Jacques Rémy (scénariste)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jacques Rémy, Rémy et Assayas.
Jacques Rémy
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Enfants

Jacques Rémy, de son vrai nom Raymond Assayas[1], né à Constantinople le [2] et mort le [3], est un scénariste et dialoguiste de cinéma français.

Biographie[modifier | modifier le code]

De confession juive[4], il passe une partie de son enfance à Salonique où son père est chargé d'affaires pour une banque avant de partir pour l'Italie dans les années 1920[5]. Pendant la Deuxième Guerre mondiale, réfugié en Amérique du Sud, il a également été le réalisateur de deux films : l'un au Chili, écrit par Jules Supervielle, Le Moulin des Andes, considéré comme perdu jusqu'en 1995 ; l'autre en Argentine, un remake du Conflit de Léonide Moguy, intitulé El gran secreto[2]. Il est alors en lien étroit avec la France libre[5].

Naturalisé français en 1932, il se marie à Catherine Polya, styliste calviniste d'origine hongroise, le 12 janvier 1954 à Boullay-les-Troux.Il est le père du réalisateur Olivier Assayas (né en 1955) et de l'écrivain et journaliste Michka Assayas (né en 1958).

Filmographie[modifier | modifier le code]

Assistant réalisateur[modifier | modifier le code]

Scénariste, dialoguiste[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Vincent Pinel, Cinéma français, Paris, Les Cahiers du cinéma, , 318 p. (ISBN 2-86642-383-6), p. 289.
  2. a et b (it) Centro Sperimentale di Cinematografia, Filmlexicon degli autori e delle opere, vol. 5 : Autori O–R, Rome, Bianco e Nero, , 1722 p., « Rémy, Jacques », p. 1170.
  3. (fr) Rémy, Jacques (1911-1981), notice no FRBNF12063131, catalogue Bn-Opale plus, BnF. Créée le 11 janvier 1988, mise à jour le 29 juin 2006.
  4. Frédéric Beigbeder, « Un écrivain sans papiers », Le Figaro,‎ (ISSN 0182-5852, lire en ligne)
  5. a et b Olivier Assayas, des origines cosmopolites, France Culture, entretien avec Virginie Bloch-Lainé.

Liens externes[modifier | modifier le code]