Guy Edwards

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Edwards.
Guy Edwards
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Enfant

Guy Richard Goronwy Edwards (QGM), né le à Macclesfield (Cheshire), est un pilote automobile britannique sur circuits, en monoplaces et voitures de sport (Sport-prototypes, puis Grand Tourisme et enfin Tourisme), devenu agent recruteur de pilotes grâce au sponsoring.

Biographie[modifier | modifier le code]

L'Hesketh 308D utilisée durant 4 courses de la saison 1976 de F1 par Edwards (en livrée du Penthouse Rizla Racing).

Sa carrière en course s'étale entre 1966 (sur Mini Marcos) et 1989 (dernières apparitions en Championnat britannique des voitures de tourisme).

En Formule 1 il participe aux championnats 1974 et 1976, finissant au mieux (en 1974) 7e du Grand Prix de Suède et 8e du Grand Prix de Monaco, sur Lola-Ford (11 courses disputées pour 17 tentatives). Avec Arturo Merzario, Brett Lunger et Harald Ertl, il participe au sauvetage de Niki Lauda lors du Grand Prix d'Allemagne 1976. Son fils Sean a participé aux scènes de Rush, un film de Ron Howard, en y incarnant son père dans la scène du sauvetage[1],[2].

Il dispute neuf éditions des 24 Heures du Mans entre 1971 et 1985, terminant quatrième en 1985 sur Porsche 956B avec David Hobbs et l'autrichien Jo Gartner (2e de catégorie IMSA en 1980 avec Paul père et fils, et 3e de catégorie S+2.0L en 1981).

Il participe aussi au BTCC en 1988 et 1989 (5 podiums, dont une deuxième place à Silverstone en 1988), concluant alors sa carrière de plus d'une vingtaine d'années (4e à la dernière étape 1989, disputée à Silverstone).

Son fils Sean est décédé lors d'un accident automobile au Queensland Raceway de Willowbank, le 15 octobre 2013[3].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titres[modifier | modifier le code]

Victoires principales[modifier | modifier le code]

Podiums notables[modifier | modifier le code]

Résultats aux 24 heures du Mans[modifier | modifier le code]

Année Équipe Voiture Équipiers Résultat
1971 Camel Filters Team Huron Lola T212 Roger Enever Abandon
1977 Porsche Kremer Racing Team Porsche 935 John Fitzpatrick

Nick Faure

Abandon
1978 IBEC Racing Developments Ltd Ibec Hesketh 308LM Ian Grob Abandon
1979 March Racing BMW M1 Dieter Quester

Ian Grob

Nq.
1980 JLP Racing Porsche 935 K3 John Paul Jr.

John Paul Sr.

9e
1981 Lola Cars Lola T600 Emilio de Villotta

Juan Fernandez

15e
1982 Ultramar Team Lola Lola T610 Rupert Keegan

Nick Faure

Abandon
1983 John Fitzpatrick Racing Porsche 956 John Fitzpatrick

Rupert Keegan

5e
1984 John Fitzpatrick Racing Porsche 956/962 Rupert Keegan

Roberto Moreno

Abandon
1985 John Fitzpatrick Racing Porsche 956B David Hobbs

Jo Gartner

4e

Distinction[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Sean Edwards décède dans un accident », autohebdo.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 16 octobre 2018)
  2. « Niki Lauda 1976 Crash reports », sur YouTube (consulté le 16 octobre 2018)
  3. (en-GB) Cahal Milmo, « 'Rush' stunt driver Sean Edwards dies in Porsche crash while coaching », The Independent,‎ (lire en ligne, consulté le 16 octobre 2018)
  4. (encore deuxième en 1972 à Magny-Cours sur Lola T290 derrière Larrousse, pour une course GT hors championnat cette fois)

Liens externes[modifier | modifier le code]