Gilbert Cette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Gilbert Cette
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (65 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Site web

Gilbert Cette né en 1956 est un économiste français, ex-membre du Conseil d'analyse économique (CAE). Il est spécialisé dans l’étude du marché du travail, des temps de travail, de la productivité.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et études[modifier | modifier le code]

ll effectue ses études à l'ENSAE, puis obtient un doctorat à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il obtiendra par la suite une habilitation à diriger des recherches[1].

Parcours professionnel[modifier | modifier le code]

Il exerce principalement son activité à la Banque de France.

En 1995, il devient professeur associé à l'Université d'Aix-Marseille. Il devient conseiller technique du Ministère du Travail en 1998. Il conserve cette position jusqu'en 2000[1].

En 2005, il est nommé directeur des analyses macroéconomiques et des prévisions de la Banque de France, avant de devenir directeur des analyses micro-économiques et structurelles.

Il est membre depuis 2008 du conseil éditorial du Open Economics Journal (un journal avec comité de lecture d'accès libre sur internet)[2], membre du Comité directeur de l'AFSE (Association française de science économique) depuis 2006, membre du comité d’orientation de la revue de vulgarisation Problèmes économiques (Paris) depuis 2004, et enfin membre du comité de rédaction de la revue Futuribles (Paris) depuis 1993.

En 2009, il est nommé membre du groupe d'experts sur le SMIC[3]. En 2012-2013 il a présidé l'AFSE (Association Française de Science Économique)[4]

Depuis 2017, il préside le Groupe d'experts sur le SMIC[5], nommé par le gouvernement et chargé d'émettre chaque année des recommandations sur l'évolution du SMIC[6].

Prises de position[modifier | modifier le code]

Lors de l'élection présidentielle française de 2012, il signe l'appel des économistes en soutien au candidat François Hollande en raison de « la pertinence des options [proposées], en particulier pour ce qui concerne la reprise de la croissance et de l'emploi »[7].

Lors de l'élection présidentielle française de 2017, il apporte son soutien à Emmanuel Macron[8].

En décembre 2020, le Groupe d'experts sur le SMIC qu'il préside recommande au gouvernement « de s’abstenir de tout coup de pouce sur le smic au 1er janvier 2021 ». Ce comité souligne que dans un contexte de récession exceptionnelle, la protection de l'emploi doit primer sur l'amélioration du pouvoir d'achat[9].

Récompense[modifier | modifier le code]

  • Prix de l'économiste de l'année 1996, Catégorie : « Aide à la décision publique : emploi »

Publications[modifier | modifier le code]

Rapports et livres[modifier | modifier le code]

  • 2011, Le partage de la valeur ajoutée avec Philippe Azkenazy & Arnaud Sylvain, Paris, La Découverte, coll. "Repères".
  • 2010 Refondation du droit social: concilier protection du travail et efficacité économique, avec Jacques Barthélémy, Rapport du conseil d'analyse économique[10]
  • 2007 Les leviers de la croissance française, avec Philippe Aghion, Élie Cohen and Jean Pisani-Ferry, Rapport du Conseil d'analyse économique, n° 72, La Documentation française,
  • 2007 Productivité et croissance en Europe et aux États-Unis, ed. La Découverte[11]
  • 2007 « À propos du contrat unique » (en collaboration avec Jacques Barthélemy et Pierre-Yves Verkindt) In Le contrat de travail, Centre d’Études de l’Emploi (ed.), La Découverte, Collec. ‘Repères’, pp. 107-118.
  • 2004, Productivité et croissance (en collaboration avec Patrick Artus), Rapport du Conseil d’analyse économique, n° 48, La Documentation française.
  • 1994, Temps de travail modes d'emploi, vers la semaine de quatre jours ? (en collaboration avec Dominique Taddei) éd. La Découverte. , collec. Textes à l'appui/économie.

articles dans revues académiques[modifier | modifier le code]

  • 2008 « Réforme du droit social et efficacité économique » (en collaboration avec Jacques Barthélemy), Revue française d'économie, vol. XXIII, octobre, pp. 57-88.
  • 2005 A Comparison of Structural Productivity Levels in the Major Industrialised Countries » (en collaboration avec Renaud Bourles), OECD Economic Studies, n° 41, pp. 75-107.
  • 2002, « Croissance économique et diffusion des TIC : le cas de la France sur longue période (1980-2000) » (en collaboration avec Jacques Mairesse et Yusuf Kocoglu), Revue française d’économie, vol. XVI, janvier, pp. 155-192.
  • 1996 « Coût du travail et emploi des jeunes » (en collaboration avec Philippe Cuneo, Didier Eyssartier et Jérôme Gautié), Observations et diagnostics économiques, Revue de l'OFCE, n° 56, janvier, pp. 45-72.
  • 1992 « Dynamique des capacités de production et durée d'utilisation des équipements : comportements des entreprises industrielles » (en collaboration avec Corinne Godin), Revue d'économie industrielle, n° 62, 4e trimestre, pp. 66-81.
  • 1986 « Durée d'utilisation des équipements et réduction du temps de travail : approche microéconomique » (en collaboration avec Michel Catinat et Dominique Taddei), Revue d'économie politique, 96e année, n° 2, pp. 147-176.
  • 1983 « Degrés d'utilisation des facteurs et demande d'investissement et de travail », Revue économique, Vol. 34, n° 4, juillet, pp. 756-793.

Articles dans revue de vulgarisation[modifier | modifier le code]

  • 2007 « À propos du contrat unique » (en collaboration avec Jacques Barthélemy et Pierre-Yves Verkindt), La Semaine Juridique, n° 6, , pp. 3-4.
  • 2007 « Contrat de travail, sécurisation des parcours professionnels et efficacité économique » (en collaboration avec Jacques Barthélemy et Pierre-Yves Verkindt), La Semaine Juridique, n° 7, , pp. 3-5.
  • 2007 « Europe-États-Unis : qui est le plus productif ? », Alternatives Économiques, n° 260, juillet-août, pp. 76-77
  • 2006 « Le partage des fruits de la croissance », Futuribles, n° 321, juillet-août, pp. 105-111.
  • 2005 « Productivité : les États-Unis distancent l’Europe dans les années 1990 », Problèmes Économiques, n° 2870, , pp. 12-20.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Gilbert Cette », sur Banque de France, (consulté le 25 mai 2020)
  2. (en-GB) « Home | Bentham », sur Bentham (consulté le 5 décembre 2017)
  3. « Arrêté du 23 mai 2009 portant nomination des membres du groupe d'experts sur le salaire minimum de croissance », Journal officiel de la République française, no 119,‎ , p. 8658 (lire en ligne)
  4. AFSE, « Association Française de Science Economique - Bureau », sur www.afse.fr (consulté le 5 décembre 2017)
  5. « La composition des groupes d’experts sur le SMIC », sur Alternatives Economiques (consulté le 14 avril 2021)
  6. « Groupe-Experts-Smic - Trésor Info | Direction générale du Trésor », sur www.tresor.economie.gouv.fr (consulté le 14 avril 2021)
  7. Philippe Aghion et al., « Nous, économistes, soutenons Hollande », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 4 mai 2012)
  8. « Pourquoi nous soutenons Emmanuel Macron », sur lemonde.fr, .
  9. « Des experts conseillent de ne pas donner de « coup de pouce » au smic », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 2 décembre 2020)
  10. http://www.cae.gouv.fr/IMG/pdf/CAE88_DroitSocial.pdf
  11. « Orange », sur pagesperso-orange.fr (consulté le 5 décembre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]