Gil Formosa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Gil Formosa
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Site web

Gil Formosa, né en 1959, est un dessinateur de bande dessinée et un illustrateur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gil Formosa entre dans le monde de la bande dessinée en 1977, engagé par René Goscinny au studio artistique Dargaud, en tant qu'assistant de Morris, et travaille pour le merchandising et la bande dessinée Lucky Luke[1].

Il travaille brièvement pour l'éditeur Disney Hachette Presse, en encrant la bande dessinée Le papillon qui venait du froid[2], dessinée par Claude Marin.

À une époque où l’heroic fantasy ne s'était pas encore imposée en France,[réf. nécessaire] le premier des quatre albums de la série Légendes du chevalier Cargal, sur scénario de Daniel Pecqueur, paraît en 1982 dans la collection « Histoires Fantastiques » chez Dargaud, après prépublication dans le magazine Pilote. Le dernier album de Cargal, Le Maître de Brumazar, paraîtra en 1989.

Parallèlement, Gil Formosa signe l'affiche Loïs, l'une de ses premières campagnes publicitaires, succédant ainsi à Jean Giraud, puis viendront, entre autres, les Fêlés des pâtes Lustucru, le martien vert dont Étienne Chatiliez réalisera le premier spot publicitaire. Il travaille pour le cinéma avec l'affiche du film Ladyhawke, la femme de la nuit. En 1991, il conçoit les décors dessinés du tour de chant de Jean-Jacques Goldman. Pour M6, il réalise des vidéo-clips animés avec les films Daddy DJ, collabore à de nombreux projets de dessins animés et crée les personnages principaux de Totally Spies, la série animée diffusée actuellement sur TF1. Pour les éditions Soleil, il participe à plusieurs collectifs dont Uderzo croqué par ses amis, dessine deux albums Tex Avery pour Glénat. Marvel lui commande une couverture de Conan, Il peint également plusieurs couvertures de comics pour les éditions Semic qui publieront, à Angoulême 2003, un portfolio sur la diversité de son travail.

En , Gil Formosa signe son retour à la bande dessinée avec une nouvelle série SF/Steampunk chez Albin Michel, sur un scénario de Jean-Marc et Randy Lofficier, Robur :

  1. De la Lune à la Terre, le [3],[4]
  2. 20 000 ans sous les mers, le
  3. Voyage au centre de la Lune, en mars 2005.

Formosa a travaillé sur la création des décors de la « base secrète » du long métrage Double Zéro de Gérard Pirès, sorti en juin 2004.

En Novembre 2005, les éditions Eyrolles publient Colorisation de la BD avec Photoshop : Gil Formosa y dévoile les techniques qu'il utilise pour ses bandes dessinées.

Parallèlement, il illustre plusieurs couvertures de romans d’heroic fantasy et de science-fiction pour les éditions Albin Michel, Gallimard, Fleuve noir, Le Bélial', Imaginaires Sans Frontières, Marvel, Mnémos, Nestiveqnen, Pinnacle Entertainment Group, Pon, Semic, TimeLine, Z-Man Games etc.

En 2007, Il collabore aux Véritables Légendes urbaines aux Éditions Dargaud, sur un scénario de Corbeyran et Guérin.

Le tome 1 de la nouvelle série BD signée chez Dargaud, Double gauche[5],[6] avec Corbeyran au scénario paraît le . Le tome 2 (Ivanna) paraît en juillet 2007[7] et le tome 3 (Mimsy) en .

Le , Gil Formosa signe une nouvelle série chez Glénat, Bowen[8] pour laquelle il est à la fois l'auteur et le dessinateur..

Publications[modifier | modifier le code]

  1. La Tombe du Borgne, 1982
  2. Manhawar, 1984
  3. Le Troisième Monde, 1986
  4. Le Maître de Brumazar, 1989
  • You know what, t. 1 et t. 2, Éditions Glénat, 1996
  • Collectif, Uderzo croqué par ses amis, Éditions Soleil, 1996
  • Collectif, Bikers, Éditions Soleil, 1997
  • Collectif,La Bande à Julien, Éditions Soleil, 1997
  • Collectif, Hommage à Morris, Éditions Gem's, 1999
  • (en) Collectif, Alan Moore : Portrait of an Extraordinary Gentleman (biographie d'Alan Moore), avec Gary Spencer Millidge et Smoky Man (dir.), dessins de Gil Formosa, Abiogenesis Press, 2003
  • Série Robur, Éditions Albin Michel :
  1. De la Lune à la Terre, 2003[3],[4]
  2. 20.000 ans sous les mers, 2004
  3. Voyage au centre de la Lune, 2005
  1. Dustin, 2006[5],[6]
  2. Ivanna, 2007[7],[9]
  3. Mimsy, 2008
  • Collectif, Les Véritables Légendes urbaines, Éditions Dargaud, 2007[10]
  • Série Bowen (Sergent-major Bowen), Éditions Glénat :
  1. L'Homme le plus haut, 2011[11]
  2. L'Homme d'Overground 9, 2012
  1. La Nuit du Spectre, 2015[12]
  2. Defcon One, 2016
  3. Vostok ne répond plus, 2018
  4. Opération Vektor, 2019[13]
  5. Le Pacte !, 2020

Illustrations de couverture[modifier | modifier le code]

  • Conan le Barbare, n°7, 2001.
  • Darkness, n°25.
  • Dharkold, n°1.
  • Kiwi, nos 563 et 573.
  • Rodeo, n°166.
  • Strangers, nos 1B et 14B.
  • Tomb Raider, n°18.
  • Zembla nos 158, 162 et 164.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Gil Formosa - Biographie », sur Fantasleria.
  2. (en) Base INDUCKS : F JM 81003
  3. a et b Tony Larivière, « Robur - Tome 1 : De la lune à la terre », sur Auracan, .
  4. a et b Benoît Cassel, « Robur T1 - De la lune à la terre », sur Planète BD, .
  5. a et b Damien Dhondt, « "Double Gauche 1 : Dustin " de Corbeyran & Formosa », sur Science-Fiction magazine,
  6. a et b T. Pinet, « Double gauche 1. Dustin », sur BD Gest',
  7. a et b T. Pinet, « Double gauche 2. Ivanna », sur BD Gest',
  8. « Preview - Sergent-major Bowen 1. L'homme le plus haut », sur BD Gest',
  9. Jean-Pierre Fuéri, « Double gauche, t.2 : très adroit », dBD, no 16,‎ , p. 18
  10. L. Cirade, « Les véritables légendes urbaines - Tome 1 », sur BD Gest',
  11. Benjamin Roure, « Bowen #1 », BoDoï,
  12. J-L Truc, « Buck Danny, La Nuit du spectre, retour aux fondamentaux avec Formosa et Zumbiehl », Ligne Claire,
  13. J-L Truc, « Buck Danny T57, des souris et des hommes », Ligne Claire,

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]