Gabriel Pech

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gabriel Edouard Baptiste Pech
Gabriel Pech 1920.jpg

Gabriel Pech

Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Gabriel Édouard Baptiste Pech est un sculpteur français né à Albi en 1854 et mort à Saint-Loup-Cammas en 1930.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fut l'élève de François Jouffroy, du sculpteur toulousain Alexandre Falguière, et de Antonin Mercié, peintre et sculpteur toulousain. Installé à Paris, Il est un sculpteur reconnu selon un extrait des registres du conseil de fabrique de la paroisse,« M. Gabriel Pech a eu plusieurs de ses œuvres couronnées par le jury de Paris qui lui a décerné les plus flatteuses récompenses. Cet artiste est déjà une des gloires d’Albi et de la paroisse de la Madeleine dans les œuvres artistiques de la statutaire ».

L'œuvre la plus connue de ce sculpteur est sans doute le monument dédié à Charles Perrault au jardin des Tuileries et où figure une des rares représentations du Chat botté. Il obtint une médaille de première classe pour cette œuvre dédiée au conteur. Commandé en marbre en 1903 sur intervention de Jean Jaurès, vice-président de la Chambre et compatriote du sculpteur, le monument est mis en place au jardin des Tuileries en 1910 après une longue résistance des architectes.

Une rue porte son nom à Albi.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1890 - Monument Nisard à Châtillon-sur-Seine (21). Gabriel Pech y réalisa en 1890 le buste de Désiré Nisard et, en 1895, le médaillon d'Auguste Nisard.
  • 1908 - Monument au conteur Charles Perrault :
  • 1904, église de la Madeleine d'Albi : "réalisation de la statue monumentale de Sainte Marie-Madeleine par le sculpteur Gabriel Pech, enfant de la paroisse installé à Paris. Cette statue, qui mettait le point final à la décoration de l'église, prenait la place du crucifix dans le chœur.
  • 1920 - Un monument à la mémoire d'Édith Cavell, offert à la Ville de Paris par le journal Le Matin, fut inauguré le 12 juin 1920 par M. Maginot, dans le jardin des Tuileries, adossé au mur oriental du Jeu de Paume. Il fut détruit le 14 juin 1940, dès l'entrée des troupes allemandes dans Paris
  • 1922 - un bas relief fut érigé l’autel aux morts de la guerre, à l'église de la Madeleine à Albi.
  • 1923 - le monument de Jean Jaurès à Carmaux.
  • 1924 - La statue de Jean Jaurès à Castres fut inaugurée en 1925, en présence du Président du Conseil, le radical Édouard Herriot et de l'amiral Louis Jaurès.
  • "Portait d'homme en buste" buste représentant vraisemblablement Jaurès jeune a été vendu aux enchères en 2008. Il a été acquis par les Amis des Musées du Pays Vaurais.
  • On lui doit plusieurs statues de Jean Jaurès dont celle située sur la place du même nom, à Castres.
  • Buste de Rochegude en face de l’ancienne bibliothèque, à Albi.
  • Statues de Sophocle, à Albi.
  • Buste du Colonel Teyssier (1821-1916), à Albi.