Histoire philatélique et postale des Alpes-Maritimes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la philatélie
Cet article est une ébauche concernant la philatélie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ceci est une introduction à l'histoire postale et philatélique du département des Alpes-Maritimes et du Comté de Nice.


Lettre de Nice de 1804 avec marque postale 85 NICE

Département français de 1793 à 1814[modifier | modifier le code]

Le Comté de Nice a été occupé par la France peu après la Révolution française et sous l'Empire. Cette région a été organisée en départements (voir Liste des 130 départements de 1811. L'administration postale a donc mis en place des marques postales linéaires sur le même modèle que celui de la France[1].

Le département du Alpes-Maritimes, résultat de cette occupation, fait partie du premier ensemble de départements organisés par la Convention en 1792, à la suite des premières victoires de la Révolution.

On lui a attribué le numéro 85.

La table ci-dessous énumère les différents bureaux de poste avec des exemples de marques postales utilisées. Les marques de type « P 85 P » étaient utilisées pour les envois en port payé. Les marques dites de déboursé correspondent à des problèmes d'acheminement. La plupart des marques ont donné lieu à plusieurs tampon de format différent (dimensions). Plusieurs couleurs d'encre ont également été employées. Pour les collectionneurs, les cotations sont naturellement très différentes entre ces diverses variétés.


Ville Marque (exemple) Date Cotation[2] remarques
Nice 85 / NICE 1794 - 1814 C 2 formats
P. 85 P. / NICE 1794 - 1814 de D à E 2 formats, en noir et en rouge
DEB.NICE 1802 - 1814 E
Menton 85 / MENTON 1794 - 1795
Monaco 78 / MONACO 1792 - 1793 E (rouge) F (noir) Le numéro 78 correspond au Var
Municipalité de FORT-HERCULE 1793 marque manuscrite
85 / Fort-Hercule 1793
85 / MONACO 1793 - 1915 D (noir) E (rouge)
P. 85. P. / MONACO 1793 - 1797 Monaco est redevenu indépendant en 1861.
Puget-Théniers 85 / LE PUGET
San Remo 85 / SAN REMO
P. 85. P. / SAN REMO Actuellement en Italie.
Sospel 85 / SOSPELLO
Saint-Sauveur-sur-Tinée 85 /  St SAUVEUR
Tende 85 / TENDE
Utelle 85 / HUTELLE
85 / UTELLE
Vintimille 85 / VINTIMILLE Actuellement en Italie


Lettre de Nice avec marque postale sarde NIZZA

Le Comté de Nice dans le Royaume de Sardaigne[modifier | modifier le code]

Le comté revient, le 23 avril 1814, sous le contrôle du roi de Sardaigne Victor-Emmanuel Ier (1759-1824).

Le système postal sarde s'applique alors comme le montre la lettre ci-jointe :

  • La vile de Nice s'appelle maintenant NIZZA
  • Pour aller en France, on passe sous le régime des courriers internationaux (avec marque d'entrée "Italie par Antibes").
  • Le cachet dateur du départ « 24 OTT » est italien.

Les premiers timbres utilisés à partir de 1851 seront ceux du Royaume de Sardaigne.

La composante varoise[modifier | modifier le code]

Une partie du département actuel était rattaché au département du Var. Il s'agissait plus précisément de l'Arrondissement de Grasse (avec notamment Antibes, Cannes, Grasse).

On trouvera donc des marques postales linéaires telles que :

  • 78 ANTIBES
  • P 78 P ANTIBES
  • 78 CANNES
  • 78 GRASSE

Nouveau Département des Alpes-Maritimes[modifier | modifier le code]

Lettre de Nice de 1871 avec cachet GC 2656

L'annexion du Comté de Nice en 1860 a été tardive par rapport à la mise en place des cachets oblitérants à petits chiffres. Les numéros de cachet "petits chiffres" ne suivent donc pas l'ordre alphabétique initialement prévu[3]. Cette particularité a été supprimée lors du passage aux "gros chiffres" en 1862.

En revanche les communes qui appartenaient au département du Var avant d'être rattachées aux Alpes-Maritimes (comme Antibes ou Cannes par exemple) sont bien intégrées à la première numérotation.

En voici quelques exemples :

Ville ou commune Petits chiffres Gros chiffres
Antibes 93 117
Breil 4205 607
Broc (le) 541 648
Cagnes 579 692
Cannes 601 720
Clans 974 1041
Contes 4267 1119
Menton 4220 2316
Nice 4226 2656

Les oblitérations losange petits chiffres[modifier | modifier le code]

N° Bureau Ville Libellé cachet à date date (début) Cotation[4]
93 Antibes ANTIBES (78) 1852 de C à D
93 Antibes ANTIBES (87) 1862 D
4205 Breil-sur-Roya BREIL (87) 1860 E
541 Le Broc Le BROC (78) - type 22 1860 E
601 Cannes CANNES (78) 1852 C
601 Cannes CANNES (87) 1862 de C à D

Les oblitérations losange gros chiffres[modifier | modifier le code]

N° Bureau Ville Libellé cachet à date date (début) Cotation[4]
117 Antibes ANTIBES (87) 1862 C
4633 Le Bar-sur-Loup BAR-SUR-LE-LOUP - type 22 1867 D
607 Breil-sur-Roya BREIL (87) 1862 D
720 Cannes CANNES (87) 1862 C
720 Cannes CANNES (87) - PCGC[5] 1862 D

Les oblitérations mécaniques[modifier | modifier le code]

Daguin Nice Hotel de Ville

Daguin[modifier | modifier le code]

Les machines Daguin ont été utilisées dans différents bureaux sous leur forme jumelée :

Les premières oblitérations mécaniques à flammes Daguin sont apparues bien plus tard. Elles obligent à présenter une ville avec un slogan de quelques mots.

Ville ou commune Date Message
Antibes 1925 ANTIBES / SON CAP.SA PLAGE / DE JUAN LES PINS / ETE HIVER
Menton 1924 MENTON /*LA PERLE / DE LA / FRANCE*/ E. RECLUS
Nice 1924 CARNAVAL / DE NICE / EN FEVRIER
Nice 1924 NICE / SON SOLEIL / SON AZUR / SES SITES
Nice
Hôtel de Ville
1924 NICE / CLIMAT IDÉAL / D'HIVER / ET D'ÉTÉ

Sujets des Alpes-Maritimes sur les timbres de France[modifier | modifier le code]

  • 5 octobre 1942 — Blason de Nice (4,50 francs + 6 francs), création d’Achille Ouvré[6]
  • 26 juin 1946 — Blason du comté de Nice (60 centimes), création de Robert Louis[7]
  • 17 octobre 1955 — Nice (série sites et monuments, 1 franc bleu clair)[8]
  • 17 mai 1958 — Blason de Nice (2 francs), création de Robert Louis[9]
  • 25 mars 1960 — Rattachement de Nice à la France (0,50 franc)[10]
  • 14 juin 2010 — 150e anniversaire du rattachement de Nice a la France (0,56 euros)[11]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. voir de Beaufond 1957 page 76.
  2. Indice logarithmique décrit dans Wikipédia:Cotation des objets de collection, pour une cotation plus précise voir :Jean et Vincent Pothion (1987) ou E. H. de Beaufond 1957
  3. Voir par exemple la nomenclature de Vincent Pothion 1998
  4. a et b Indice logarithmique décrit dans Wikipédia:Cotation des objets de collection, pour une cotation plus précise voir : Jean Chevalier (1995), Jean Chevalier (1995), Vincent Pothion (1998), et pour Monaco Dallay (2002)
  5. Petits chiffres des gros chiffres ; voir Oblitération par losange gros chiffres
  6. http://www.wikitimbres.fr/timbres/2076/nice : Site Wikitimbres consulté le 23 août 2013.
  7. http://www.wikitimbres.fr/timbres/4390/comte-de-nice : Site Wikitimbres consulté le 23 août 2013.
  8. http://www.wikitimbres.fr/timbres/48/nice : Site Wikitimbres consulté le 23 août 2013.
  9. http://www.wikitimbres.fr/timbres/4473/nice : Site Wikitimbres consulté le 23 août 2013.
  10. http://www.wikitimbres.fr/timbres/325/rattachement-de-nice-a-la-france-1860-1960 : Site Wikitimbres consulté le 23 août 2013.
  11. http://www.wikitimbres.fr/timbres/7096/2010-150e-anniversaire-du-rattachement-de-nice-a-la-france : Site Wikitimbres consulté le 23 août 2013.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • E. H. de Beaufond, Les marques postales des départements conquis, Les éditions E. H. de Beaufond,
  • Jean Chevalier, Catalogue des cachets à date, types 11-12-13-14-15, Bureaux de direction, Départements français et Algérie, 1829-1869, Paris, Jean Chevalier,
  • Jean Chevalier, Catalogue des cachets à date, types 22-23-24-25, Bureaux de distribution et facteurs-boitiers, Départements français et Algérie, 1853-1938, Paris, Jean Chevalier,
  • Dallay, catalogue de cotations de timbres d'Andorre, Monaco, Terres Australes, Europa 2002-2003, Paris, Dally,
  • H. Delrieu, J. Moutafoff et E. H. de Beaufond, Catalogue du Comté de Nice, Éditions Yvert et Tellier,
  • Jean Pothion et Vincent Pothion, Catalogue des marques postales linéaires France 1792-1832, Paris, La poste aux lettres,
  • Vincent Pothion, Nomenclature des Bureaux de Postes français 1852 - 1876, Paris, La Poste aux Lettres,