Hauterive (Fribourg)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Hauterive
Hauterive (Fribourg)
Vue de l'Abbaye de Hauterive
Blason de Hauterive
Armoiries
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Fribourg Fribourg
District Sarine
Nom officiel Hauterive (FR)
Syndic Dominique Zamofing
NPA 1725 Posieux
1730 Ecuvillens
No OFS 2233
Démographie
Gentilé Hauterivien
Population
permanente
2 597 hab. (31 décembre 2020)
Densité 218 hab./km2
Langue Français
Géographie
Coordonnées 46° 45′ 51″ nord, 7° 07′ 05″ est
Altitude 701 m
Min. 616 m
Max. 770 m
Superficie 11,94 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Hauterive
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Hauterive
Géolocalisation sur la carte : canton de Fribourg
Voir sur la carte administrative du canton de Fribourg
City locator 14.svg
Hauterive
Liens
Site web www.hauterivefr.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Hauterive (/otʀiv/) est une commune suisse du canton de Fribourg située dans le district de la Sarine.

Histoire[modifier | modifier le code]

Hauterive est issue de la fusion des anciennes communes de Posieux et d'Ecuvillens en 2001[3],[4].

Géographie[modifier | modifier le code]

Hauterive mesure 1 194 ha[2]. 15,6 % de cette superficie correspond à des surfaces d'habitat ou d'infrastructure, 52,5 % à des surfaces agricoles, 30,2 % à des surfaces boisées et 1,7 % à des surfaces improductives[2].

Hauterive comprend les localités de Posieux et Ecuvillens. Elle est limitrophe de Bois-d'Amont, Cottens, Gibloux, Marly, Matran, Neyruz et Villars-sur-Glâne.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la commune, qui se prononce /otʀiv/, dérive de l'adjectif latin alta (haute) et du substantif latin rīpa (rive). Il désigne la paroi de rochers, située sur la rive droite de la Sarine, qui surplombe l'abbaye éponyme[5].

La commune se nomme Otêruva en patois fribourgeois et Altenryf en allemand[6].

Héraldique[modifier | modifier le code]

« Palé d'argent et d'azur, au lion d'or brochant, entre ses pattes une croix du premier (argent), langué, armé et membré de gueules »[3]

Population[modifier | modifier le code]

Gentilé[modifier | modifier le code]

Les habitants de la commune se nomment les Hauteriviens[6].

Démographie[modifier | modifier le code]

La commune compte 2 597 habitants au 31 décembre 2020, pour une densité de population de 218 hab./km2 [1].

Le graphique suivant résume l'évolution de la population de Hauterive entre 1850 et 2008[7] :

L'abbaye de Hauterive[modifier | modifier le code]

La commune compte sur son territoire une abbaye homonyme. La Chapelle de Sainte-Apolline, appartenant à l'Abbaye de Hauterive, située sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle sur le territoire de la commune de Hauterive.

Économie[modifier | modifier le code]

L’usine hydroélectrique de Hauterive est alimenté à partir du Lac de la Gruyère.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Bilan démographique selon le niveau géographique institutionnel », sur Office fédéral de la statistique (consulté le ).
  2. a b et c « Portraits régionaux 2021: chiffres-clés de toutes les communes » Accès libre [xls], sur Office fédéral de la statistique (consulté le ).
  3. a et b Pierre-André Sieber, « Hauterive sera le nom d'alliance de Posieux et d'Ecuvillens », La Liberté,‎ , p. 21 (lire en ligne)
  4. LR, « La nouvelle commune de Hauterive est née », La Liberté,‎ , p. 14 (lire en ligne)
  5. cs/np/ks, « Hauterive (Fribourg) » Accès libre, sur toponymes.ch (consulté le ).
  6. a et b Paul Fehlmann, Ethniques, surnoms et sobriquets des villes et villages en Suisse romande, Haute-Savoie et alentour, dans la vallée d'Aoste et au Tessin, Genève, Jullien, , 274 p. (ISBN 2-88412-000-9), p. 67
  7. [zip] « Évolution de la population des communes 1850-2000 », sur Office fédéral de la statistique (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :