Jan Terlouw

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jan Terlouw
Jan Terlouw, en 1979.
Jan Terlouw, en .
Fonctions
Commissaire de la Reine en Gueldre

(5 ans et 1 mois)
Monarque Beatrix
Prédécesseur Ad Oele
Successeur Jan Kamminga
Vice-Premier ministre néerlandais
Ministre des Affaires économiques

(1 an, 1 mois et 24 jours)
Premier ministre Dries van Agt
Gouvernement Van Agt II et III
Prédécesseur Hans Wiegel (Vice-PM)
Gijs van Aardenne (Économie)
Successeur Gijs van Aardenne
Chef politique des Démocrates 1966

(9 ans et 7 jours)
Prédécesseur Hans van Mierlo
Successeur Laurens Jan Brinkhorst
Biographie
Nom de naissance Jan Cornelis Terlouw
Date de naissance (85 ans)
Lieu de naissance Kamperveen (Pays-Bas)
Nationalité Néerlandaise
Parti politique Démocrates 66
Profession Universitaire
Écrivain
Résidence Twello, Gueldre

Jan Cornelis Terlouw, né le à Kamperveen, est un universitaire, écrivain et homme politique néerlandais membre des Démocrates 66 (D66).

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts rapides[modifier | modifier le code]

Il rejoint les Démocrates 1966 (D'66) en . Il est élu au conseil municipal d'Utrecht en , puis député à la Seconde Chambre des États généraux le . Il devient chef politique et président du groupe parlementaire des D'66 deux ans plus tard, le .

Chef de file du parti aux élections législatives de , il obtient alors 145 000 voix et deux députés de plus que Hans van Mierlo au scrutin de .

Aux élections du , les D'66 signent leur premier véritable succès en totalisant 961 000 suffrages et 17 parlementaires. C'est à l'époque leur record, et cela reste en le troisième meilleur résultat de cette formation à travers son histoire.

Participation au gouvernement[modifier | modifier le code]

Le , Jan Terlouw est nommé à 49 ans Vice-Premier ministre et ministre des Affaires économiques dans le deuxième cabinet du Premier ministre chrétien-démocrate Dries van Agt. Après la rupture de la coalition et la formation d'un gouvernement temporaire le , il est confirmé dans ses responsabilités.

Il renonce à la direction des Démocrates 1966 au soir des élections législatives anticipées du , après que la formation a perdu les deux tiers de ses députés.

Dernières années[modifier | modifier le code]

Un temps retiré de la politique, il est choisi le comme commissaire de la Reine dans la province de Gueldre. Il exerce ce poste pendant plus de cinq ans, étant relevé de ses fonctions le .

Il est élu sénateur à la Première Chambre des États généraux le . Après un seul mandat de quatre ans, il met définitivement un terme à sa carrière politique.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 1970 Oom Willibrord
  • 1970 Pjotr; vrijwillig verbannen naar Siberië
  • 1971 Bij ons in Caddum
  • 1971 Koning van Katoren ; traduction : Chevalier de l'impossible, éditions G. P. collection Super 1000, 1975.
  • 1972 Oorlogswinter ; traduction : Michel, éditions G. P. collection Grand angle, 1976.
  • 1973 Briefgeheim
  • 1975 De nieuwe trapeze; een reeks originele verhalen en gedichten voor de basisschool'
  • 1976 Oosterschelde; windkracht 10
  • 1978 De derde kamer
  • 1983 De kloof
  • 1983 Naar zeventien zetels en terug; politiek dagboek; 9 maart 1981 - 5 november 1982
  • 1986 Gevangenis met een open deur
  • 1989 De kunstrijder
  • 1993 De uitdaging en andere verhalen
  • 1998 Eigen rechter
  • 2005 Herfstdagboek

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 1972: Gouden Griffel pour "Koning van Katoren"
  • 1973: Gouden Griffel pour "Oorlogswinter
  • 1990: Prix du jury des enfants néerlandais, de 13 à 16 ans pour "De kunstrijder"
  • 2000: Selection du jeune jury pour "Eigen rechter"

Liens externes[modifier | modifier le code]