Chénens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Chénens
Chénens
Chapelle de Chénens.
Blason de Chénens
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Fribourg Fribourg
District Sarine
Syndic Marianne Dey
NPA 1744
N° OFS 2177
Démographie
Gentilé Chénensois
Population
permanente
856 hab. (31 décembre 2018)
Densité 217 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 44′ 26″ nord, 7° 00′ 05″ est
Altitude 760 m
Min. 698 m
Max. 821 m
Superficie 3,95 km2
Divers
Langue Français
Localisation
Localisation de Chénens
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.
Géolocalisation sur la carte : canton de Fribourg
Voir sur la carte administrative du Canton de Fribourg
City locator 14.svg
Chénens
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Chénens
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Chénens
Liens
Site web www.chenens.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Chénens (Tsinin Écoutez en patois fribourgeois[3]) est une commune suisse du canton de Fribourg, située à l'extrême-ouest du district de la Sarine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Chénens mesure 395 ha[2]. 10,1 % de cette superficie correspond à des surfaces d'habitat ou d'infrastructure, 67,5 % à des surfaces agricoles et 22,4 % à des surfaces boisées[2].

Chénens s'est initialement développée au sud de la croisée des routes cantonales Fribourg-Romont et Bulle-Payerne. L'essentiel du développement récent s'est fait plus au nord, en direction de la gare CFF. La proximité de cette desserte ferroviaire a également dynamisé la construction d'habitations individuelles. La population de Chénens est ainsi passée de 325 hab. (début des années 1980) à plus de 600 (2006). Le village s'est également agrandi en direction de la commune d'Autigny, le long de la route du même nom.

Chénens est limitrophe d'Autigny, La Brillaz, La Folliaz et Villorsonnens.

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Chénens compte 856 habitants en 2018[1]. Sa densité de population atteint 217 hab./km2.

Le graphique suivant résume l'évolution de la population de Chénens entre 1850 et 2008[4] :

Histoire[modifier | modifier le code]

Le nom du village dérive de Cagan, nom propre germain qui signifie « chez les descendants de Chagan ». Mentionné pour la première fois en 1138 sous le nom de Chenens, il deviendra Cheinens en 1143, Chinins en 1214, Cheneins en 1215, Cheineins en 1244, Chennens en 1248, Cheynens en 1285 et Chinnens en 1717.

Économie[modifier | modifier le code]

Chénens bénéficie d'une gare ferroviaire, assortie d'une voie pour le trafic de marchandises, qui a favorisé la création d'une zone à bâtir à vocation artisanale et industrielle.

Essentiellement tournée vers l'agriculture dans les années 1950, Chénens n'occupe plus que 6 % de la population active dans le secteur primaire en 2006.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Population résidente permanente et non permanente selon les niveaux géographiques institutionnels, le lieu de naissance et la nationalité », sur Office fédéral de la Statistique.
  2. a b et c « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 26 août 2017)
  3. Dictionnaire-Dikchenéro: Français-Patois/Patê-Franché. Société cantonale des patoisans fribourgeois. Fribourg: 2013. p. 104
  4. [xls] « Evolution de la population des communes 1850-2000: Canton de Fribourg », sur Office fédéral de la statistique (consulté le 20 décembre 2008)

Sur les autres projets Wikimedia :