I Am Greta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis I am Greta)
I Am Greta
Titre québécois Je suis Greta
Réalisation Nathan Grossman
Scénario Nathan Grossman
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la Suède Suède
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Genre Documentaire
Durée 101 minutes
Sortie 2020


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Greta Thunberg

I Am Greta (titre original : Greta) ou Je suis Greta au Québec est un film documentaire germano-suédois sur la jeune militante écologiste Greta Thunberg, réalisé par Nathan Grossman, sorti en 2020. Il suit l'activité de Greta Thunberg pendant une année, d'août 2018 à septembre 2019.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En août 2018, Greta Thunberg entame sa grève scolaire pour le climat devant le parlement suédois. Elle y donne déjà ses premières interviews et répond aux questions des passants. En tant que représentante de la jeune génération, elle est invitée à la conférence des Nations Unies sur le climat à Katowice. Son discours se diffuse sur Internet et une vague de mouvements de protestation a lieu dans le monde entier. Elle prononce des discours lors de certaines grandes manifestations et est invitée à rencontrer notamment Emmanuel Macron, Arnold Schwarzenegger, John Bercow et le pape François. Au Parlement européen à Bruxelles, elle prononce son célèbre discours de panique. Malgré l'écho rencontré par son action, elle doit constater que la protection du climat n'est pas suffisamment prise au sérieux dans le monde.

Elle se rend au sommet des Nations unies sur le climat en 2019 sur le voilier Malizia II. Sa maison et ses chiens lui manquent. À New York, elle tient un discours imprégné d'émotion (How dare you?).

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Personnalités présentes dans le film[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Nathan Grossman a connu Greta Thunberg grâce à Peter Modestij, un réalisateur qui connaissait Malena Ernman, la mère de Greta, dès le début de ses manifestations devant le parlement suédois. Il a commencé alors à la filmer en pensant qu'il réaliserait peut-être un film sur les activistes du climat, sans savoir l'ampleur que prendrait son action, et qu'il déciderait finalement de lui consacrer un long métrage[1],[2].

Accueil[modifier | modifier le code]

Sortie[modifier | modifier le code]

La première mondiale a eu lieu à la Mostra de Venise 2020. Après plusieurs diffusions dans le cadre de festivals de films à travers le monde, le film sort le 13 novembre 2020 chez Hulu. En octobre et novembre 2020, il sort également en salles dans plusieurs pays, dont la Suisse, le Royaume-Uni, l'Allemagne, l'Italie et la Suède.

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Cécile Lecoultre dans La Tribune de Genève estime que « l’intérêt de ce documentaire vient surtout de l’innocence qui entoure encore Greta Thunberg, une gamine de 15 ans qui découvre la célébrité et ses miroirs aux alouettes » et juge le film « intéressant »[3]. Hubert Heyrendt, dans La Libre Belgique, regrette par contre le manque de distance du cinéaste par rapport au sujet, l'absence de réel point de vue[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Nathan Grossman, « Aider les gens à mieux comprendre Greta » », sur Le Soir Plus, (consulté le )
  2. « Nathan Grossman • Réalisateur de I Am Greta », sur Cineuropa - le meilleur du cinéma européen (consulté le )
  3. « Trois trucs à savoir sur – « I Am Greta » », sur Tribune de Genève (consulté le )
  4. La Libre.be, « "Greta" : un documentaire qui risque de donner du grain à moudre aux détracteurs de la jeune militante », sur LaLibre.be, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]