Antonio Valentín Angelillo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Angelillo.
Antonio Valentín Angelillo
Sivori angelillo.JPG
Antonio Valentín Angelillo
Biographie
Nationalité Argentin
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata (78 ans)
Lieu Buenos Aires
Poste Attaquant
Parcours senior 1
Saisons Clubs M (B.)
Flag of Argentina.svg Racing Club AC 9 (3)
- Flag of Argentina.svg CA Boca Juniors 34 (16)
- Flag of Italy.svg FC Inter Milan 113 (68)
- Flag of Italy.svg AS Rome 106 (27)
- Flag of Italy.svg AC Milan 11 (1)
- Flag of Italy.svg Calcio Lecco 12 (1)
- Flag of Italy.svg AC Milan 3 (1)
- Flag of Italy.svg Genoa CFC 22 (5)
- Associazione Sportiva Dilettantistica Angelana 1930 (d) 19 (3)
Sélections en équipe nationale
Années Sélection M (B.)
- Flag of Argentina.svg Argentine 11 (11)
- Flag of Italy.svg Italie 2 (1)
1 Matchs de championnat uniquement.
Tout ou partie de ces informations sont extraites de Wikidata.
Cliquer ici pour les compléter.

Antonio Valentín Angelillo (né à Buenos Aires, le 5 septembre 1937) est un footballeur et entraîneur argentin et italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

En tant qu'attaquant, Antonio Valentín Angelillo fut international argentin à onze reprises (1955-1957) pour onze buts inscrits et international italien à deux reprises (1961-1962) pour un but inscrit.

Avec l'Argentine, il participa à la Copa América 1957, inscrivant huit buts dans le tournoi et le remportant.

En tant que joueur, il commença en Argentine (Arsenal de Lavallol, Racing Club de Avellaneda et CA Boca Juniors) puis joua douze ans en Italie (Inter Milan, AS Rome, Milan AC, Calcio Lecco et Genoa CFC). Dans son pays natal, il ne fut que vice-champion d'Argentine en 1955. Dans son pays d'adoption, il remporta une Serie A en 1968, une coupe d'Italie en 1964 et une C2 en 1968. Il fut lors de la saison 1958-1959 avec 33 buts inscrits, le meilleur buteur du championnat italien.

En 1960, Helenio Herrera, son entraîneur à l'Inter de Milan, voyait en lui un second Di Stefano[1].

Il entama une carrière d'entraîneur dans de nombreux clubs en Italie et fut le sélectionneur entre 1989 et 1990 du Maroc. Il remporta qu'une troisième division en 1982 avec l'AC Arezzo.

Clubs[modifier | modifier le code]

En tant que joueur[modifier | modifier le code]

En tant qu'entraîneur[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En tant que joueur[modifier | modifier le code]

En tant qu'entraîneur[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Max Urbini et Jean-Philippe Rethacker, « Helenio Herrera : mon bluff c'est du travail ! », Football Magazine, no 10,‎ , p. 40