Hervé Ladsous

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
S.E. Hervé Ladsous à son arrivée à Goma en 2012.

Hervé Ladsous, né le (66 ans), est un diplomate français, secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix de l'ONU depuis le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Études[modifier | modifier le code]

Fils d'un officier de la Marine nationale, Hervé Ladsous effectue une partie de sa scolarité à l'étranger, notamment à Oran et Tananarive, où le jeune Hervé passe son bac[1].

Il est diplômé en chinois et malais-indonésien de l'École nationale des langues orientales vivantes et d'une licence en droit public à Paris.

Carrière diplomatique[modifier | modifier le code]

Hervé Ladsous est affecté après son entrée au Quai d'Orsay, comme consul-adjoint au Consulat général de France à Hong Kong (1972-1974), conseiller d'ambassade à Canberra (1981-1983), à Pékin (1983-1986), à la représentation française auprès des Nations Unies à Genève, chargé d'affaires à Port-au-Prince, no 2 à la représentation française auprès des Nations Unies à New York, etc.[2]

De 2001 à 2003, il est ambassadeur de France en Indonésie et Timor oriental (de 2002).

De 2003 à 2006, il est le porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

De 2006 à 2010, il est ambassadeur de France en Chine.

Du à , il est directeur de cabinet des ministres des Affaires étrangères, Michèle Alliot-Marie, puis Alain Juppé[3].

Du , le secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies Ban Ki-moon annonce la nomination d'Hervé Ladsous au poste de secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix de l'ONU, en remplacement d'Alain Le Roy[4].

Hervé Ladsous est élevé à la dignité d'ambassadeur de France le 29 septembre 2011[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]