Gustave Ansart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ansart.

Gustave Ansart
Fonctions
Député du Nord
1956-1958
1973-1990
Gouvernement IVe République-Ve République
Groupe politique communiste
Député européen
Groupe politique Groupe communiste et apparentés
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Roubaix
Date de décès (à 67 ans)
Lieu de décès Merignies
Parti politique Parti communiste français
Profession ouvrier métallurgiste

Gustave Ansart est un homme politique français, né le à Roubaix (Nord) et mort le à Mérignies (Nord).

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu d'une famille ouvrière, il commence à travailler en usine à l'âge de 13 ans et se syndique à cette occasion[1].

Il se soustrait au STO pendant l'Occupation. À la Libération, il adhère au Parti communiste français et prend des responsabilités syndicales et politiques. En 1951, il devient secrétaire de l'Union syndicale CGT des travailleurs de la métallurgie du Nord-Pas-de-Calais[1].

En juin 1954, il est élu au comité central du PCF et, en 1955, devient secrétaire de la fédération communiste du Nord, fonction qu'il conserve jusqu'en juin 1977, remplacé alors par Alain Bocquet. En 1956, il est désigné membre du bureau politique[2].

En 1947, Gustave Ansart devient conseiller municipal de Roubaix. Il est élu député du Nord le et siège à la Commission du travail et de la sécurité sociale. Il est réélu cinq fois d'affilée à partir de 1973. De 1981 à 1985, il est président de la Commission de la Production et des Échanges de l'Assemblée nationale[2].

Gustave Ansart est également député européen du au [3]. Il siège à la commission politique.

Il est par ailleurs directeur du journal Liberté de 1958 à 1982[3].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • De l'usine à l'Assemblée nationale, Éditions sociales, collection Notre Temps, 1977
  • Gustave Ansart, ouvrier député, entretiens avec Jacques Estager, réédition de De l'usine à l'Assemblée nationale, le Geai Bleu, 2010

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1940 à 1958 (La documentation française) sur le site de l'Assemblée nationale
  2. a et b Enfant du Roubaix prolétarien, Marc Blachère, www.humanite.fr, 21 septembre 1990
  3. a et b Notice biographique de Gustave Ansart sur le Maitron en ligne

Liens externes[modifier | modifier le code]