Fons van der Stee

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fons van der Stee
Fons van der Stee, en 1979.
Fons van der Stee, en .
Fonctions
Ministre néerlandais des Finances

(2 ans, 7 mois et 30 jours)
Premier ministre Dries van Agt
Gouvernement Van Agt I, II et III
Prédécesseur Gijs van Aardenne
Successeur Onno Ruding
Ministre pour les Affaires des Antilles néerlandaises

(3 ans, 8 mois et 23 jours)
Premier ministre Dries van Agt
Gouvernement Van Agt I
Prédécesseur Gaius de Gaay Fortman
Successeur Joop den Uyl
Ministre de l'Agriculture et de la Pêche

(6 ans, 4 mois et 4 jours)
Premier ministre Joop den Uyl
Dries van Agt
Gouvernement Den Uyl
Van Agt I
Prédécesseur Tiemen Brouwer
Successeur Gerrit Braks
Biographie
Nom de naissance Alphonsus Petrus Johannes
Mathildus Maria van der Stee
Date de naissance
Lieu de naissance Langeweg (Pays-Bas)
Date de décès (à 71 ans)
Lieu de décès La Haye (Pays-Bas)
Nationalité néerlandaise
Parti politique CDA
Diplômé de université Radboud
de Nimègue
Profession entrepreneur

Alphonsus Petrus Johannes Mathildus Maria van der Stee, dit Fons van der Stee, né le à Langeweg et mort le à La Haye, est un entrepreneur et homme d'État néerlandais membre de l'Appel chrétien-démocrate (CDA).

Biographie[modifier | modifier le code]

Vie professionnelle[modifier | modifier le code]

Il est diplômé en droit de l'université Radboud de Nimègue en . Il est alors recruté par le cabinet Begeyn, Van Arkel en Co.. Il y travaille jusqu'en en tant que conseiller fiscal du bureau d'Arnhem, en Gueldre.

Débuts et ascension en politique[modifier | modifier le code]

Membre du Parti populaire catholique (KVP), il en devient trésorier en , puis président en . Il est élu le sénateur à la Première Chambre des États généraux. Il est désigné le secrétaire d'État aux Finances locales, au Cadastre, aux Domaines, aux Affaires monétaires et aux Assurances du ministère des Finances sous l'autorité de Roelof Nelissen. Il renonce donc à présider le KVP.

Lors des élections législatives anticipées du , il est élu représentant à la Seconde Chambre des États généraux. Il est choisi le comme secrétaire d'État aux Affaires fiscales du ministère des Finances, sous la direction de Wim Duisenberg.

Ministre[modifier | modifier le code]

Le suivant, Fons van der Stee est nommé à 45 ans ministre de l'Agriculture et de la Pêche du cabinet de coalition du Premier ministre travailliste Joop den Uyl.

Réélu représentant au cours des élections du , il est confirmé le à son poste dans le premier gouvernement de coalition de centre droit du Premier ministre chrétien-démocrate Dries van Agt. À cette occasion, il devient le ministre pour les Affaires des Antilles néerlandaises.

Après que Frans Andriessen a été mis en minorité, il démissionne de son poste de ministre des Finances. Fons van der Stee est choisi par le Parti populaire catholique pour prendre sa suite le qui suit. En conséquence, le KVP renonce à proposer son nom pour la Commission européenne qui doit être formée en et lui substitue Andriessen.

À la formation du deuxième exécutif de grande coalition de Van Agt le , Den Uyl lui reprend les fonctions de ministre pour les Affaires des Antilles néerlandaises tandis qu'il se trouve reconduit comme ministre des Finances. Ses propositions de nouvelles mesures d'austérité budgétaire en conduisent à la rupture de la majorité parlementaire par le retrait du Parti travailliste. Dries van Agt forme alors un troisième cabinet minoritaire et transitoire, dans lequel il est confirmé.

Ne s'étant pas représenté aux élections législatives anticipées du , il n'est pas rappelé au gouvernement par le nouveau Premier ministre chrétien-démocrate Ruud Lubbers et quitte donc l'exécutif le . Prenant sa retraite, il est le seul ministre à avoir siégé sans discontinuer dans les quatre cabinets entre et .

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]