Grégory Rateau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Grégory Rateau
Grégory Rateau lors d'une lecture en 2019.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (39 ans)
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinction

Grégory Rateau est un poète, écrivain et réalisateur français né le à Drancy.

Biographie[modifier | modifier le code]

Grégory Rateau débute en 2007 comme réalisateur et scénariste[1],[2]. Il obtient un Master 2 Pro en cinéma à l'université Paris 1 Panthéon Sorbonne où il réalise un documentaire produit par Le musée du Louvre et les Films d'ici[3].

Sa poésie est publiée dans différentes revues en France, en Suisse, en Belgique, au Québec (Revue A, Le Cafard Hérétique,Traversées, Arpa, Verso, Place de la Sorbonne, Bleu d'encre...)[4]. L'écrivain et critique suisse Jean-Louis Kuffer salue son recueil Conspiration du réel[5] et le poète français Alain Roussel en parle dans la rubrique coordonnée par Gérard Noiret, A l'écoute, pour la revue En attendant Nadeau[6]. Esprit (revue) lui consacre également une recension dans son numéro de janvier 2023 "Tous antimodernes?"[7].

Son nouveau recueil, Imprécations nocturnes, publié chez Conspiration Editions est encensé par Jean-Luc Favre dans ActuaLitté[8] ainsi que dans la revue de poésie Poezibao[9], le livre a obtenu le prix Amélie-Murat en 2023[10],[11] et le Prix Renée-Vivien 2023[12]'. Un grand entretien lui est accordé sur Zone critique[13]. Il est invité par l'Institut français de Roumanie[14] pour en lire des extraits.

Il fait également des lectures sur scène lors de Festivals, comme le Festival Découvrir de Concèze 2023[15],[16] le Festival Baie des plumes 2023[17] et le Festival Sémaphore 2024 hommage à Arthur Rimbaud et Patti Smith[18] ou encore à la Maison de la poésie de Paris pour le lancement du n°12 de la revue Place de la Sorbonne (revue de poésie)[19],[20] et à la Maison de la poésie Jean Joubert[21].

Après des voyages en Irlande, au Liban puis au Népal, il vit entre Paris et Bucarest[22] où il est le rédacteur en chef et le directeur d'un média d'information en ligne, LePetitJournal de Bucarest[23],[24].

Il part en 2014 découvrir la Roumanie et écrit un récit inspiré de ses errances: Hors-piste en Roumanie[25],[26],[27]. Le livre est traduit en roumain chez Polirom sous le titre Hoinar prin Romania. Jurnalul unui calator francez[28],[29],[30].

Son premier roman, Noir de soleil, raconte l'histoire de deux amants maudits au cœur d'un conflit armé à Tripoli au Liban[31]. Ce roman est sélectionné au Prix France/Liban 2020[32]. Philippe Chauché en fait une critique élogieuse pour la Cause littéraire[33].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Poésie[modifier | modifier le code]

  • «La sieste et autres poèmes», dans Revue A no 11, MARSA Publications, p. 141-150, juin-septembre 2021, 212 p. ( (ISBN 979-10-92448-44-3), (ISSN 1270-9131)).
  • Revue Points et contrepoints no 2 : Joyce Mansour, Poèmes de Grégory Rateau, éditée par Editions d'Encre Ardente, p. 35 à p. 40, Hiver-Printemps 2021-2022, 91 p.
  • Anthologie Le désir[34], Poème "Beyrouth by night" de Grégory Rateau, éditée par Scudo Editions, la Maison de la poésie en Corse et Le Printemps des poètes 2021, p. 92-93, janvier 2022.
  • Conspiration du réel[35], recueil de poésie édité aux Editions Unicité, 2022, 82 p, 15 cm × 21 cm (ISBN 978-2-37355-709-1).
  • Nemo, avec Jacques Cauda (poèmes/illustrations) édité à RAZ éditions, 2022, 38 p, 12 cm x 18 cm (ISBN 978-2-37517-032-8).
  • Imprécations nocturnes, éditions Conspiration, 2022, 80 p, 10 cm x 15 cm ( (ISBN 979-10-95550-42-6), Conspiration éditions
  • Revue ARPA 137-138, poèmes de Grégory Rateau, octobre 2022, numéro double,
  • Pour qui parle le poète?, hors-série entièrement consacré à la poésie de Grégory Rateau aux Editions La Page blanche, 2023, 45 p. 17,8 x 11,1 cm (ISBN 978-2-9583709-2-3).
  • De mon sous-sol, éditions Tarmac, 2024.
  • Anthologie Ces instants de grâce dans l'éternité, Editions Le Castor astral, textes réunis par Jean-Yves Reuzeau autour de 116 poètes sur le thème de la Grâce du Le Printemps des poètes 2024, 499 p. 19 x 13 cm (Ean : 9791027803712)[36].

Préface[modifier | modifier le code]

  • Pourquoi écrire ? Préface du recueil posthume de Gérard Lemaire, édité aux Editions Unicité, 2023, 92 p, 15 x 21 (978-2-37355-832-6).  
  • La lumière plus intense. Préface de Grégory Rateau au recueil de Thibault Biscarrat, édité par Le Nouvel Athanor, 2023, 106p, 15 x 20 (EAN : 9782356231123).    

Cinéma[modifier | modifier le code]

  • 2007 : Les Larmes blanches, réalisateur (court-métrage).
  • 2008 : L'Empreinte des lieux, réalisateur (court-métrage).
  • 2013 : Ziad, court-métrage coréalisé et coécrit avec Sarah Taher.

Nominations, sélections - Prix et Distinctions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Grégory Rateau, écrivain et scénariste français à Bucarest », sur franceinter.fr (consulté le ).
  2. « Grégory Rateau », sur IMDb (consulté le ).
  3. « Bibliothèque du cinéma : projections des films d'étudiants de Paris 1 sur le Musée du Louvre et le Musée du quai Branly », sur Format Court, (consulté le ).
  4. « Îles d’Aran & Ma Banlieue », sur PRO/PROSE MAGAZINE, (consulté le ).
  5. Jean-Louis Kuffer, « A la guerre comme à la guerre, toutes et tous vont «faire avec» », sur bonpourlatete.com (consulté le ).
  6. En attendant Nadeau, « À l'écoute (7) : avec Forough Farrokhzâd, Angèle Paoli… », sur En attendant Nadeau, (consulté le ).
  7. « Conspiration du réel de Grégory Rateau | Revue Esprit », sur Esprit Presse (consulté le ).
  8. « Grégory Rateau et ses Imprécations Nocturnes… », sur ActuaLitté.com (consulté le ).
  9. « Grégory Rateau, “Imprécations nocturnes”, lu par Romain Frezzato – Poesibao », sur poesibao.fr (consulté le ).
  10. a et b « Prix Amélie Murat 2023 - Actualités - Souffle inédit », (consulté le ).
  11. Centre France, « Récompense - Le poète Grégory Rateau, lauréat du prix Amélie-Murat 2023 », sur lamontagne.fr, (consulté le ).
  12. lievenn, « Imprécations Nocturnes de Grégory Rateau a remporté le prix Renée Vivien 2023. », sur Traversées, revue littéraire, (consulté le )
  13. (en) « Grégory Rateau : « On oublie parfois la portée intemporelle de la poésie. » », sur ZONE CRITIQUE, (consulté le ).
  14. « Soirée de poésie avec Grégory Rateau », sur Institutul Francez din Cluj-Napoca, (consulté le ).
  15. « Concert Garance Louise Combier Marie Therese Orain Dorothee Daniel Une Carmen / Raphaelle Saudinos Gregory Rateau Sophie Le Cam Boby Lapointe Repique Lubersac - Billet & Place Parc De La Mairie Lubersac - Vendredi 18 Août 2023 », sur infoconcert.com, (consulté le ).
  16. « C’était l’édition 2023 », sur Festival DécOUVRIR de Concèze (consulté le ).
  17. « Poésie, ateliers, slam et musique au programme de Baie des Plumes à Douarnenez », sur Le Télégramme, (consulté le ).
  18. « La Maison de la Poésie de Quimperlé – Site officiel de La Maison de la Poésie de Quimperlé », (consulté le )
  19. Équipe de recherche Fabula, « Place de la Sorbonne, n° 12 », sur fabula.org, (consulté le ).
  20. « Lancement du n˚ 12 de Place de la Sorbonne », sur Maison de la poésie (consulté le ).
  21. Maison de la Poésie Jean Joubert, « Bienvenue aux Editions Unicité le 26 novembre », sur Maison de la Poésie Jean Joubert (consulté le ).
  22. « « Bucarest se mérite ». Grand entretien avec Grégory Rateau, journaliste, voyageur, écrivain. », sur Zoom France Roumanie, (consulté le ).
  23. (ro) « Reprise - Un vent nouveau souffle sur LePetitJournal.com de Bucarest », sur RFI România: Actualitate, informaţii, ştiri în direct, (consulté le ).
  24. (ro) « Le micro du soir, cu Grégory Rateau », sur RFI România: Actualitate, informaţii, ştiri în direct, (consulté le ).
  25. « Rencontre-débat avec l’écrivain et journaliste Grégory Rateau », sur Le Courrier des Balkans (consulté le ).
  26. « Sur les Hors-pistes en Roumanie avec Grégory Rateau », (consulté le ).
  27. (ro) « Un français "Hors-piste en Roumanie" », sur RFI România: Actualitate, informaţii, ştiri în direct, (consulté le ).
  28. (ro) Horia Covaliuianuarie 16 et 2020 La 2:01 Am, « Exilul și împărăția: două daruri primite de la români de Grégory Rateau », sur Observator Cultural (consulté le ).
  29. Interview : (ro) « Interviu cu scriitorul Grégory Rateau: „Cu toții avem o legătură complicată cu propria noastră cultură“ », sur Suplimentul de cultură, (consulté le ).
  30. (ro) « Aventurile unui francez în România », sur Forbes.ro, (consulté le ).
  31. (en) « Grégory Rateau. L'écrivain doit apprendre à être son seul et plus impitoyable juge »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur lenational.org/ (consulté le ).
  32. « 40ème édition du Prix France-Liban. », sur AgendaCulturel, (consulté le ).
  33. « Noir de soleil, Grégory Rateau (par Philippe Chauché) », sur lacauselitteraire.fr (consulté le ).
  34. « "Le Désir", Une publication printemps des poètes 2021 », sur Journal Le Petit Corse, (consulté le ).
  35. « Prayssac. Un poète écrivain aux Catounes en soirée », sur ladepeche.fr (consulté le ).
  36. « Ces instants de grâce dans l'éternité - 116 poètes d'aujourd'hui - broché - Collectif - Achat Livre | fnac », sur www.fnac.com (consulté le )
  37. a et b « ZIAD DE GRÉGORY RATEAU, SARAH TAHER », sur unifrance.org (consulté le ).
  38. « Lebanese Film Festival - 2014 », sur lebanesefilmfestival.org (consulté le ).
  39. « Fifog : le cinéma Entre Orient et Occident », sur AgendaCulturel, (consulté le ).
  40. « Dossier de presse FIFOG 2014 », sur docplayer.fr (consulté le ).
  41. « 40ème édition du Prix France-Liban. », sur AgendaCulturel, (consulté le ).
  42. Katia Jannin, « Gregory Rateau, Beyrout by night », sur A casa di a Puisia, (consulté le ).
  43. « Cercle Amélie Murat », sur cercle-amelie-murat.org (consulté le ).
  44. « Prix Renée Vivien », sur Académie Renée Vivien (consulté le )
  45. Lucie, « Tout savoir sur le Prix Robert Ganzo de Poésie », sur Etonnants Voyageurs, (consulté le ).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]