Fabrice Sawegnon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Fabrice Sawegnon
Fabrice Sawegnon 2.jpg
Biographie
Naissance
(50 ans)
Abidjan
Nationalité
ivoirienne
Activité
Autres informations
Propriétaire de

Voodoo Group ; Life TV

Vibe Radio Côte d'Ivoire & Sénégal
Site web

Fabrice Sawegnon, né le 18 janvier 1972, à Abidjan en Côte d'Ivoire, est un chef d'entreprise ivoirien, fondateur et Président-directeur général de Voodoo Group.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Fabrice Sawegnon est le fils d'une mère secrétaire et d'un père architecte. Il perd son père alors qu'il est âgé de 3 mois[1]. Il grandit à Abidjan dans Le Plateau avec sa mère et son beau-père, cheminot[2]. Il est titulaire d'un diplôme en gestion et commerce de l'Institut national supérieur de l'enseignement technique de Yamoussoukro en 1994[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

Il commence sa carrière chez Metal Ivoire et Jal Afrique en tant que chef de produit. Il rejoint ensuite Panafcom Young & Rubicam en 1995, puis McCann-Erickson en tant que directeur de clientèle, notamment en charge des marques Coca-Cola et de Sprite pour 21 pays d'Afrique[4].

En 1999, il fonde une agence de communication, Voodoo Communication, basée à Abidjan, connue pour avoir géré plusieurs campagnes électorales en Afrique de l'Ouest. Les activités de son entreprise s'étendent de la publicité à l’événementiel en passant par l'édition[5].

Il crée en 2003 une régie publicitaire, Espace image régie, aujourd'hui Voodoo Média, éditrice de l'édition africaine du magazine Life[6].

En 2009, il crée la Société des Divertissements d’Abidjan qui gère des lieux de divertissement, l'organisation d'événement grand public et professionnels[7]. Il organise notamment le sommet UA-UE en 2017[8].

En 2013, il lance l'offre mobile Ma Life en partenariat avec l'opérateur Orange en Côte d'Ivoire, dont la star américaine Kim Kardashian était l'égérie du lancement[9].

En 2015, il est cité parmi les 50 personnalités qui font la Côte d'Ivoire par Jeune Afrique[10].

En 2016, il crée la Fondation Voodoo pour aider les jeunes talents de la culture et du sport[11].

À la suite d'un accord signé en 2017 avec le Groupe M6, il lance une chaîne de télévision, Life TV, en 2019[12].

En janvier 2019, il rachète au Groupe Lagardère, la totalité des parts de Vibe Radio Côte d'Ivoire et Vibe Radio Sénégal[13].

En dehors de la communication et des médias, Fabrice Sawegnon investit également dans l'immobilier, l'hôtellerie et la sécurité privée[1].

Campagnes politiques[modifier | modifier le code]

Fabrice Sawegnon se lance dans le marketing politique au début des années 2000. Il dirige la communication d'une dizaine de campagnes présidentielles en Afrique de l'ouest[14]. En 2001, il participe ainsi à la réélection de Mathieu Kérékou au Bénin. Il travaille avec Gnassingbé Eyadema au Togo en 2003, Omar Bongo et Ali Bongo[15] au Gabon respectivement en 2005 et 2009 [15], le président Alassane Ouattara de la Côte d'Ivoire en 2010 et 2015[16],[17], Ibrahim Boubacar Keïta au Mali en 2013 et 2018.

Au Bénin, il dirige les candidatures à l'élection présidentielle d'Adrien Houngbédji et de Lionel Zinsou[18].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

En 2018, il échoue à se faire élire maire du Plateau, à Abidjan, lors des élections municipales[19].

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Il est marié à Laurence Kouakou depuis 2001 et père de quatre enfants[20].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Entrepreneuriat en Afrique : Fabrice Sawegnon, un chef d’entreprise inspirant et visionnaire ! | Info », sur www.notrevoix.info (consulté le )
  2. « Municipales au Plateau : Fabrice Sawegon reçoit l’onction des cheminots - Abidjan.net News », sur news.abidjan.net (consulté le )
  3. « Fabrice Sawegnon, l’homme qui réinventa la publicité en Afrique », (consulté le )
  4. « Fabrice Sawegnon, de l'or pour l'Afrique », sur Stratégies, (consulté le )
  5. Axelle Kadio-Morokro, « Comment Fabrice Sawegnon transforme Voodoo Communication en groupe de médias ? », sur Afriveille | Actualités Economique & Technologique pour l'Afrique, (consulté le )
  6. (en-US) « Comment Fabrice Sawegnon transforme Voodoo Communication en groupe de médias ? », sur businessechos.net, (consulté le )
  7. KADY KONATE, « Fabrice Sawegnon : le géant ivoirien qui façonne la communication en Afrique francophone », sur AfrikMag, (consulté le )
  8. KOUADIO roméo DOUDOU, « fabrice sawegnon obtient l’organisation du sommet UA-UE | Source Information » (consulté le )
  9. « Fabrice Sawegnon : le géant ivoirien qui façonne la communication en Afrique francophone – NetAfrique.net », sur netafrique.net (consulté le )
  10. les 50 personnalités qui font la Côte d'Ivoire par le magazine Jeune Afrique
  11. « Côte d’Ivoire/ Lancement de Voodoo Fondation pour l’éducation, l’assistance sociale et la découverte des talents - Abidjan.net News », sur news.abidjan.net (consulté le )
  12. « Côte d’Ivoire : Fabrice Sawegnon s’allie à M6 pour lancer Life TV – Jeune Afrique », sur JeuneAfrique.com (consulté le )
  13. « Fabrice Sawegnon prend le contrôle de Vibe Radio Côte d’Ivoire et Sénégal, du groupe Lagardère », sur JeuneAfrique.com, (consulté le )
  14. Sylvain Attal, « Fabrice Sawegnon, faiseur de rois », Forbes Afrique,‎ (lire en ligne)
  15. a et b « Fabrice Sawegnon révèle : ‘’Alassane Ouattara est mon 11e client politique’’ », Ivoire Matin,‎ (lire en ligne)
  16. Baudelaire Mieu, « Côte d'Ivoire : qui est Fabrice Sawegnon, le faiseur de présidents ? », Jeune Afrique,‎ (lire en ligne)
  17. Serge Michel, « Présidentielle au Bénin : pour qui roule Vincent Bolloré ? », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  18. « Côte d'Ivoire : joue-la à la Fabrice Sawegnon et tu auras la campagne de Lionel Zinsou ! », Afrique Sur 7,‎ (lire en ligne)
  19. « Le candidat du pouvoir ivoirien reconnait sa défaite au Plateau », sur VOA (consulté le )
  20. « Elections municipales 2018 au Plateau. Fabrice Sawegnon contre-attaque : « Quand on prendra le Plateau, chaque habitant aura une assurance maladie… » », JusteInfos,‎ (lire en ligne)