Klatovy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Klatovy
Blason de Klatovy
Héraldique
Drapeau de Klatovy
Drapeau
Image illustrative de l'article Klatovy
Administration
Pays Drapeau de la République tchèque République tchèque
Région Flag of Plzen Region.svg Plzeň
District Klatovy
Région historique Bohême
Maire Rudolf Salvetr
Code postal 339 01
Indicatif téléphonique international +(420)
Démographie
Population 22 378 hab. (2017)
Densité 277 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 23′ 42″ nord, 13° 17′ 37″ est
Altitude 405 m
Superficie 8 067 ha = 80,67 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : République tchèque

Voir la carte administrative de République tchèque
City locator 14.svg
Klatovy

Géolocalisation sur la carte : République tchèque

Voir la carte topographique de République tchèque
City locator 14.svg
Klatovy
Liens
Site web www.klatovy.cz

Klatovy (en allemand : Klattau) est une ville de la région de Plzeň, en République tchèque, et le chef-lieu du district de Klatovy. Sa population s'élevait à 22 378 habitants en 2017[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Klatovy est arrosée par le Drnový potok, un affluent de la rivière Úhlava, et se trouve à 39 km au sud-sud-ouest de Plzeň et à 112 km au sud-ouest de Prague[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

La naissance de la ville remonte à 1253, date du premier témoignage historique.

C'est une ville de marché sur la route qui relie la Bavière et la Bohême et elle s'enrichit rapidement. Prenant le parti de la Réforme lors des guerres hussites, sa bourgeoisie protestante continue de s'enrichir lors de la Renaissance, époque où elle est mentionnée comme septième ville la plus riche du royaume.

Le déclin commence avec la bataille de la Montagne Blanche (1620) et la répression contre le protestantisme qui s'ensuivit et la guerre de Trente Ans qui ravage la Bohême.

Jusqu'en 1918, la ville de Klatovy - Klattau faisait partie de la monarchie autrichienne (empire d'Autriche), puis Autriche-Hongrie (Cisleithanie après le compromis de 1867), chef-lieu du district de même nom, l'un des 94 Bezirkshauptmannschaften en Bohême[3].

Au XIXe siècle, l'industrie textile s'y développe.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population de la commune dans ses limites actuelles[4] :

Évolution démographique
1869* 1880* 1890* 1900* 1910* 1921*
11 964 14 059 14 754 16 960 18 620 18 085
1930* 1950* 1961* 1970* 1980* 1991*
18 221 17 213 17 294 19 087 21 744 23 098
2001* 2013 2014 2015 2016 2017
23 033 22 424 22 367 22 344 22 415 22 378

Patrimoine[modifier | modifier le code]

  • La tour noire — d'une hauteur de 81 mètres. L'auteur en est Antonius de Salla. Elle a été construite dans les années 1547 à 1557 pour exprimer la richesse de la ville.
  • L'église jésuite de style baroque : construite en 1656 sous la direction de l'architecte Carlo Lurago.
  • Le collège jésuite : il sert aujourd'hui de centre commercial et de bibliothèque municipale.
  • La mairie : construite en 1557, elle a connu de nombreuses reconstructions.
  • La tour blanche — Clocher de 1581. Elle a connu un incendie en 1758. Elle a été réparée et rehaussée.
  • Le cimetière juif et la synagogue.

Personnalités[modifier | modifier le code]

  • Josef Dobrovský (1753-1829), philologue et historien
  • Bohuslav Balbín (1621-1688), prêtre jésuite, littérateur, historien et patriote tchèque, il a enseigné dans le collège jésuite.
  • Pavel Kristián z Koldýna, originaire de Klatovy, il a enseigné à Prague.
  • Jaroslav Vrchlický (1853-1912), écrivain, poète et traducteur, il a étudié dans le lycée local.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. (cs) Population des communes de la République tchèque au 1er janvier 2017.
  2. Distances à vol d'oiseau ou distances orthodromiques.
  3. Wilhelm Klein, Die postalischen Abstempelungen und andere Entwertungsarten auf den österreichischen Postwertzeichen-Ausgaben 1867, 1883 und 1890, Vienne, Briefmarken-Kolbe, 1967.
  4. Český statistický úřad, Historický lexikon obcí České republiky 1869–2005, vol. I, Prague, Český statistický úřad, 2006, pp. 288-289 ; de 1869 à 1910, les recensements organisés par l'Empire d'Autriche-Hongrie sont officiellement datés du 31 décembre de l'année indiquée. — À partir de 2012, population des communes de la République tchèque au 1er janvier, sur le site de l'Office tchèque de statistique (Český statistický úřad).