Jacques Cauda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jacques Cauda
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Jacques Cauda, né à Saint-Mandé le , est un peintre, écrivain, poète, éditeur, photographe et documentariste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1998, il interrompt sa carrière de documentariste (source à rajouter) pour commencer à peindre. Il crée un nouveau courant pictural: le mouvement surfiguratif[1] dont il exposera les grandes lignes dans un manifeste "Toute la lumière sur la figure", éditions Ex Aequo, 2009.

Ses œuvres, exposées et commentées[2],[3],[4],[5],[6],[7] à Londres, Amsterdam, Genève et Paris, rencontrent un public international[8],[9],[1], qui y a tout de suite reconnu cette émotion première que procure le tracé du tout premier trait qui est à la naissance de l'art.

Il poursuit également une activité d'écrivain[10],[11],[12].

Il dirige la collection LA BLEU TURQUIN aux Éditions Douro[13]. Les premiers volumes de la BLEU TURQUIN ont paru chez Z4 éditions.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • Vers un effort visible, poésie, L'Échappée, 2002
  • Toute la lumière sur la figure, essai, Éditions Ex Aequo, 2009
  • Vox imago, roman, m@nuscrits Léo Scheer, 2009 et éditions Praelego, 2010
  • Lou, nouvelle, premier prix de la ville du Pecq, 2011
  • Je est un peintre, poèmes, Jacques Flament Éditions, 2012
  • Le bonheur du mal, poèmes, Kirographaires, 2012
  • Point de dimanche, nouvelle, Jacques Flament Éditions, 2013
  • Tous pour un, roman, Numériklivres, 2013
  • Amor', poèmes, La Matière noire, 2014
  • Le Bunker No 4, témoignage esthétique, Jacques Flament Éditions, 2015
  • Le Déjeuner sur elle, texte, éditions la Belle Époque, 2015
  • Les jouets rouges, poèmes, éditions Contre-Ciel, 2016[14]
  • Quand? Chant du Z, chanson de geste, Z4 Éditions, 2016[15]
  • Elle & Nous, poèmes & illustrations, éditions Flammes Vives, 2016
  • Comilédie, roman, éditions Tinbad, 2017[16],[17],[18],[19]
  • Ici le temps va à pied, poésie, prix spécial du jury Joseph Delteil, éditions Souffles, 2017
  • Les Caliguliennes, récit, avec des photos de Élizabeth Prouvost, Les Crocs Électriques, 2017[20],[21]
  • ORK, roman, éditions La P'tite Hélène, 2017[22]
  • OObèse, roman illustré, Z4 Éditions, 2017[23],[24]
  • L'amour la jeunesse la peinture, nouvelle, éditions Lamiroy, 2018[25]
  • P.A.L., récit, avec des photos de Alexandre Woelffel, Les Crocs Électriques, 2018[26],[27]
  • Vita Nova, récits, éditions Unicité, 2018[28]
  • La vie scandaleuse du peintre Jacques Cauda, roman graphique, Les Crocs Électriques, 2018[29],[30]
  • LA TE LI ER, essai, coll. « La diagonale de l'écrivain », Z4 Éditions, 2018[31]
  • Les Berthes, poèmes, coll. « Les 4 saisons », Z4 Éditions, 2018
  • Peindre, poèmes, avec une postface de Murielle Compère-Demarcy, Atelier Cauda, Clap, éditions Tarmac, 2018
  • Le Trou, nouvelle, avec deux illustrations, éditions Furtives, 2018
  • Mosca Moncul, petite histoire de l'art, avec deux illustrations, éditions Furtives, 2019
  • Les cinq morts de Paul Michel, nouvelle, collection Opuscules, éditions Lamiroy, 2019
  • AniMots, poèmes illustrés, Hors Série no 2 des éditions Chats de Mars, 2019
  • Sale trine, poème, avec une illustration, éditions Furtives, 2019
  • Profession de foi, récit, éditions Tinbad, 2019
  • Moby Dark, roman, éditions L'Âne qui Butine, 2020
  • Pigalle, nouvelle, éditions Les Cosaques des Frontières , 2020
  • Rue des Pyrénées, nouvelle, collection Crépuscule, éditions Lamiroy, 2020
  • Fête la mort, roman, éditions Sans Crispation, 2020
  • Jacqueries, correspondance avec Marie-Philippe Deloche, éditions Associations Libres , 2020
  • Da Capo al Coda, Fait divers, éditions L'Âne qui Butine, 2020
  • Gros Mickey, nouvelle, avec trois illustrations, éditions Furtives, 2021
  • Jésus kill Juliette Éloïse, journal, La diagonale de l'écrivain, éditions Douro, 2021
  • Caméra Greco, essai, Marest éditeur, 2021
  • Les Inédits de Rimbaud, c'est nous , essai collectif, douze illustrations, couverture et texte intitulé "Rimbaud moi communard", La Bleu-Turquin/Douro éditions, 2022

Livres d'artiste[modifier | modifier le code]

  • J'azz, poèmes avec trois illustrations, éditions Dumerchez, 2018
  • De l'Allemagne, Le nez dans la chatte, avec Christophe Esnault, Le Livre Pauvre, 2018
  • De l'Allemagne, Nietzsche ,avec Éric Dubois Le Livre Pauvre, 2018
  • De l'Allemagne, Cochers, avec Angèle Casanova, Le Livre Pauvre, 2018
  • La Grosse et les Cabots, apostilles avec une couverture et une mise en page de Danielle Berthet, collection Apostilles dirigée par Danielle Berthet, 2019
  • Le Pantalon ivre, roman graphique, éditions Qazaq, 2021
  • Carcasses, poèmes, textes, dessins, peintures, Collectif avec Marie-Philippe Deloche, Elizabeth Prouvost, Jean-Paul Gavard-Perret et Vanda Spengler, éditions Associations Libres, 2021
  • Le Jet d'oeil au beurre rouge, apostilles avec une couverture et une mise en page de Danielle Berthet, collection Apostilles dirigée par Danielle Berthet, 2021
  • L'eau et les rêves, avec Angèle Casanova, Le Livre Pauvre, 2022
  • Kiss me quick, Hommage à Mireille Boileau, collection Quelqu'une, éditions du Carnet d'Or, 2022

Préfaces et Postfaces[modifier | modifier le code]

  • Janick Poncin ou le recommencement, Introduction à l'œuvre de Janick Poncin, Carnets d'Artistes, Jacques Flament Éditions, 2015
  • L'évangile bleuNuit, Voyage au bout du bleu, chant de Christian Edziré Déquesnes, Z4 Éditions, 2019
  • Terre Creuse, récit de Angèle Casanova, Postface et illustrations, Z4 éditions , 2020

Illustrations[modifier | modifier le code]

  • Bloganozart no 2, 4 et 6, revue, dessin de la couverture du no 2, illustrations dans les no 4 et 6, 2015, 2016, 2017
  • Cahiers de Tinbad no 2, 3, 4 & 5, revue, dessin de la couverture des no 2 et 5, illustrations dans les no 3 et 4, 2016/2017
  • Nouveaux Délits, revue, dessins, 2015
  • Dans la course hors circuit, poèmes de Murielle Compère-Demarcy, illustrations et couverture, éditions Tarmac, 2016
  • Cut, théâtre, texte de Philippe Thireau, illustrations, Z4 Éditions, 2017
  • FPM no 14, revue, illustrations, éditions Tarmac, 2017
  • Là où l'humain se planque, nouvelles de Angèle Casanova, dessin de la couverture, éditions Tarmac, 2017
  • Nous étions de ceux-là, poèmes de Julien Tardif, dessin de la couverture, éditions Tarmac, 2017
  • Ffwl Lleuw no 11, dessins, 2017
  • Femme de lui, roman de Bernard Sarrut, dessin de la couverture, Z4 Éditions, 2017
  • Les Tondues, texte de Perrine Le Querrec, illustrations et couverture, Z4 Éditions, 2017[32],[33]
  • Poèmes du vide, poèmes de Daniel Ziv, illustrations, Z4 Éditions, 2017
  • Gibier fantôme, roman de Pierre Lepère, couverture et frontispice, Z4 Éditions, 2018
  • L'Assassin et son double, roman de Pierre Lepère, couverture et frontispice, Z4 Éditions, 2018
  • Communication prioritaire, essai de Alexo Xeridis, couverture et illustrations, éditions Tarmac, 2018
  • Bob l'Amerloc, roman de JeF Pissard, couverture, éditions Jerkbook, 2018
  • Le manège, roman de Thierry Radière, couverture, éditions Tarmac, 2018
  • W.B. Yeats, poèmes traduits et présentés par Claude-Raphaël Samama, portraits, éditions Pétra, 2018
  • Aibalam, conte poétique Marcos Malavia, couverture et illustrations, éditions Raison et Passions, 2018
  • Alchimiste du soleil pulvérisé, poème pour Antonin Artaud, Murielle Compère-Demarcy, couverture et illustrations, coll. « La diagonale de l'écrivain », Z4 Éditions, 2019
  • Méta mor phose ?, Alain Marc, couverture et portrait, Z4 Éditions, 2019
  • L'évangile bleuNuit, chant de Christian Edziré Déquesnes, couverture, Z4 Éditions, 2019
  • Cahiers Octave Mirbeau, no 26, dirigés par Pierre Michel, couverture, 2019
  • L'homme qui entendait des voix, récit, Éric Dubois, éditions Unicité, couverture, 2019
  • Le Cafard hérétique, hors-série no 3 consacré à Jacques Cauda, éditions Lunatique, 2019
  • Tolstoï, de André Suarès, couverture éditions Tinbad, 2020
  • Maman, maman, j'ai rêvé de l'ours, texte d'Angèle Casanova, illustrations, éditions du Carnet d'or, 2021

Conservation[modifier | modifier le code]

Principales expositions[modifier | modifier le code]

  • Paris, Amours III, galerie Plateforme
  • Rouen, Sous-Bocks and Roll, espace Hugo
  • Paris, Jacqueries, performance à l'imprimerie des Deux Ponts
  • Port-Bail, Musiciens, Portraits in jazz
  • Tours, LADI.es, Les architectures de l'intime
  • Paris, Peinture et cinéma, Librairie L'équipage, Paris XX
  • Paris, Salo, salon du dessin érotique, Paris XI, exposition collective
  • Paris, Galerie Arts Factory, Les Crocs Électriques, exposition collective
  • Paris, Galerie Arts Factory, Les sous-bocks, exposition mise en oeuvre par Laurent Lolmède
  • Issy-les-Moulineaux, Espace Andrée Chedid, exposition Girafe, vous avez dit girafe, autour du livre d'Éric Poindron
  • Beauvais, MUDO - Musée de l'Oise, exposition anniversaire des éditions Dumerchez
  • Paris, Portraits in Jazz
  • Verrières, le Buisson, Flowers et Collages
  • Paris, librairie Équipages
  • Paris, Salon d'automne
  • Paris, Les Disquaires
  • Paris, Galerie 2F
  • Eu, Bloganozart
  • Persan, Arthotèque
  • Bruxelles, Galerie du Croissant
  • Sèvres, Le Sel
  • Fontenay-sous-bois, Halle Roublot
  • Rennes, Vision des Territoires
  • Belley, Les Oiseaux
  • Paris, Notre Dame de L'Arche d'Alliance
  • Genève, Park Air Fair International
  • Montgeron, Art'ifice
  • Chatillon, ADAC
  • Saint-Savinien, Les Arabesques
  • Neauphle-le-Château, Salon
  • Rueil-Malmaison, Galerie Artisti
  • Toucy, Galerie du vieux Toucy
  • Chartres, ERYA
  • Paris, Galerie Abcarit
  • Paris, Galerie Art Génération
  • Paris, Le Divan
  • Saint-Georges sur Cher, Château des Couldraies
  • Paris, La poste
  • Marseille, VIsual Content
  • Carpentras, Les Papillons
  • Nantes, Galerie Pol'n
  • Paris, Muséum d'Histoire Naturelle
  • Londres, "Chez Paul Bassot"
  • Paris, École normale supérieure
  • Paris, Hôpital Saint-Joseph
  • Paris, Le Verre à Pied
  • Paris, Galerie les 7 Voies
  • Paris, Les Feuillantines
  • Paris, Galerie Confluences
  • Paris, Les Frigos/Quai de la Gare
  • Paris, Galerie 55
  • Paris, Les 7 Parnassiens
  • Paris, Galerie Arcima
  • Rouen, Centre Culturel de Haute-Normandie
  • Paris, Atelier des éditions Qupé, Bestiaire, exposition en regard du Hors Série III Jacques Cauda des éditions Lunatique

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Surfiguratif: présentation du mouvement et technique pastel à l'huile », sur www.artactif.com (consulté le )
  2. « jacques cauda », sur jacquescauda.canalblog.com (consulté le )
  3. « Jean-Paul Dècle & Associés: Cours et Séminaires », sur jpdecle.com (consulté le )
  4. « Les oeuvres de Teklal Neguib », sur lesoeuvresdeteklalneguib.yolasite.com (consulté le )
  5. (en) « Jacques Cauda », sur www.artavita.com (consulté le )
  6. « Ion Andreita SCRISORI PARIZIENE », sur www.scritube.com (consulté le )
  7. « Cauda - Biographie », sur Artuality Art & Edition House via Artmajeur Galerie d'Art en ligne (consulté le )
  8. http://www.saatchionline.com/cauda
  9. « Artiste Jacques CAUDA - Peintre - Pastel à l'huile sur papier marouflé sur toile », sur www.artactif.com (consulté le )
  10. Agnès Giard, « In cauda venenum: le venin dans la queue? - Libération.fr », sur sexes.blogs.liberation.fr (consulté le )
  11. « Jacques Cauda, Comilédie », sur www.lelitteraire.com (consulté le )
  12. « Comilédie : attention chef-d'oeuvre ! », sur ZONE CRITIQUE, (consulté le )
  13. « Jacques Cauda, écrire et peindre », sur Artistes Actuels - Galerie d'art en ligne et Webmagazine, (consulté le )
  14. Murielle Compère-Demarcy, « Jacques Cauda, Les jouets rouges », lacauselitteraire.fr, 2017.
  15. Jean-Paul Gavard-Perret, « Jacques Cauda, Quand ? Chant du Z », lelittéraire.com, 2017 (lire en ligne).
  16. Murielle Compère-Demarcy, « Comilédie : attention chef-d'œuvre », Zone Critique, 2017 (lire en ligne).
  17. Jean-Paul Gavard-Perret, « Jacques Cauda, Comilédie », lelittéraire.com, 2017 (lire en ligne).
  18. Viridis Candela, « Roman Caudal, Comilédie » in no 14/9e série, Le Publicateur du Collège de 'Pataphysique, 2017.
  19. Claude-Raphaël Samama, « Jacques Cauda, Comilédie » in revue Europe, no 1069, mai 2018.
  20. Jean-Paul Gavard-Perret, « Les Caliguliennes, Jacques Cauda », sur lacauselitteraire.fr, 2017.
  21. Jean-Paul Gavard-Perret, « Jacques Cauda, Les Caliguliennes », sur lelitteraire.com, 2017.
  22. Jean-Paul Gavard-Perret, « Ork, Jacques Cauda », La Cause Littéraire, 2017.
  23. Jean-Paul Gavard-Perret, « Jacques Cauda, OObèse » in le littéraire.com, 2018.
  24. Jean-Paul Gavard-Perret, « La douleur à l’envers. », sur Carnet d'art, 2018.
  25. Jean-Paul Gavard-Perret, « Le copain de Saucisse : Jacques Cauda », 2018 (lire en ligne).
  26. Fabien Ribery, « La poésie comme demeure, et machine, par Célia Houdart, Sabrina Ambre Biller, Jacques Cauda, Alain Jugnon, Christiane Veschambre et Frank Smith », 2018 (lire en ligne).
  27. Jean-Paul Gavard-Perret, « Jacques Cauda, P.A.L. », 2018 (lire en ligne).
  28. Jean-Paul Gavard-Perret, « Jacques Cauda, Vita Nova », 2018 (lire en ligne).
  29. Jean-Paul Gavard-Perret, « Jacques Cauda, La vie scandaleuse du peintre », 2018 (lire en ligne).
  30. Fabien Ribery, « Le plaisir de la subversion carabinée, par Jacques Cauda, écrivain, peintre », 2018 (lire en ligne).
  31. Jean-Paul Gavard-Perret, « Jacques Cauda, La te lier », 2018 (lire en ligne).
  32. Jean-Paul Gavard-Perret, « Perrine Le Querrec & Jacques Cauda, Les Tondues » sur lelitteraire.com, 2017.
  33. Jean Azarel, « "LES TONDUES", Perrine LE QUERREC, Jacques CAUDA », sur etat-critique.com, 2017.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Monographies[modifier | modifier le code]

Articles, notices et interviews[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]