Gibloux (commune)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gibloux
Gibloux (commune)
Entrée du village de Farvagny-le-Grand
Blason de Gibloux
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Fribourg Fribourg
District Sarine
Syndic Jean-François Charrière
N° OFS 2236
Démographie
Population
permanente
7 448 hab. (31 décembre 2018)
Densité 207 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 43′ 14″ nord, 7° 03′ 52″ est
Altitude 700 m
Superficie 36,06 km2
Divers
Langue Français
Localisation
Localisation de Gibloux
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.
Géolocalisation sur la carte : canton de Fribourg
Voir sur la carte administrative du Canton de Fribourg
City locator 14.svg
Gibloux
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Gibloux
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Gibloux
Liens
Site web commune-gibloux.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Gibloux (Dzubyà en patois fribourgeois) est une commune suisse du canton de Fribourg, située dans le district de la Sarine.

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune existe depuis le , date de la fusion des anciennes communes de Corpataux-Magnedens, Farvagny, Le Glèbe, Rossens et Vuisternens-en-Ogoz qui ont accepté de s'unir en votation populaire le [3].

Le nom Gibloux provient du nom de la chaîne de collines des préalpes fribourgeoises, orientée du sud-ouest au nord-est et située à la frontières des districts de la Glâne, de la Sarine et de la Gruyère, dans le canton de Fribourg. La première mention du Gibloux date de 1141 sous le nom de monte Iubleur. Par la suite, il sera successivement baptisé monte Iublors (en 1143) puis Jublors (en 1239). La chaîne ne subit qu'une faible colonisation humaine et ne connait qu'une exploitation sylvicole[4].

Le Mont-Gibloux qui a donné son nom à la commune

Géographie[modifier | modifier le code]

Gibloux est limitrophe d'Arconciel, Autigny, Cottens, Hauterive, Pont-en-Ogoz, Pont-la-Ville, Sorens, Treyvaux et Villorsonnens.

Localités[modifier | modifier le code]

Gibloux comprend les localités suivantes avec leur code postal et leur ancienne commune avant la fusion :

Localité NPA Ancienne commune
Corpataux 1727 Corpataux-Magnedens
Estavayer-le-Gibloux 1695 Le Glèbe
Farvagny-le-Grand 1726 Farvagny
Farvagny-le-Petit 1726 Farvagny
Grenilles 1726 Farvagny
Illens 1728 Rossens
Magnedens 1727 Corpataux-Magnedens
Posat 1726 Farvagny
Rossens 1728 Rossens
Rueyres-Saint-Laurent 1695 Le Glèbe
Villarlod 1695 Le Glèbe
Villarsel-le-Gibloux 1695 Le Glèbe
Vuisternens-en-Ogoz 1696 Vuisternens-en-Ogoz

La commune comprend également le hameau de La Tuffière qui faisait partie de l'ancienne commune de Corpataux.

Politique[modifier | modifier le code]

La commune de Gibloux est dirigée par un conseil communal de 9 membres[5] et un conseil général de 50 membres[6].

Héraldique[modifier | modifier le code]

De gueules à la bande d'or chargée d'un lion passant d'azur langué de gueules, accostée d'une croix de Malte étroite d'argent.

Le lion d'azur, hérité des seigneurs de Pont, est repris des blasons des anciennes communes d'Estavayer-le-Gibloux, Farvagny-le-Petit, Posat, Rossens et Vuisternens-en-Ogoz. La croix de Malte est reprise du blason de l'ancienne commune de Magnedens.

Patrimoine bâti[modifier | modifier le code]

La commune abrite plusieurs églises et chapelles :

La chapelle Notre-Dame de Montban de Farvagny-le-Grand[7]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Population résidente permanente et non permanente selon les niveaux géographiques institutionnels, le lieu de naissance et la nationalité », sur Office fédéral de la Statistique.
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 26 août 2017)
  3. « Histoire : Commune de Gibloux », sur commune-gibloux.ch (consulté le 9 mai 2017)
  4. « Histoire : Commune de Gibloux », sur Gibloux.ch (consulté le 7 juin 2020).
  5. « Conseil communal : Commune de Gibloux », sur commune-gibloux.ch (consulté le 14 février 2017)
  6. « Conseil général : Commune de Gibloux », sur commune-gibloux.ch (consulté le 14 février 2017)
  7. « Chapelle de Montban »,