Grégory Rateau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Grégory Rateau
Image dans Infobox.
Grégory Rateau lors d'une lecture en 2019.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (36 ans)
Nationalité
Activités

Grégory Rateau est un poète, écrivain et réalisateur français né le à Drancy.

Biographie[modifier | modifier le code]

Grégory Rateau débute en 2007 comme réalisateur et scénariste[1],[2]. Il obtient un Master 2 Pro en cinéma à l'université Paris 1 Panthéon Sorbonne où il réalise un documentaire produit par Le musée du Louvre et les Films d'ici[3].

Sa poésie a été publiée dans différentes revues en France, en Suisse, au Québec et au Portugal[4],[5],[6],[7],[8]'[9].

Après des voyages en Irlande, au Liban puis au Népal, il vit entre Paris et Bucarest[10],[11],[12] où il est le rédacteur en chef et le directeur d'un média d'information en ligne, LePetitJournal de Bucarest[13],[14],[15],[16] et chroniqueur radio (RRI).

Hors-piste en Roumanie : Récit du promeneur[17]est sa première tentative littéraire. Le livre s'inspire de ses errances au contact de la nature en Roumanie[18].

Son premier roman, Noir de soleil, aux Éditions Maurice Nadeau - Les Lettres Nouvelles, raconte l'histoire de deux amants maudits en quête de lumière, plongés au cœur d'un conflit armé à Tripoli au Liban[19],[20],[21]. Ce roman, inspiré par Albert Camus[22], est sélectionné[23] au Prix France/Liban 2020[24] et au Prix Ulysse 2020 du premier roman[réf. nécessaire].

"Grégory Rateau signe là son premier roman, vif, acéré, tranchant, comme le sont les libanais qu’il croise, qui traversent son film, qui infiltrent son roman. Il ne prend pas de gants, il écrit au crochet, à l’uppercut, gauche, droite, gauche, droite, jusqu’au round suivant. La langue de Grégory Rateau s’offre ainsi, rêche, dure, elle vient de la rue, elle en a l’âpreté, la virulence et la vitalité. Noir de soleil témoigne de tout cela, face au soleil, et face à la mer, dans des noces imaginaires." Philippe Chauché, critique La Cause littéraire[25]

Polirom (en), une maison d’édition roumaine, traduit en 2019 Hors-piste en Roumanie en roumain sous le titre Hoinar prin Romania. Jurnalul unui calator francez[26],[27]'[28].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Filmographie :

  • 2007 : Les Larmes blanches, réalisateur (court-métrage) produit par One Sound Music.
  • 2008 : L'Empreinte des lieux, réalisateur (court-métrage).
  • 2013 : Ziad, co-réalisateur avec , produit par le GREC (court-métrage).

Distinctions[modifier | modifier le code]

Nominations et sélections[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Le GREC », sur www.grec-info.com (consulté le )
  2. « Grégory Rateau, écrivain et scénariste français à Bucarest », sur franceinter.fr (consulté le )
  3. « Bibliothèque du cinéma : projections des films d'étudiants de Paris 1 sur le Musée du Louvre et le Musée du quai Branly », sur Format Court, (consulté le )
  4. La rédaction, « Grégory Rateau, En travaillant la terre et autres poèmes », sur Recours au poème, (consulté le )
  5. « Grégory Rateau – OUPOLI (Ouvroir de Poésie Libre) » (consulté le )
  6. « Grégory Rateau | Poèmes - remue.net », sur remue.net (consulté le )
  7. poesiarevelada, « L’INCOMPRIS », sur Poesia Revelada, (consulté le )
  8. « La page blanche - Poésie et littérature », sur www.lapageblanche.com (consulté le )
  9. « Un hommage au poète Fernando Pessoa, "l'incompris" », sur lepetitjournal.com (consulté le )
  10. Mathilde Munos, «Grégory Rateau, écrivain et scénariste français à Bucarest», sur France Inter, (consulté le )
  11. Philippe Gougler, «Grégory Rateau raconte sa Roumanie», sur Europe 1, (consulté le )
  12. « « Bucarest se mérite ». Grand entretien avec Grégory Rateau, journaliste, voyageur, écrivain. », sur Zoom France Roumanie, (consulté le )
  13. Interview : « L’écrivain français Grégory Rateau : « Lisez sur la Roumanie, intéressez-vous à son histoire, venez à la rencontre des Roumains » », sur ER NEWS, (consulté le )
  14. (ro) « Grégory Rateau: „E greu de spus că francofonia este răspândită în toată România” », sur RFI România: Actualitate, informaţii, ştiri în direct, (consulté le )
  15. (ro) « Reprise - Un vent nouveau souffle sur LePetitJournal.com de Bucarest », sur RFI România: Actualitate, informaţii, ştiri în direct, (consulté le )
  16. Interview : (ro) « Un français "Hors-piste en Roumanie" » [vidéo], sur RFI România: Actualitate, informaţii, ştiri în direct, (consulté le )
  17. « Sur les Hors-pistes en Roumanie avec Grégory Rateau », (consulté le )
  18. (ro) « Un français "Hors-piste en Roumanie" », sur RFI România: Actualitate, informaţii, ştiri în direct, (consulté le )
  19. (en) « Grégory Rateau. L'écrivain doit apprendre à être son seul et plus impitoyable juge », sur lenational.org/ (consulté le )
  20. « "Noir de soleil" de Grégory Rateau chez Maurice Nadeau », sur Livres Hebdo (consulté le )
  21. « La chronique littéraire de Jean François Jacq : Grégory Rateau - Noir de soleil », sur Buzz On Web (consulté le )
  22. « Noir de soleil, Grégory Rateau (par Philippe Chauché) », sur lacauselitteraire.fr (consulté le )
  23. « Prix Littéraire France-Liban – ADELF » (consulté le )
  24. « 40ème édition du Prix France-Liban. », sur AgendaCulturel, (consulté le )
  25. « Noir de soleil, Grégory Rateau (par Philippe Chauché) », sur www.lacauselitteraire.fr (consulté le )
  26. (ro) Horia Covaliuianuarie 16 et 2020 La 2:01 Am, « Exilul și împărăția: două daruri primite de la români de Grégory Rateau », sur Observator Cultural (consulté le )
  27. Interview : (ro) « Interviu cu scriitorul Grégory Rateau: „Cu toții avem o legătură complicată cu propria noastră cultură“ », sur Suplimentul de cultură, (consulté le )
  28. (ro) « Aventurile unui francez în România », sur Forbes.ro, (consulté le )
  29. a et b « ZIAD DE GRÉGORY RATEAU, SARAH TAHER », sur www.grec-info.com (consulté le )
  30. « Lebanese Film Festival - 2014 », sur www.lebanesefilmfestival.org (consulté le )
  31. « Inscrire un film », sur FIFOG 2021 (consulté le )
  32. « Fifog : le cinéma Entre Orient et Occident », sur AgendaCulturel, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]