Looping Group

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Groupe Looping)
Aller à : navigation, rechercher
Looping Group
logo de Looping Group

Création 31 janvier 2011
Fondateurs Laurent Bruloy
Personnages clés Albert Frère
Siège social Saint-Malo
Drapeau de France France
Activité Tourisme et loisirs
Produits parc de loisirs
Société mère Ergon Capital Partners, Groupe Bruxelles Lambert
Effectif 650
Site web looping-group.com

Chiffre d’affaires près de 80 millions d'euros (2017)

Looping Group est un groupe européen de parcs de loisirs et de vacances à ancrage régional. Son principal actionnaire est le fonds d'investissement belge Ergon Capital Partners, elle-même filiale du Groupe Bruxelles Lambert. Son président-directeur général est Laurent Bruloy.

Historique[modifier | modifier le code]

Le , la division parcs de loisirs de l'entreprise Compagnie des Alpes[1] et le fonds d’investissement H.I.G. Capital France, associé à Laurent Bruloy, réalisent la cession du contrôle de sept parcs de loisirs[2] contre 29 millions d'euros[3]. La Compagnie des Alpes reste présente au capital du groupe français à hauteur de 30 %[4]. Le consortium H.I.G. Capital détient le contrôle avec 70 % du capital.

H.I.G. Capital est l’une des principales sociétés d’investissement sur le segment des PME aux États-Unis et en Europe. Laurent Bruloy est l'ancien directeur du parc aquatique Aqualud du Touquet. Il déclare en janvier 2011 que 20 millions d'euros seront investis en cinq ans sur les sept parcs du groupe[5].

En 2011, Looping Group reçoit près de 2 millions de visiteurs. En , le groupe fait l’acquisition du parc à thème breton Cobac Parc[6],[7]. À cette occasion, le directeur de H.I.G. Cédric Lépée annonce : « Notre objectif est de devenir un des leaders européens des parcs à ancrage régional. Au regard des dossiers actuellement à l’étude, nous espérons annoncer d’autres acquisitions dans les prochains mois. »

Le , la banque espagnole CaixaBank annonce que Looping Group fait l'acquisition du parc espagnol Isla Mágica[8].

En avril 2014, la Compagnie des Alpes qui détient encore 30 % du capital cède sa participation à Looping Group[9]. En novembre de la même année, le directeur d'exploitation de Walygator Parc François-Jérôme Parent est nommé par Looping Group au poste de manager du Parc Bagatelle[10]. Il est le petit-fils du fondateur du Parc Bagatelle et dès novembre 1989 exploite le parc avec son père François Parent à la direction du site de loisirs. En 2000, François Parent décide de vendre le parc au groupe Grévin & Cie[10].

Le , la Compagnie des Alpes annonce la cession de Planète Sauvage et La Mer de sable à Looping Group pour 15,4 millions d'euros[11].

Le 27 janvier 2016, la presse annonce le rachat du groupe par la société d'investissement belge Ergon Capital Partners qui appartient au Groupe Bruxelles Lambert. Les propriétaires de celui-ci sont Albert Frère et la famille canadienne Desmarais[12],[13],[14]. En avril de la même année, Bpifrance entre au capital du groupe Looping[15]. Avec l'acquisition du Zoo de La Flèche, le groupe totalise 3,5 millions de visiteurs par an[16].

Les parcs[modifier | modifier le code]

Les bûches Cheyenne River de La Mer de sable

Elle gère plusieurs parcs de loisirs. Ils sont de type parc d'attractions, parc zoologique, aquarium public, parc miniature ou parc aquatique :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Historique
  2. Cession du contrôle d’un ensemble de sept parcs de Loisirs
  3. Anthony Bondain, « Compagnie des Alpes : boucle la cession de 7 parcs à HIG Capital », sur boursier.com, (consulté le 30 janvier 2016)
  4. « Laurent Bruloy s'offre Bagatelle », sur lesechosdutouquet.fr,
  5. « Le Touquettois Laurent Bruloy bientôt nouveau propriétaire de Bagatelle », sur lavoixdunord.fr,
  6. « Le Grand aquarium vient de racheter Cobac Parc », sur ouest-france.fr,
  7. « Le Grand aquarium de Saint-Malo a racheté Cobac Parc à Lanhélin », sur ouest-france.fr,
  8. (es) CaixaBank alcanza un acuerdo con Looping Group para garantizar la continuidad de Parque Isla Mágica
  9. Alexandra Saintpierre, « Compagnie des Alpes cède sa participation de 30% dans le Groupe Looping », sur boursier.com, (consulté le 30 janvier 2016)
  10. a et b Luc Farissier, « Bagatelle : François-Jérôme Parent le retour », sur lereveildeberck.fr, (consulté le 20 avril 2015)
  11. Mathilde Visseyrias, « La Compagnie des Alpes se polarise sur ses meilleurs sites », sur Le Figaro, (consulté le 25 mai 2015)
  12. (nl) « Attractiepark Hellendoorn krijgt Belgische eigenaar », sur nu.nl, (consulté le 30 janvier 2016)
  13. Anthony Bondain, « Le groupe de parcs de loisirs Looping racheté par Ergon », sur boursier.com, (consulté le 30 janvier 2016)
  14. « Albert Frère se lance dans les parcs d'attractions », sur L'Écho, (consulté le 30 janvier 2016)
  15. [www.bpifrance.fr/content/download/19747/257550/version/1/file/2016%2004%2007%20-%20CP%20Bpifrance%20-%20Looping.pdf Bpifrance entre au capital du groupe Looping]
  16. Emmanuel Guimard, « Le zoo de La Flèche repris par le Groupe Looping », sur Les Échos, (consulté le 14 novembre 2017)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]