Francis Guinard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ou cette section ne s'appuie pas, ou pas assez, sur des sources secondaires ou tertiaires (juin 2013).

Pour améliorer la vérifiabilité de l'article, merci de citer les sources primaires à travers l'analyse qu'en ont faite des sources secondaires indiquées par des notes de bas de page (modifier l'article).

Francis Guinard
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
(à 83 ans)
Léhon (Côtes-d'Armor)
Nationalité
Activité
Formation
Maître
Distinctions
Médaille de bronze et d'argent au Salon des artistes français
Second prix de Rome de 1947 en sculpture.

Francis Guinard, né le à Mégrit (Côtes-du-Nord, actuellement Côtes d'Armor) et mort à Léhon le , est un sculpteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir suivi ses études primaires dans son village natal, Francis Guinard fait ses classes secondaires à Lamballe. Il est admis à l'École régionale des beaux-arts de Rennes en 1928 dans l'atelier d'Albert Bourget, et en 1931 il entre à l'École des beaux-arts de Paris dans les ateliers des sculpteurs Henri Bouchard et de Paul Niclausse.

En 1939, il épouse Henriette Goasguen, une jeune infirmière qui lui donnera deux garçons. Mobilisé pendant la Seconde Guerre mondiale, il est fait prisonnier. À son retour, il emménage au 83 rue de la Tombe-Issoire à Paris. C'est en 1955 qu'il éprouve le besoin de revenir en Bretagne et il s'installe à Languédias. Avec son épouse, il fonde l'« Institut de Bel-Air ».

Francis Guinard participe à des concours et obtient des commandes publiques. Il travaille principalement la pierre granitique de son village de Languédias.

Le , il meurt à l'Hôpital de Dinan sur la commune de Léhon et est inhumé au cimetière de Languédias.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Sculptures[modifier | modifier le code]

Expositions[modifier | modifier le code]

  • Hôtel Kératry, rue de l'Horloge à Dinan, du 3 au 9 août 1965
  • Hôtel Kératry au mois de juillet 1966
  • Théâtre des Jacobins à Dinan, dans le cadre de la semaine commerciale, du 4 au 11 septembre 1966
  • Galerie Marzin à Dinan, du 26 novembre au 3 décembre 1966
  • Dinan, exposition collective « Plaisirs d'automne », 1968

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Médaille de bronze au Salon des artistes français de 1938
  • Médaille d'argent au Salon des artistes français de 1939
  • Second prix de Rome de 1947 en sculpture

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Martine Urvoy, « Le Groupe des sept », dans Le Pays de Dinan, tome XXIV, 2004, Bibliothèque municipale de Dinan.
  • Collectif, War roudou Yves Floc'h (Dans les pas d'Yves Floc'h), L'Association Le Temps des Livres, 2000, 96. p. Illustré de 80 tableaux, nombreuses photos et dessins. (ISBN 2-907831-75-5).
  • Collectif, « Francis Guinard », dans la revue Pierre Actuel, éditions Le Mausolée à Ternay.
  • Bertrand Beyer, Guide des Tombes d'hommes célébres, édition Le Cherche Midi, 2011, p. 54.

Notes et références[modifier | modifier le code]