Groupe d'aucy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Groupe CECAB)
Aller à : navigation, rechercher
Groupe d'aucy

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Theix-NoyaloVoir et modifier les données sur Wikidata
Drapeau de France France
Site web www.cecab.frVoir et modifier les données sur Wikidata

Le groupe d'aucy est une coopérative créée en 1968 en Bretagne. Elle regroupe diverses marques comme les conserves de légumes D'Aucy, les œufs Matines (45 % du capital), la viande de porc Europig, la marque Cocotine, la marque Globus en Europe de l'Est et de nombreux autres produits sous différentes marques de distributeurs.

Le siège de la coopérative est à Theix-Noyalo, près de Vannes. Le groupe est structuré autour des coopératives Cecab et Coop de Broons, qui regroupent près de 9 000 agriculteurs spécialisés en production végétale ou animale.

Histoire[modifier | modifier le code]

D'Aucy est issue de la création en décembre 1964 de la Compagnie Générale de Conserve qui résulte de la fusion de deux SICA, l'Union Production Vente (coopérative de conserveries) et France Uniconserve. Cette Compagnie Générale de Conserve lance en 1965 de sa première marque, D'Aucy.

En 1968, la centrale coopérative agricole bretonne (CECAB) est créée, réunissant 5 coopératives morbihannaises. En 1968, la CECAB et ses 340 éleveurs représentent un cheptel de 2000 truies. En 1974, la Sovimor, société d'abattage et de commercialisation de porcs est créée.

En 1979, la centrale coopérative agricole bretonne (CECAB) acquiert D'Aucy[1].

En 1980, les activités d'abattage sont transférés dans un nouvel abattoir Europagro situé à Josselin (56) et construit en partenariat avec plusieurs coopératives. En 1988, le groupe se diversifie dans la viande de dinde. En 1990, un nouveau transfert est effectué, vers l'abattoir Olympig toujours à Josselin, qui devient l'un des premiers sites d'abattage de porcs en Europe.

En 1995, le groupe CECAB prend le contrôle d'Olympig (Viande de Porc). En 2001, c'est au tour du groupe Aubret-Cedro d'être racheté par la CECAB. En 2004, le Comité international olympique exige que Olympig soit débaptisé, l'abattoir prend le nom de Europig.

En 2006, la CECAB acquiert l'entreprise hongroise de conserve Globus[2]. En 2007, la CECAB annonce son rapprochement avec la société Louis Gad. Entre 2008 et 2010, la CECAB fusionne plusieurs de ses activités avec la Coop de Broons, de taille plus modeste et centré sur les Côtes-d'Armor[3],[4].

En 2013-2014, À la suite de difficultés économiques, fermeture ou cession de plusieurs usines des groupes Gad (notamment à Lampaul-Guimiliau) et Boutet-Nicolas (notamment à Rosporden). Les usines de surgélation sont cédées à Pinguin NV (Moréac et Comines en France, quatre sites en Pologne et deux sites en Hongrie)[5].

En 2015, le groupe CECAB change son nom en Groupe d'aucy[6].

Métiers[modifier | modifier le code]

Le groupe comprend quatre branches :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Tina Grant, International Directory of Company Histories, St James Press, , p. 132
  2. Cecab rachète le conserveur hongrois Globus, L'Usine Nouvelle, 24 février 2006
  3. Coop de Broons se rapproche de Cecab, L'Usine Nouvelle, 19 juin 2008
  4. Cecab, Prestor, Coop de Broons. Encore une fusion dans le porc, Le Télégramme, 2 juin 2010
  5. « Le groupe CECAB vend ses usines de surgélation de légumes à Pinguin NV », L'Usine nouvelle,‎ (lire en ligne).
  6. « Cecab. Adieu Gad, bonjour d'Aucy », Le Télégramme,‎ (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]