Igor Protti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un footballeur image illustrant italien
Cet article est une ébauche concernant un footballeur italien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Igor Protti
Une illustration sous licence libre serait la bienvenue : importer un ficher.
Biographie
Nationalité Drapeau : Italie Italien
Naissance (49 ans)
Lieu Rimini (Italie)
Poste Attaquant
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1983-1985 Drapeau de l'Italie Rimini Calcio 007 00(0)
1985-1988 Drapeau de l'Italie AS Livourne Calcio 072 0(11)
1988-1989 Drapeau de l'Italie Virescit Bergame 031 0(10)
1989-1992 Drapeau de l'Italie FC Messine 105 0(31)
1992-1996 Drapeau de l'Italie AS Bari 112 0(46)
1996-1997 Drapeau de l'Italie SS Lazio 027 00(7)
1997-1998 Drapeau de l'Italie SSC Naples 027 00(4)
1998 Drapeau de l'Italie SS Lazio 002 00(0)
1998-1999 Drapeau de l'Italie AC Reggiana 024 00(8)
1999-2005 Drapeau de l'Italie AS Livourne Calcio 196 (102)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Igor Protti, né le à Rimini, dans la province éponyme, en Émilie-Romagne, est un footballeur italien évoluant au poste d'attaquant.

Biographie[modifier | modifier le code]

Igor Protti est sacré meilleur buteur du championnat d'Italie 1995-1996 avec 24 buts[1] malgré le fait que sont équipe AS Bari soit relégué en Serie B.

Il remporte ensuite la Supercoupe d'Italie en 1998 avec la SS Lazio, et dispute 4 matchs en Coupe de l'UEFA avec cette équipe.

Lors de la saison 2002-2003, il termine meilleur buteur de Serie B, avec 23 buts inscrits. La saison suivante, il inscrit 24 buts en Serie B, ce qui fait de lui le 3e meilleur buteur du championnat, derrière Luca Toni et Cristiano Lucarelli.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Igor Kramarsic et Alberto Novello, « Italy - Serie A Top Scorers », sur www.rsssf.com, RSSSF,‎ (consulté le 9 avril 2010)