Géographie de la République tchèque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Géographie de la République tchèque
carte : Géographie de la République tchèque
Continent Europe
Région Europe centrale
Coordonnées 49° N, 15° E
Superficie
Côtes 0 km
Frontières 2 290,2 km
Autriche 466.3 km, Allemagne 810.3 km, Pologne 761.8 km, Slovaquie 251.8 km
Altitude maximale 1 602 m Snezka
Altitude minimale 115 m Elbe
Plus long cours d’eau Vltava
Plus importante étendue d’eau Černé jezero

La géographie tchèque est variée ; la partie occidentale, la Bohême (Čechy en tchèque), consiste en un plateau vallonné, parcouru par l’Elbe (en tchèque 'Labe') et la Vltava (ou Moldau, son nom allemand qui fonda longtemps le nom français de la rivière), entouré principalement par des basses montagnes comme les Sudètes, les Monts des Géants où l’on peut aussi trouver le point culminant du pays, la Sniejka (Sněžka en tchèque) qui culmine à 1 602 m. La Moravie, à l’est, est aussi plutôt montagneuse et est arrosée surtout par la Morava, mais abrite aussi la source de l’Oder (Odra en tchèque).

Le climat local est tempéré, avec des étés chauds et des hivers froids, nuageux et humides, ce qui est un exemple d’influences continentale et océanique conjuguées.

Relief[modifier | modifier le code]

Les collines de Králický Sněžník, dans les Sudètes orientaux.

Le relief de la République tchèque, qui est dépourvue d’accès à la mer, s'organise autour de quelques grandes chaînes de montagnes : le pays est formé de plusieurs bassins sédimentaires délimités par ces massifs. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle les Autrichiens disent volontiers qu'ils « descendent » en Bohême (hineinfahren).

Le sud-ouest du pays est borné par le plateau de la Forêt de Bohême (alt. comprise entre 1 000 et 1 400 m), le nord-ouest par les Monts métallifères (en tchèque Krušné hory, avec pour point culminant le Keilberg 1 244 m) et au Nord par les Sudètes, que prolongent les Monts des Géants avec pour point culminant la Sniejka (1 602 m). Au sud-est des Monts Métallifères, de part et d'autre de l’Elbe, se dressent les Monts de Bohême.

La Bohême et la Moravie sont séparés par les modestes Monts de Bohême-Moravie (de 600 à 800 m d'altitude). La Moravie est encaissée entre les pré-Carpates à l'est et le Bassin de Vienne au sud. La chaîne des Beskides, les Carpates blanches et la vallée de la Morava marquent la frontière à l'est avec la Slovaquie et c'est pour l'essentiel un fleuve, la très sinueuse Thaya, qui trace la frontière avec la Basse-Autriche.

La ligne de partage des eaux centre-européenne coïncide avec la ligne de crête de la Forêt de Bohême, des Monts de Bohême, des Beskides et des contreforts des Carpates.

Les vallées sédimentaires sont très fertiles. Ainsi, la Bohême est particulièrement réputée pour son houblon (le pays est le cinquième producteur mondial), surtout dans le bassin de la Žatec (cette région est en effet le berceau des pils traditionnelles), et la Moravie est un pays de vignoble.

Quatre zones géologiques[modifier | modifier le code]

Plateau tchèque[modifier | modifier le code]

Le Plateau tchèque forme l'essentiel de la géographie du pays. Il est délimité au nord-ouest par les monts Métallifères, au nord-est par les monts des Géants, au sud-ouest par la Forêt de Bohême.

Massif pré-carpatique[modifier | modifier le code]

Les diverses parties des Carpates.

Comme on le voit sur la carte ci-contre en vert foncé, les Carpates occidentales extérieures couvrent l'est de la Tchéquie où, loin de présenter un massif montagneux escarpé, elles se déroulent en un paysage vallonné.

Plaine de Pannonie[modifier | modifier le code]

Plaine polono-russe[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Plaine d'Europe du Nord.

Trois bassins hydrologiques[modifier | modifier le code]

Bassin de l'Elbe : vers la mer du Nord[modifier | modifier le code]

Bassin de l'Oder : vers la mer Baltique[modifier | modifier le code]

Bassin de la Morava : vers la mer Noire[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

Le lac de retenue du barrage de Šance, dans les Beskides de Moravie-Silésie.

La République tchèque se trouve dans la zone tempérée de l'hémisphère nord, et jouit pour cette raison d’un climat continental tempéré : la température moyenne annuelle est de 7,9 °C (février: 0,5 °C, juin: 18,6 °C).

Mais à travers le territoire de la République tchèque, les températures sont très variables selon l’altitude. On sait que d'une manière générale, les températures décroissent et les précipitations augmentent à mesure que l'on s'élève : au point culminant du pays, la Sniejka (1602 m), la température moyenne n'est que de -0.4 °C, alors que dans les plaines de Moravie-du-Sud, la température moyenne atteint 10 °C. La capitale, Prague, connaît des températures similaires, à l'ambiance urbaine près.

Les précipitations moyennes annuelles sont de 508 mm à Prague, et d'un peu moins à l'est et au sud-est de la Forêt de Bohême, de la forêt du Haut-Palatinat et des Monts métallifères du fait de la situation sous le vent de la région. Ainsi, la région la plus humide de République tchèque est centrée sur Bílý Potok dans les Monts de la Jizera, et la région la plus sèche est le District de Louny au nord-ouest de Prague. Autre facteur important, la répartition des montagnes ; ainsi, le climat est très contrasté à travers les régions. Les pluies interviennent principalement l'été.

Crue de la Metuje dans la région de Hradec Králové en 1997.

Le mois le plus froid est en principe le mois de janvier, suivi de février et décembre. Au cours de ce trimestre, les montagnes sont recouvertes de neige, mais il n'est pas rare que la couverture neigeuse affecte aussi les grandes villes et les plaines basses. Au printemps, la température remonte nettement, avec un réchauffement rapide au cours d'avril, avec un fort contraste jour/nuit. Cette saison est également caractérisée par une remontée des eaux et même des crues dues à la fonte des neiges.

Le mois le plus chaud est juillet, suivi d’août et juin. En moyenne, les températures l'été dépassent de 20 degrés les températures hivernales. Sur la dernière décennie, on a même pu enregistrer des températures au-dessus de 30 °C. Cette saison est marquée en Bohême par des pluies et des orages.

Le mois de septembre est encore chaud et sec, puis en octobre la température tombe en dessous de 15 °C ou même 10 °C et les feuillus perdent leurs feuilles. La température de 0 °C est ordinairement atteinte fin novembre.

Source[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]