Flup, Nénesse, Poussette et Cochonnet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Flup, Nénesse, Poussette et Cochonnet
Album
Scénario Smettini
Dessin Hergé
Première publication 1928-1929
Nb. de pages 20

Prépublication
Albums de la série '

L'Extraordinaire aventure de Flup, Nénesse, Poussette et Cochonnet est une bande dessinée parue dans Le Petit Vingtième, numéros 1 à 10, en 1928-1929. Ses auteurs en sont Hergé, dont c'est la deuxième œuvre, pour les dessins, et Smettini (dont le vrai nom était en réalité Desmedt) pour le scénario.

Histoire[modifier | modifier le code]

Flup et Nénesse sont deux gamins des rues qui ont l'habitude de se battre. Poussette est la petite sœur de Nénesse et possède un cochon gonflable qu'elle a nommé Cochonnet. Ne supportant pas de voir son frère sans cesse mêlé à des bagarres, ce dernier accepte de faire la paix avec Flup. Pour les récompenser, le père de Flup décide de leur construire un très grand cerf-volant. Lorsque les enfants ont enfin l'occasion de tester leur cadeau, celui-ci s'accroche à l'avion « Belgique en avant » à destination du Congo, et ils s'envolent avec lui ! Les aviateurs sont obligés de les abandonner à des « nègres », qui ont en tête l'idée de les manger. Juste avant de les faire cuire, les anthropophages remarquent Cochonnet et excluent de manger les enfants, semblant vouer une sorte d'idolâtrie au cochon. Au bout de quelques jours, les enfants rencontrent un missionnaire venu évangéliser les habitants de ce village, qui apprend leur histoire et les aide à rentrer chez eux. Sur le chemin, ils trouvent une pierre précieuse qui pourront les mettre à l'abri du besoin durant de longues années.

Couverture d'un des premiers numéros du Petit Vingtième.

Analyse[modifier | modifier le code]

Il s'agit de la seconde œuvre d'Hergé, alors que la publication de Totor, C. P. des Hannetons dans Le Boy-Scout belge n'est pas encore terminée. Cette bande dessinée a été créée pour les dix premiers numéros du Petit Vingtième, un supplément pour la jeunesse du Vingtième Siècle, et sans doute dans l'urgence, vu que le scénariste est... un rédacteur sportif du journal !

Non seulement le scénario de Smettini est véritablement de l'amateurisme, mais en plus le manque d'envie et d'expérience d'Hergé rejaillit sur les graphismes de cette bande dessinée. Voici l'avis de Benoît Peeters sur cette œuvre :

« L'Extraordinaire aventure de Flup, Nénesse, Poussette et Cochonnet n'avait en réalité rien que de très banal. Le texte [...] était d'une niaiserie absolue et le scénario, racontant la grotesque odyssée de trois enfants et de leur cochon gonflable (!) au milieu des négrillons, était d'une désespérante platitude. Quant aux dessins d'Hergé, du reste non signés, ils étaient aussi maladroits que visiblement bâclés. »

Il continue en disant que selon lui, c'est par désintérêt pour son histoire, et non par manque de talent, que Hergé aurait ainsi totalement bâclé la bande dessinée, et que c'est pour éviter que cela ne se reproduise qu'il a créé, dès le numéro suivant, la série qui va le rendre célèbre : Les Aventures de Tintin.

Pour aller plus loin[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Benoît Peeters, L'Œuvre Intégrale d'Hergé, Rombaldi, , 290 p.