Grand-duc héritier de Luxembourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Grand-duc héritier de Luxembourg
Image illustrative de l’article Grand-duc héritier de Luxembourg
Armes du grand-duc héritier de Luxembourg.

Image illustrative de l’article Grand-duc héritier de Luxembourg
Titulaire actuel
Guillaume de Luxembourg
depuis le

Création
Titre Duc héritier de Nassau
Prince de Luxembourg, de Bourbon de Parme (altesse royale)
Premier titulaire Guillaume de Luxembourg
Résidence officielle Château grand-ducal de Colmar-Berg

Au sein de la monarchie luxembourgeoise, le titre de grand-duc héritier de Luxembourg (en luxembourgeois, Ierfgroussherzog vu Lëtzebuerg ; en néerlandais, erfgroothertog van Luxemburg ; en allemand, Erbgroßherzog von Luxemburg) est un titre attribué à l’héritier du trône issu de la descendance du souverain du Luxembourg (grand-duc ou grande-duchesse) par la voie d’un arrêté grand-ducal.

En , à la suite de l’accession au trône de son père le grand-duc Henri, le prince Guillaume de Luxembourg est devenu le cinquième grand-duc héritier de Luxembourg.

Titulaires[modifier | modifier le code]

  1. le prince Guillaume de Luxembourg (de 1890 à 1905) ;
  2. la princesse Marie-Adélaïde de Luxembourg (de 1908 à 1912) ;
  3. le prince Jean de Luxembourg (de 1939 à 1964) ;
  4. le prince Henri de Luxembourg (de 1973 à 2000) ;
  5. le prince Guillaume de Luxembourg (depuis 2000).

Titulatures[modifier | modifier le code]

Alors que le duc Adolphe de Nassau s’octroie le prédicat d’altesse royale en devenant grand-duc de Luxembourg[1], le prince Guillaume, duc héritier de Nassau devient grand-duc héréditaire de Luxembourg[2], sans avoir fait l’objet d’un arrêté grand-ducal particulier. Le prince Guillaume porte le prédicat d’altesse royale[3].

Par l’arrêté grand-ducal du , le grand-duc Guillaume IV fait de l’aînée de ses filles, la princesse Marie-Adélaïde, la grande-duchesse héréditaire de Luxembourg, duchesse héréditaire de Nassau[4].

Le , à l’occasion de son dix-huitième anniversaire, le prince Jean de Luxembourg est fait par la grand-duchesse Charlotte grand-duc héritier de Luxembourg[5] ainsi que duc héritier de Nassau et prince de Bourbon de Parme[6]. Par la décision souveraine du , le prince Henri de Luxembourg reprend à son tour la même titulature que son père[7] ; fils aîné du précédent, le prince Guillaume de Luxembourg la reprend officiellement le [8].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF] « Proclamation du 23 novembre 1890 », Legilux,‎ (lire en ligne)
  2. Badts de Cugnac et Coutant de Saisseval 2002, p. 672
  3. [PDF] « Arrêté grand-ducal du 28 juin 1893, accordant remise de peines d’amendes et d’emprisonnement », Legilux,‎ (lire en ligne)
  4. [PDF] « Arrêté grand-ducal du 25 février 1908, attribuant à la Princesse Marie-Adélaïde-Thérèse-Hilda-Antonia-Wilhelmine les titres conformes à sa qualité d’héritière présomptive », Legilux,‎ (lire en ligne)
  5. « Le grand-duc Jean fête ses 93 ans ce dimanche », Wort,‎ (lire en ligne)
  6. [PDF] « Avis du 4 janvier 1939 », Legilux,‎ (lire en ligne)
  7. [PDF] « Décision souveraine du 14 avril 1973 », Legilux,‎ (lire en ligne)
  8. « S.A.R le Prince Guillaume devient le Grand-Duc Héritier », Gouvernement du Luxembourg,‎ (lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]