à 9 heures)
Objet
(à 7 heures et demie)
Sujet
(à 10 heures et demie)
Réalité
extérieure
(à 3 heures)
Forme
(à 4 heures et demie)
Fond
(à 1 heure et demie)

En 1977, cela donnait, en oubliant le langage des heures issues de l'aéronautique, le tableau suivant :

La matrice esthétique de Lemagny en 1977

La photo
comme réalité matérielle objective
La photo conceptuelle
comme pure idée d'elle-même
La photo comme relation
au monde intérieur,
le surréalisme
Objet
Sujet
La photo comme relation
au monde extérieur,
le reportage
Forme
Fond

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • La Photographie créative, Contrejour, 1984 ; prix Nadar, 1985.
  • Histoire de la photographie Jean-Claude Lemagny & André Rouillé (Ed Bordas 1986).
  • La Photographie : tendances récentes, CNDP, 1986 ; réédition actualisée : La Photographie : tendances des années 1950-1980, CNDP, 2002.
  • Entretien avec Alin Avila, De la forme, in Area revue no 3, page 67 sq., 2002.
  • L’Ombre et le Temps. Essais sur la photographie comme art, avec une préface de Gilles Mora, Nathan, 1992 ; réédition, Armand Colin, 2005.
  • La Matière, l’Ombre, la Fiction : photographie contemporaine. Récents enrichissements du département des Estampes et de la Photographie, BNF et Nathan, 1994.
  • Le marieur d'images, (autour de Christian Milovanoff), Galerie Françoise Paviot, 2012-2013.
  • Jean-Claude Lemagny, Silence de la photographie, L'Harmattan, 2013.

Site annexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice d'autorité personne du catalogue général de la BNF.
  2. a b c et d Bonjour, Monsieur Lemagny, Nouvelles de la photographie, 1996.
  3. Cf. la fiche de présentation de l'ENBA Lyon.

Voir aussi[modifier | modifier le code]