Daniel Masclet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Daniel Masclet
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 77 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Daniel Masclet ( à Blois - à Paris) est un photographe et critique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Blois, France en 1892. Son père lui donna des leçons de dessin, sa mère lui enseigne l'anglais et le russe. N'est jamais allé à l'école. Commence des leçons de violoncelle et de violon à l'âge de 10 ans ; à 17 ans, est un virtuose du violoncelle. Après son retour de la Première Guerre mondiale en 1919, rencontre Robert Demachy qui le présente au Baron Adolf de Meyer. Devient l'assistant du Baron de Meyer à Harper's Bazaar, 1920 - 1925. Sous de Meyer, Masclet apprend une grande variété de techniques d'éclairage, et effectue la majorité des tirages pour de Meyer. Travaille pour Vogue avec Lucien Vogel, 1925 - 1928.

Non seulement photographe très actif (membre du Groupe des XV puis fondateur des 30 x 40), Masclet fut également un grand directeur d'exposition. Il monta notamment en 1933 une exposition marquante de photographies de nus, et publia son livre correspondant, Nus: La Beauté de la femme, et des expositions de Edward Weston et Berenice Abbott.

Masclet fut aussi enseignant, défenseur, ami et spécialiste de photographes tels Otto Steinert.

Citations[modifier | modifier le code]

  • « Si dans ces images je n’ai montré que rarement les accomplissements monumentaux de l’homme, tels les gratte-ciel, ponts et routes, ce n’est pas par manque d’appréciation pour leur grandeur ou leur beauté, mais simplement parce qu’en l’homme, ce qui m’intéresse, c’est l’être humain avant le constructeur ; car ce qu’il construit demeurera jusqu’à un certain point, tandis que l’expression de son être peut être saisi en une fraction de seconde ou vous échapper. Capter cette fraction de seconde est à mon avis la fonction la plus significative de la photographie ». (Daniel Masclet, Un reporter, Photo France, no 7, mai 1951).
  • « Moi, je m’occupe presque uniquement de l’homme. Je vais au plus pressé. Les paysages ont l’éternité ». (Daniel Mascet, Un reporter, Photo France, no 7, mai 1951).

Collections[modifier | modifier le code]

Expositions[modifier | modifier le code]

  • 1965, Festival de l'île Saint-Louis, Paris

Daniel Masclet fit ses premières expositions dès 1927.

posthumes

Galerie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • Daniel Masclet présente : la beauté de la femme : album du premier salon international du nu photographique : Paris 1933, 1933
  • Daniel Masclet présente : le Paysage en photographie. Esthétique-Technique, Paul Montel, 1947
  • Réflexions sur le portrait en photographie, éditions de Francia, 1971

Liens externes[modifier | modifier le code]