Je ne regrette rien de ma jeunesse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Je ne regrette rien de ma jeunesse
Titre original Waga seishun ni kuinashi
Réalisation Akira Kurosawa
Scénario Eijirō Hisaita
Akira Kurosawa
Keiji Matsuzaki
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau du Japon Japon
Durée 110 min.
Sortie 1946

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Je ne regrette rien de ma jeunesse (わが青春に悔なし, Waga seishun ni kuinashi?) est un film japonais réalisé par Akira Kurosawa, sorti en 1946. Il prend comme fond l'Incident de Takigawa.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 1933, un étudiant antimilitariste, Ryukichi Noge, qui milite contre la persécution des professeurs libéraux, est arrêté. Après avoir passé 4 ans en prison, il est libéré sur parole. Il semble s'être assagi et part en Chine où il milite pour la paix. De retour à Tokyo, il retrouve Yukie, la fille d'un des professeurs libéraux, alors démis de ses fonctions à l'université de Kyoto. Ils se marient mais Noge est arrêté en 1941. Traité d'espion, il est torturé à mort. Yukie choisit d'aller vivre à la campagne chez les parents de son défunt mari qui sont traités par les autres villageois comme les parents d'un traitre. A la fin de la guerre, justice leur est rendue et Yukie choisit d'aller vivre à la campagne, chez les parents de son défunt mari. Mais elle y est en butte aux insultes des paysans qui la considèrent comme une espionne. Néanmoins, Yukie, en dépit de ses origines citadines, les aide aux travaux des champs.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Commentaire[modifier | modifier le code]

  • Un des rares films japonais traitant de la résistance au régime militariste des années 1930-1940. C'est aussi « un hymne à la fidélité morale où, fait rare chez l'auteur (Akira Kurosawa), le personnage principal est une femme (Setsuko Hara, admirable actrice). » (Max Tessier : Le cinéma japonais, 2e édition, Armand Colin).

Lien externe[modifier | modifier le code]