Abel Balbo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Abel Balbo
Une illustration sous licence libre serait la bienvenue : importer un ficher.
Biographie
Nom Abel Eduardo Balbo
Nationalité Drapeau : Argentine Argentin
Naissance (51 ans)
Lieu Santa Fe (Argentine)
Taille 1,80 m (5 11)
Période pro. 1988-2006
Poste Attaquant
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1987-1988 Drapeau : Argentine Newell's Old Boys 23 (9)
1988-1989 Drapeau : Argentine River Plate 38 (12)
1989-1993 Drapeau : Italie Udinese 134 (65)
1993-1998 Drapeau : Italie AS Rome 171 (78)
1998-1999 Drapeau : Italie Parme FC 25 (4)
1999-2000 Drapeau : Italie Fiorentina 19 (3)
2000-2002 Drapeau : Italie AS Rome 3 (0)
2002-2003 Drapeau : Argentine Boca Juniors 4 (0)
1987-2003 Total 421 (171)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
1989-1998 Drapeau : Argentine Argentine 037 0(11)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
2009 Drapeau : Italie Trévise FC
2011-2012 Drapeau : Italie AC Arezzo
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Abel Eduardo Balbo est un footballeur argentin né le 1er juin 1966 à Santa Fe. Il évoluait au poste d'attaquant et a passé l'essentiel de sa carrière en Italie. Il est devenu entraineur.

Balbo a participé à trois Coupes du monde avec l'équipe d'Argentine. Il a été finaliste de la Coupe du monde 1990 qui se déroulait en Italie.

Carrière[modifier | modifier le code]

Abel Balbo commence sa carrière en Argentine, à Newell's d'abord, puis à River PLate. À 23 ans, il s'engage à l'Udinese, en Italie. Malgré une première saison à 11 buts (en 28 matchs), le club est relégué et il décide toutefois de rester. Il inscrit 22 buts en Serie B, mais l'Udinese rate la montée de peu. La saison suivante sera la bonne, et Balbo retrouve la Serie A lors de la saison 1992-93, au cours de laquelle il finit parmi les meilleurs buteurs du Calcio avec 21 réalisations.

Ces statistiques lui valent de susciter l'intérêt de plusieurs clubs, parmi lesquels l'AS Rome, où il signe à l'été 1993. Durant la saison 1994-95, il inscrit 22 buts en Serie A, et finit parmi les meilleurs buteurs du Calcio, derrière son compatriote Gabriel Batistuta. Après cinq ans à la Roma, Balbo s'engage avec Parme après la Coupe du monde 1998. Au cours d'une saison où il joue peu, barré par la concurrence d'Hernán Crespo, il étoffe toutefois son palmarès d'une coupe de l'UEFA. Il rejoint dans la foulée la Fiorentina, où il retrouve Batistuta en attaque. Les deux compères signent à l'AS Rome l'été suivant, et remportent le titre de champion d'Italie.

Mais, barré par des blessures, Balbo joue très peu, et décide de retourner en Argentine en 2002, à 36 ans, et signe chez Boca Juniors. Au bout de quatre matchs avec Boca, il décide de mettre fin à sa carrière de footballeur.

Statistiques en championnat[modifier | modifier le code]

Statistiques individuelles[1]
Année Équipe Championnat Matchs Buts
1987-1988 Newell's Old Boys Drapeau de l'Argentine Division 1 23 9
1988-1989 River Plate Drapeau de l'Argentine Division 1 38 12
1989-1990 Udinese Drapeau de l'Italie Serie A 28 11
1990-1991 Udinese Drapeau de l'Italie Serie B 37 22
1991-1992 Udinese Drapeau de l'Italie Serie B 37 11
1992-1993 Udinese Drapeau de l'Italie Serie A 32 21
1993-1994 AS Rome Drapeau de l'Italie Serie A 30 12
1994-1995 AS Rome Drapeau de l'Italie Serie A 32 22
1995-1996 AS Rome Drapeau de l'Italie Serie A 26 13
1996-1997 AS Rome Drapeau de l'Italie Serie A 30 17
1997-1998 AS Rome Drapeau de l'Italie Serie A 28 14
1998-1999 Parme FC Drapeau de l'Italie Serie A 25 4
1999-2000 Fiorentina Drapeau de l'Italie Serie A 19 3
2000-2001 AS Rome Drapeau de l'Italie Serie A 2 0
2001-2002 AS Rome Drapeau de l'Italie Serie A 1 0
2002-2003 Boca Juniors Drapeau de l'Argentine Division 1 4 0

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Drapeau : Argentine Équipe d'Argentine
    • 37 sélections et 11 buts marqués entre 1989 et 1998
    • Participation à trois coupes du monde : 1990 (finaliste), 1994 (huitième de finaliste) et 1998 (quart de finaliste).
    • Vainqueur de la Copa América en 1991 et 1993

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche d’Abel Balbo sur footballdatabase.eu