Francis Yard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Francis Yard
Nom de naissance Athanase François Yard
Naissance
à Boissay (France)
Décès (à 70 ans)
Activité principale
Poète
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres
Roman, poésie

Compléments

Athanase François Yard, dit Francis Yard, né le à Boissay (Seine-Maritime) et mort le , est un écrivain français.

Monté à Paris à vingt-et-un ans, Francis Yard y acquiert la célébrité en 1900 avec son premier recueil de poèmes intitulé Dehors. Surnommé « le Poète des Chaumes » à Montmartre et au Quartier latin, il retourne néanmoins au bout de deux ans en Normandie où, parallèlement à une carrière d’instituteur à Harfleur, au Petit-Quevilly et à Rouen, il publie nombre de poésies et d’almanachs célébrant ses racines champêtres normandes.

Il fut également graveur. Il illustra ainsi de bois gravés « L'an de la Terre » dont des planches furent présentées à la Société des Artistes Rouennais en 1922 (no 341), à Rouen.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Dehors (recueil de poèmes, 1900) ;
  • Le Déserteur (pièce de théâtre en un acte, 1904) ;
  • L'An de la terre, [S.n.], Paris, 1906 ;
  • Le Fantôme (en un acte, 1907) ;
  • A l'image de l'homme (1910) ;
  • Delphin (en trois actes, 1920) ;
  • La Chanson des cloches (poème, 1921) ;
  • La Messe du Saint Esprit (en quatre tableaux, 1922) ;
  • Les Goélands : poèmes, Defontaine, Rouen, 1923 ;
  • La Maison des bois (1925) ;
  • La Pipe (1927) ;
  • Le Roi Octobre (1930) ;
  • Naïvetés sur Jeanne d'Arc (1931) ;
  • Le Robec (1933) ;
  • Légendes et histoires du beau pays de Normandie, Defontaine, Rouen, 1938 ;
  • Mon village (1945) ;
  • Le Parler normand entre Caux, Bray et Vexin, Le Pucheux, Fontaine-le-Bourg, 1998 (ISBN 2867433266) ;
  • Le Cidre. Étude historique, documentaire et pratique, Point de vues - Alinéa - Étienne et Michèle Bertran,‎ , broché, 96 p. (ISBN 978-2-915548-39-6)

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]