Floriane de Lassée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Floriane de Lassée
Floriane de Lassée.jpg
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (44 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Formation
ESAG Penninghen, Paris ; ICP (International Center of Photography), New York
Distinctions
2017, 2013 et 2010 - sélectionnée pour le Prix Pictet
2014 - Lens Culture Emerging Talent Award (USA)
2008 - Rising Talent, Global Women’s Forum
2007 - Prix « Nazraeli Press Award - ICP » (USA)
2005 « Grand Prize PDN Edu Photo Contest » (USA)
Site web

Floriane de Lassée (née le à Paris) est une photographe et artiste plasticienne française.


Démarche artistique[modifier | modifier le code]

Floriane de Lassée naît à Paris, le [1]. Elle se dirige vers des études de photographie, désirant être peintre ou photographe[2]. Elle obtient son premier diplôme au sein de l'École d'art graphique Penninghen à Paris, puis poursuit ses études outre-atlantique, et en ressort diplômée de l'International Center of Photography de New York, où elle a pu expérimenter toutes sortes de mediums et appareils photographiques, notamment la chambre photographique 4x5[3],[4].

Elle travaille principalement en mettant en scène ses sujets[5] : artiste engagée, elle s'attache à représenter les femmes à travers le monde (modes de vie, traditions, rapport au corps…).

Elle travaille aux côtés de Nicolas Henry.

Projets[modifier | modifier le code]

Inside Views (2004-2011)[modifier | modifier le code]

Inside Views est une série photographique réalisée par Floriane de Lassée entre 2004 et 2011à travers les villes de New-York, Paris, Shanghaï, Istanbul[6], Tokyo, Las Vegas[7], Moscou ou encore Macao[8]. Ces vues de nuits représente, à travers les fenêtres des building, des personnages seuls pour la plupart féminin[9],[10]. Chaque image est un diptyque sans artifice ou retouche numérique réalisé à l'aide d'une chambre photographique[11]. Cette série a fait l'objet de l'édition de sa première monographie chez Nazraeli Press[12].

Présences (2009-2015)[modifier | modifier le code]

Présences est une série rompant avec la contextualisation des personnages que l'on retrouvait dans sa série précédente. Ce projet présente des corps de femmes nues nébuleux sur fond blanc[13]. La photographe a choisi de mettre en avant ses photographies en les disposant dans le sein de caissons lumineux 3D à l'échelle humaine[14]. Pour cette série, Floriane de Lassée a également produit des vidéos rétro-éclairées en taille réelle[15],[16].

Où es-tu ? (2010)[modifier | modifier le code]

En 2010, Floriane de Lassée réalise son premier court-métrage : Où es-tu ?[17], s'inspirant de Playtime de Jacques Tati. Ce film a fait partie de deux expositions au Musée de l'Élysée à Lausanne, en Suisse[18].

Ciels de Seine (2011- )[modifier | modifier le code]

Série réalisée sous les ponts de Paris, de la Loire puis Kyoto et Lyon, jusqu'à Chicago[19],[20]. Floriane de Lassée propose les clichés de cette série à 180°, ainsi, le cours d'eau photographié remplace le ciel et le dessous du pont, le sol.

Half the Sky (2012-2014)[modifier | modifier le code]

Après Inside Views, Floriane de Lassée découvre en 2012 le livre Half the Sky de WuDun et Kristoff. Elle propose, tel un hommage, une série photographique éponyme. La photographe met en scène diverses histoires de femmes, heureuses ou non, en quête d'elles-mêmes ou souhaitant au contraire maintenir ses traditions[21],[22]. Cette série a été soutenue par L'Oréal et exposée au Women's Forum for the Economy and Society[23].

How Much Can You Carry ? (2012-2014)[modifier | modifier le code]

Réalisée sur cinq continents en parallèle de la série précédente, il s'agit ici d'un hommage aux "caryatides modernes"[24] ; celles dont la vie est difficile et où le sourire et le rire deviennent la clef d'une existence vivable[25]. La série initiée en Éthiopie mettait en exergue le poids des biens de première nécessité échangés au marché local et ramenés surtout par des femmes[26]. Puis, la série s'est enrichie d'un second niveau de lecture, plus métaphorique, faisant référence aux divers poids que nous portons tous, qu'ils soient physiques ou psychologiques[27].

Un livre est sorti aux éditions Filigranes[28],[29].

Modern Sati (2016)[modifier | modifier le code]

Réalisée au Rajasthan, un des États indiens où le statut des femmes est le plus bafoué[30], Modern Sati fait référence à l'acte des veuves hindoues s'immolant sur le bûcher funéraire de leur mari[31]. Jusqu'au XIXe siècle, on estimait que si le mari mourrait, c'était que sa femme n'avait pas su remplir correctement son rôle d'épouse et méritait ainsi le même destin. Par ailleurs, à la mort de l'homme, et quelle que soit sa caste, elle perd encore aujourd'hui la garde de ses enfants et se doit d'aller vivre dans sa belle-famille sans jamais se remarier. Nombre de jeunes indiennes luttent pour rester célibataire et ainsi rester libre de leur destin[32].

Trucks (2017)[modifier | modifier le code]

Durant la période des moissons en Inde, les chargements de foin sur les camions, souvent de manière déraisonnable, ont été l'inspiration initiale de cette série nocturne[33],[34].

Bâolis (2018)[modifier | modifier le code]

En Inde, les Bâolis sont des puis à eau, permettant les ablutions et bains rituels, c’est aussi une source d’approvisionnement en eau potable pour tout le quartier ou tout le village. Il est la source de vie à tous niveaux depuis des millénaires. Pour les Hindous comme pour les Sikhs, il est sacré. Nombreuses fêtes religieuses y sont célébrées. Il y a toujours de l’eau dans les temples hindouistes pour les ablutions, mais il n’y a pas de séparation entre le sacré et le profane[35]. Aujourd'hui, ce joyau d’architecture sert souvent de décharges à ordures[36]. Cette nouvelle série réalisée par Floriane de Lassée en 2017 est une incitation à prendre conscience de l’urgence de préserver ces sources d’eau traditionnelles.

Mamas Benz (2017-2020)[37][modifier | modifier le code]

En 2017, Floriane de Lassée est invitée en tant qu’artiste au forum économique Women in Africa Initiatives pour y réaliser une carte blanche durant 3 ans. Elle y développe une série graphique qu'elle intitule Mamas Benz. Représentant les participantes du forum, cette série de portraits, tel un palimpseste, mêle leur visage au traditionnel et mythique tissu wax africain. Le titre de la série, Mamas Benz, est un hommage aux Nanas Benz togolaises dont le commerce de pagnes en wax leur permit de devenir de puissantes et prospères femmes d'affaires.

Expositions[modifier | modifier le code]

Expositions personnelles[modifier | modifier le code]

Année Série exposée Lieu
2020 How Much Can You Carry ? & Mamas Benz Maison des Arts et de la Culture de Créteil[38] Créteil, France
2018 Bâolis et Modern Sati Inde. Contes et Réalités, Église Saint-Merry[39] Paris, France
2017 Modern Sati & Trucks La Galerie Particulière Paris, France
2015 How Much Can You Carry ? Edelman Gallery Chicago, USA
How Much Can You Carry ? Traits d'Union, exposition extérieure sur les murs de la ville de Bonifacio[40] Corse, France
2014 How Much Can You Carry ? Musée des Avelines[41] Saint-Cloud, France
How Much Can You Carry ? & Ciels de Seine La Galerie Particulière[42] Paris, France
Trait d'Union 12 Drouot Paris, France
2013 Half the Sky Global Women's Forum, soutenu par le Mécénat de L'Oréal[43] Deauville, France
How Much Can You Carry ? KG+, Festival of the Kyotographie[44],[45] Kyoto, Japon
How Much Can You Carry ? Image ARK[46],[47] Katmandou, Népal
2011 Inside Views Espace Dupon Paris, France
Présences Galerie Philippe Chaume[48] Paris, France
2009 Inside Views - Beijing Galerie Philippe Chaume Paris, France
Inside Views - Beijing Paris-Beijing Photo Gallery Pékin, Chine
2008 Inside Views - Moscow dans le cadre mois OFF de la Photo Paris, France
Inside Views Paris-Beijing Photo Gallery Pékin, Chine
Inside Views Galerie Na Solyanke, Organisation : CM-Art Moscou, Russie
Inside Views Galerie Philippe Chaume Paris, France
2007 Inside Views - Shanghaï Galerie Philippe Chaume Paris, France
2006 Inside Views - New York & Shanghaï Organisation : CM-Art Moscou, Russie
2005 Inside Views - New York Galerie Philippe Chaume Paris, France

Expositions collectives[modifier | modifier le code]

Année Série exposée Lieu
2019 How Much Can You Carry ? Galerie les Filles du Calvaire Paris, France
How Much Can You Carry ? Rencontres photographiques du 10ème arrondissement Parc Villemin, Paris, France
How Much Can You Carry ? Salon de la Photographie de la Porte de Versailles, collection Bachelot Paris, France
Le Caillou Pacifique Festival "Les femmes s'exposent"[49] Houlgate, Normandie, France
2018 How Much Can You Carry ? Invitée d’honneur au festival Photo Phnom Phen. Commissariat : Christian Caujolle[50] Phnom Penh, Cambodge
How Much Can You Carry ? Trait d'Union, Mairie du 8e[51] Paris, France
2016 Modern Sati Invitée d’honneur aux Rencontres internationales de la photo de Fès[52],[53] Fès, Maroc
Où es-tu ? Anonymats d’aujourd’hui, Musée de L'Élysée[18] Lausanne, Suisse
2014 How Much Can You Carry ? Festival "Peuples et Nature[54],[55],[56] La Gacilly, Bretagne, France
2013 Présences Musée de la Photographie André Villers[57] Mougins, France
2010 Inside Views Biennale Urbi & Orbi Sedan, France
2009 Supermarket Packaging, MUDAC (musée)[58] Lausanne, Suisse
2008 Inside Views Biennale de la Cambre Architecture[59] Bruxelles, Belgique
2007 Inside Views Festival Voies Off 07[60] Arles, France
2006 Inside Views Jeune Création 2006, La Bellevilloise Paris, France
Inside Views Festival Voies Off 06[60] Arles, France
2005 Inside Views Association Florence, Espaces Commines Paris, France
Supermarket Hey, Hot Shot, Galerie JenBekman[61] New York, USA

Commandes (extraits)[modifier | modifier le code]

  • 2017 : Carte blanche pour La Seine Musicale (Insula Orchestra, Hauts-de-Seine)
  • 2017 : Carte blanche pour La Flamme Marie-Claire (France)
  • 2015 : Carte blanche pour le parfum l’Extase de Nina Ricci

Publications et parutions presse[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

  • How Much Can You Carry ? (monographie), éditions Filigranes, 2014.
  • 100 000 ans de beauté (avec le soutien de la Fondation L'Oréal), éditions Gallimard Beaux Livres, 2009.
  • Inside Views (monographie), éditions Nazraeli Press, 2008.

Presse (extraits)[modifier | modifier le code]

Année Série publiée / Sujet Journal Pays
2019 Publicité pour la Maison Montagut De l'air France
2018 How Much Can You Carry ? Le Courrier de l'Unesco France
2017 Inside Views Lotte Corée du Nord
How Much Can You Carry ? Marie Claire[62],[63] Roumanie
2016 How Much Can You Carry ? Photonews Allemagne
How Much Can You Carry ? The Guardian Royaume-Uni
Inside Views Le Figaro, Hors-Série "Houllebecq" France
2015 How Much Can You Carry ? Courrier international France
Half the Sky Marie Claire Italie
2014 How Much Can You Carry ? Photo France
Interview Le Figaro[1] France
How Much Can You Carry ? The Huffington Post Royaume-Uni
How Much Can You Carry ? Geo Allemagne
How Much Can You Carry ? Marie Claire Italie
Communiqué de presse Trait d'Union, Musée des Avelines Le Parisien France
2013 How Much Can You Carry ? Cles France
2011 Présences De l'air France
Présences Zoom Italie
2009 Interview / Inside Views Build Allemagne
Inside Views Air France Magazine France
Inside Views Life Magazine Chine
Inside Views Civilization Chine
2008 Inside Views Code d'accès France
Inside Views Le Soir Belgique
www.nytimes.com États-Unis
Inside Views TGV Magazine France
2007 Inside Views Courrier international France
Inside Views Réponses Photo France
2006 Présentation de Floriane de Lassée Photo Magazine France
Inside Views Zoom Russie

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 2020 : Lauréate du Prix Carré sur Seine pour la série How Much Can You Carry ?[64]
  • 2017 : Sélectionnée pour le huitième cycle du Prix Pictet (thème « Space » : série proposée Abandonned )
  • 2014 : Lens Culture Emerging Talents 2014[5]
  • 2013 : Sélectionnée pour le cinquième cycle du Prix Pictet (thème « Consommation » : série proposée How Much Can You Carry ?)
  • 2010 : Sélectionnée pour le troisième cycle du Prix Pictet (thème « Croissance » : série proposée Inside Views)
  • 2008 : Rising Talent, Global Women’s Forum
  • 2007 : Nazraeli Press Award/ICP : Edition d’une monographie
  • 2005 : Grand prize PDN Edu Photo Contest avec la série Nightviews – USA

Collections privées et musées[modifier | modifier le code]

  • Florence et Damien Bachelot
  • Musée de l'Élysée (Lausanne, Suisse)
  • Mercedes Erra
  • Florence et Daniel Guerlain

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Floriane de Lassée, objectif monde », FIGARO,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. « Floriane de Lassée, photographe nocturne pour villes éveillées | THE PHOTO ACADEMY magazine », sur mag.thephotoacademy.com (consulté le )
  3. I. C. Ehrhart, P. E. Parker, W. J. Weidner et J. M. Dabney, « Coronary vascular and myocardial responses to carotid body stimulation in the dog », The American Journal of Physiology, vol. 229, no 3,‎ , p. 754–760 (ISSN 0002-9513, PMID 2017, DOI 10.1152/ajplegacy.1975.229.3.754, lire en ligne, consulté le )
  4. « Floriane de Lassée photographie l'intimité des habitants des grandes villes | Graine de Photographe - The Blog », Graine de Photographe The Blog,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. a et b Floriane De Lassée | LensCulture, « Floriane De Lassée | LensCulture », sur LensCulture (consulté le )
  6. Info 83, « Rencontre avec Floriane de Lassée pour son exposition "Inside views: Istanbul" au Théâtre Liberté », (consulté le )
  7. « Inside View -Floriane de Lassée- Las Vegas — L'Acte Lumière » (consulté le )
  8. (en) « “Inside Views”: Floriane de Lassée’s Project on Lonely City-Dwellers from Around the World », sur On Art and Aesthetics, (consulté le )
  9. « floriane de lassee : inside views », sur www.galerie-photo.com (consulté le )
  10. « Inside Views par Floriane de Lassée », sur Paan!, (consulté le )
  11. « Inside View », sur Inside Views, Floriane de Lassée, Galerie Philippe Chaume, photographie, ville, mégalopole, nuit (consulté le )
  12. Floriane de Lassee : Inside Views, , 82 p. (ISBN 978-1-59005-228-0, lire en ligne)
  13. « Floriane De Lassée - Présences | Agence Laurence Boué », sur www.laurenceboue.com (consulté le )
  14. « Floriane de Lassée, Sous d’autres angles », sur www.etpa.com (consulté le )
  15. « Floriane De Lassée - Présences | Agence Laurence Boué », sur www.laurenceboue.com (consulté le )
  16. artsixMic, « Présences de Floriane de Lassée », (consulté le )
  17. « Floriane De Lassée - Où es-tu ? | Agence Laurence Boué », sur www.laurenceboue.com (consulté le )
  18. a et b (it) « Musée de l’Élysée: Anonymats d’aujourd’hui », sur www.elysee.ch (consulté le )
  19. « Floriane de Lassée photographie les ponts à l'envers | Graine de Photographe - The Blog », Graine de Photographe The Blog,‎ (lire en ligne, consulté le )
  20. « Ciels de Seine par la photographe Floriane de Lassée - Journal du Design », Journal du Design,‎ (lire en ligne, consulté le )
  21. « Tendances : Floriane de Lassée », sur L'Œil de la Photographie Magazine, (consulté le )
  22. « BARNES Art Advisory expose les œuvres de l’artiste Floriane de Lassée - 12/04/2019 - BARNES Paris », sur BARNES | Luxury Real Estate (consulté le )
  23. « Elles sont les étoiles montantes du business mondial », sur Challenges (consulté le )
  24. Eric SIMON, « Expo Photographie Contemporaine: Floriane de Lassée " How Much Can You Carry ? " », sur ACTUART by Eric SIMON (consulté le )
  25. « "Traits d'union" de Floriane de Lassée et de Nicolas Henry - Musée des Avelines - Artistikrezo », Artistikrezo,‎ (lire en ligne, consulté le )
  26. Floriane De Lassée | LensCulture, « How Much Can You Carry? - Photographs and text byFloriane De Lassée », sur LensCulture (consulté le )
  27. « Le portfolio de la semaine : « How much can you carry ? » par Floriane de Lassée », sur Atavist (consulté le )
  28. « How much can you carry ? - Filigranes Editions », Filigranes Editions,‎ (lire en ligne, consulté le )
  29. Filigranes Editions, « How much can you carry ? Floriane de Lassée - Filigranes », (consulté le )
  30. « Infanticides en Inde - malédition des filles du Rajasthan », sur Asialyst, (consulté le )
  31. « Floriane de Lassée », sur www.lagalerieparticuliere.com (consulté le )
  32. « Encyclopédie sur la mort | Sati », sur Encyclopédie sur la mort (consulté le )
  33. « Camion Surchargé, Ràjasthàn Image stock - Image du rassemblé, moisson: 4032125 », sur fr.dreamstime.com (consulté le )
  34. « Camion Surchargé, Ràjasthàn Image stock - Image du agriculture, transport: 4032127 », sur fr.dreamstime.com (consulté le )
  35. « Baolis*/ Inde / Floriane », sur LE TOUR D'UN MONDE (consulté le )
  36. Pauline Coupez, « Une photographe s’intéresse de près aux puits à degrés oubliés en Inde », sur GenerationVoyage, (consulté le )
  37. Floriane De Lassée, « Floriane De Lassée - Women In Africa », sur LensCulture (consulté le )
  38. Maison des arts de Créteil, « Maison des arts de Créteil - La Saison - How much can you carry ?Mamas Benz », sur www.maccreteil.com (consulté le )
  39. « Exposition de Noël à Saint-Merry. "Inde. Contes et réalités" », sur Saint-Merry, (consulté le )
  40. Mairie de Bonifacio, « Exposition Traits d'union / Floriane de Lassée & Nicolas Henry », (consulté le )
  41. http://www.musee-saintcloud.fr/files/utilisateurs/l.antoine/documents/dp_traits_dunions_v5.pdf
  42. « Ciels de Seine Floriane de Lassée Galerie Particulière Paris | Expo photo », Expo photo agenda,‎ (lire en ligne, consulté le )
  43. (en) « L’Oréal presents the photo exhibition Half the sky by Floriane de Lassée at the Women’s Forum - L’Oréal Group », sur www.loreal.sg (consulté le )
  44. http://www.kyotographie.jp/kgplus/wpplus/wp-content/uploads/2016/03/0405_KGplus2013_map.pdf
  45. Alexis, « Kyotographie », sur Un papillon francophone au Kansai, (consulté le )
  46. « Nepali Times | Latest news and analysis from Nepal on politics, economics and society », sur archive.nepalitimes.com (consulté le )
  47. « A Joint Photo Exhibition », sur fridayweekly.com.np (consulté le )
  48. « Vernissage Présences », sur www.paris-art.com
  49. « Festival Photo : Les femmes s'exposent », sur www.lesfemmessexposent.com
  50. « Expo : Festival Photo Phnom Penh 2018 », Institut français du Cambodge,‎ (lire en ligne, consulté le )
  51. « Evènements », sur www.artlink.fr (consulté le )
  52. « Rencontres Internationales de la Photo de Fès - Fès », Institut Français du Maroc - Fès,‎ (lire en ligne, consulté le )
  53. Institut français de Fès, « RENCONTRES INTERNATIONALES DE LA PHOTO DE FÈS 2016 », (consulté le )
  54. « How much can you carry? Le voyage de Floriane de Lassée », sur www.lesnumeriques.com (consulté le )
  55. FisheyeMag, « Festival La Gacilly 2014 - Floriane de Lassée », (consulté le )
  56. FestivalPhoto La Gacilly, « Floriane DE LASSÉ La Gacilly 2014 », (consulté le )
  57. « Le Musée de la Photographie se dé-robe… - Art Côte d'Azur », sur www.artcotedazur.fr (consulté le )
  58. https://mudac.ch/src/uploads/2016/05/brochure-3.pdf
  59. « CORPS DE VILLE, La Cambre Architecture, Bruxelles | Bureau d'art et de Recherche – Roubaix », sur www.le-bar.fr (consulté le )
  60. a et b « Floriane de Lassée », Paris Art,‎ (lire en ligne, consulté le )
  61. « Hey, Hot Shot! Summer 2005 Edition @ jen bekman », sur archive.jenbekman.com (consulté le )
  62. « Floriane de Lassée immortalise les rêves des petites filles », Marie Claire,‎ (lire en ligne, consulté le )
  63. « Flamme Marie Claire : Engagement de la photographe Floriane de Lassée », (consulté le )
  64. MGG, « Floriane de Lassée », sur Carré sur Seine (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]