El concierto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
El concierto

Album de Luis Miguel
Sortie
Enregistré 4 au
11 et
Auditorium National de Mexico
Stade José-Amalfitani
Durée 1:29:23
Genre Boléro, pop latine, ranchera, mariachi
Producteur Luis Miguel, Kiko Cibrian
Label WEA Latina

Albums de Luis Miguel

Singles

Si nos dejan, Amanecí en tus brazos

El Concierto (français : Le concert) est le deuxième album live, après l'EP América & en vivo, du chanteur mexicain Luis Miguel, sorti le chez WEA Latina. Il a été enregistré à partir de ses performances à l'Auditorium national de Mexico et au Stade José Amalfitani, en 1994, lors de sa tournée Segundo Romance. L'album contient des reprises en direct des chansons de José Alfredo Jiménez (Si Nos Dejan, Amanecí en Tus Brazos et El Rey), qui n'avaient jamais été publiées auparavant. Les deux premières chansons sont sorties en single, la première atteignant la première place du classement Billboard Hot Latin Songs et la seconde la troisième place du même classement.

À sa sortie, El Concierto a reçu des critiques généralement favorables, qui ont salué sa production, le chant de Miguel et ses interprétations des rancheras de Jiménez. L'album a atteint la deuxième place du hitparade Billboard Top Latin Albums et l'album et la vidéo ont été certifiés or par la Recording Industry Association of America (RIAA). L'album a atteint la deuxième place du palmarès de la Cámara Argentina de Productores de Fonogramas y Videogramas (CAPIF) et a été certifié quadruple platine par la CAPIF. Le disque a également atteint la deuxième place du palmarès des albums chiliens et a obtenu le statut de disque de diamant dans le pays et de double platine au Mexique, de platine au Paraguay et en Uruguay. L'album s'est vendu à plus de deux millions d'exemplaires dans l'année qui a suivi sa sortie. El Concierto a remporté le prix Eres pour l'album de l'année et a été nominé pour l'album pop de l'année aux prix Lo Nuestro de 1996.

Contexte et sortie[modifier | modifier le code]

En 1994, Miguel a sorti son dixième album studio, Segundo Romance. Il fait suite à son album Romance de 1991 où Miguel enregistre une collection de boléros classiques et de standards latino-américains[1]. Il s'est vendu à plus d'un million d'exemplaires dans les deux jours qui ont suivi sa sortie[2] et a été certifié platine aux États-Unis pour la vente d'un million d'exemplaires[3], faisant de Miguel le premier artiste latin à avoir deux disques de platine aux États-Unis (l'autre est Romance)[4],[5]. Pour promouvoir davantage l'album, Miguel a commencé sa tournée Segundo Romance avec 16 spectacles à l'Auditorium national de Mexico, qui a attiré un public de plus de 155 000 personnes[6]. Le chanteur s'est produit dans tout le Mexique, aux États-Unis, au Pérou et en Argentine jusqu'au , date à laquelle la tournée s'est terminée à Acapulco[7]. Ses seize spectacles à l'Auditorium national de Mexico et ses deux concerts au Stade Vélez de Buenos Aires ont été filmés pour être inclus dans un album live[8].

Il était disponible en quatre formats : un double CD audio en direct, une cassette, un laserdisc et une vidéo. Les formats comprenaient les interprétations complètes de 28 chansons des concerts. L'album est sorti le . El concierto comprend trois interprétations en direct des chansons de José Alfredo Jiménez : Si Nos Dejan, Amanecí en Tus Brazos, et El Rey[9]. Lors de ces représentations, Miguel était accompagné de Mariachi 2000 dirigé par Cutberto Pérez. Si Nos Dejan est sorti en single pour l'album le [10]. La chanson a atteint la première place du classement Billboard Hot Latin Songs, devenant ainsi sa douzième chanson numéro un[11]. Amanecí en Tus Brazos est sorti en tant que deuxième single et a atteint la troisième place du classement Hot Latin Songs[11]. La version live de Hasta Que Me Olvides est sortie en Espagne en tant que single promotionnel[12].

Pour promouvoir davantage l'album, Miguel lance la tournée El Concierto (en) qui débute le au Circus Maximus Showroom de Las Vegas, au Nevada, et se produit dans plusieurs villes des États-Unis[13]. La setlist comprend des morceaux pop et des ballades déjà enregistrés, des boléros de ses albums romances et les chansons mariachi d'El Concierto[14]. La tournée s'est terminée le à Acapulco[15].

Accueil[modifier | modifier le code]

Stephen Thomas Erlewine d'AllMusic a attribué 4,5 étoiles sur 5 à El Concierto, saluant l'inclusion des performances de mariachis et qualifiant le spectacle de « bonne introduction au chanteur, puisqu'il présente ses plus grands succès et qu'il donne une performance tapageuse et passionnée »[16]. John Lannert, du magazine Billboard, a qualifié l'album de « double CD live prévisible, bien que plaisant aux fans » et a qualifié ses performances de mariachis de « classiques du style mariachi »[17]. Chito de la Torre a écrit pour La Prensa de San Antonio (en) et a fait l'éloge de l'album, déclarant que Miguel « se trouve parmi les rares qui sont vraiment bons à la fois sur disque et en live » et a complimenté son « feeling énergique et les réactions du public en live »[18]. René Carbrera du Corpus Christi Caller-Times (en) a déclaré que les productions de l'album « emmènent essentiellement les auditeurs à travers l'une des performances dynamiques de Miguel » et a fait l'éloge des performances de boléro comme « superbement exécutées comme des ballades pop par Miguel ». Concernant les chansons mariachi, Cabrera a déclaré : « S'il y a quelque chose qui ressort des créations de Jimenez, c'est que les morceaux sont aussi indestructibles que les émotions qui y sont décrites »[19]. Le rédacteur en chef du San Diego Union-Tribune, Ernesto Portillo Jr., a attribué à l'album quatre étoiles sur quatre, en complimentant la voix de Miguel, ses airs pop comme « grésillement », et a remarqué que Miguel « montre ses prouesses musicales avec des interprétations convaincantes, soutenues par des mariachis, de quatre classiques de la ranchera écrits par le défunt chanteur-compositeur mexicain Jose Alfredo Jimenez »[20].

Lors de la cérémonie de remise des prix Eres 1996, El Concierto a été récompensé pour l'album de l'année et Miguel pour l'artiste de l'année[21]. La même année, le disque a été nominé pour le prix de l'album pop de l'année lors de la 8e édition des prix Lo Nuestro, mais a perdu face à l'album éponyme d'Enrique Iglesias. Si Nos Dejan a également été nominé pour la chanson pop de l'année, perdant à nouveau contre Iglesias pour sa chanson Si Tu Te Vas. Miguel a remporté le prix de l'artiste masculin pop de l'année[22],[23].

Ventes[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis, El Concierto a fait ses débuts et a atteint la deuxième place du classement Billboard Top Latin Albums, la première place étant occupée par l'album Dreaming of You de Selena[24]. Il n'a occupé cette position que pendant deux semaines avant d'être remplacé par Abriendo Puertas de Gloria Estefan[25]. Le disque a également atteint la 45e place du Billboard 200 et la deuxième place du hitparade Billboard Latin Pop Albums (en)[26],[27]. L'album et la vidéo ont tous deux été certifiés or par la Recording Industry Association of America (RIAA) ; le premier pour la vente de 500 000 exemplaires et le second pour 50 000 exemplaires[28]. En Argentine, El Concierto a débuté à la première place du classement des albums de la Cámara Argentina de Productores de Fonogramas y Videogramas (CAPIF) et l'album a été certifié quadruple platine par la CAPIF pour des ventes de 240 000 exemplaires, tandis que la vidéo a reçu une certification platine pour des ventes de 8 000 exemplaires[29],[30]. L'album a atteint la deuxième place sur les albums au Chili et a été certifié platine dans le pays[31],[32]. Il a également obtenu le statut de platine au Mexique, au Paraguay et en Uruguay. Ailleurs, il a été certifié or en Bolivie et en Espagne[33], quintuple platine au Venezuela et triple platine en Amérique centrale[32]. El Concierto s'est vendu à plus de deux millions d'exemplaires dans l'année qui a suivi sa sortie[34].

Liste des titres[modifier | modifier le code]

Adaptée de Discogs (CD)[35] et d'AllMusic (vidéo)[36].

Disque 1
No TitreAuteur Durée
1. Introduccion 1:10
2. Luz VerdeRudy Pérez 3:46
3. Pensar en TiFrancisco Fabián Céspedes 4:32
4. Dame Tu AmorKiko Cibrian / Adrián Possé 4:56
5. No Sé TúArmando Manzanero 3:56
6. Alguien Como Tú (Somebody in Your Life)Robbie Buchanan /Diane Warren / Angel Marquez 5:29
7. Medley (Yo Que No Vivo Sin Ti, Culpable o No, Más Allá de Todo, Fría Como el Viento, Entrégate, Tengo Todo Excepto a Ti, La Incondicional) 16:33
8. SuaveKiko Cibrian / Orlando Castro 5:39
Disque 2
No TitreAuteur Durée
1. Introduction Guitare 1:33
2. Hasta Que Me OlvidesJuan Luis Guerra 4:25
3. Que Nivel de MujerEmilio Castillo / Orlando Castro / Stephen Kupka 4:43
4. Historia de un AmorCarlos Eleta Almarán 3:52
5. NosotrosPedro Junco 3:52
6. Somos NoviosArmando Manzanero 3:16
7. Sin TiPepe Guízar 3:07
8. El Día Que Me QuierasCarlos Gardel / Alfredo Le Pera 3:59
9. La Media VueltaJosé Alfredo Jiménez 2:44
10. Si Nos DejanJosé Alfredo Jiménez 2:32
11. Amanecí en Tus BrazosJosé Alfredo Jiménez 2:31
12. El ReyJosé Alfredo Jiménez 3:16
13. Será Que No Me Amas (Blame It on the Boogie)Mick Jackson / Elmar Krohn / Juan Carlos Calderón 4:36
Vidéo
No TitreAuteur Durée
1. Luz Verde
2. Pensar en Ti
3. Dame Tu Amor
4. No Sé Tú
5. Alguien Como Tú (Somebody in Your Life)
6. Medley
7. Suave
8. Hasta Que Me Olvides
9. Que Nivel de Mujer
10. Historia de un Amor
11. Nosotros
12. Somos Novios
13. Sin Ti
14. El Día Que Me Quieras
15. La Media Vuelta
16. Si Nos Dejan
17. El Rey
18. Será Que No Me Amas (Blame It on the Boogie)

Crédits[modifier | modifier le code]

Adaptés d'AllMusic[37].

Crédits musicaux[modifier | modifier le code]

  • Juan Manuel Arpero – direction d'orchestre, trompette
  • Alejandro Carballo – trombone
  • Armando Cedillo – trompette
  • Idelfonso Cedillo – violoncelle
  • Ignacio "Kiko" Cibrián – direction d'orchestre, guitare, producteur
  • Daniel Cruz – alto
  • Miguel Flores – guitare
  • Pedro Garcia – violon
  • Alfonso Gonzalez – violon
  • Arturo González – violon
  • Aarón Jiménez – violon
  • Francisco Loyo – piano
  • Victor Loyo – batterie
  • Ignacio Mariscal – violoncelle
  • Antonio Medrano – violon
  • Martín Medrano – violon
  • Luis Miguel – producteur, chant
  • Jeff Nathanson – saxophone
  • Arturo Perez – claviers
  • Cutberto Perez – direction d'orchestre, trompette
  • Emilio Perez – violon
  • Patricia Tanus – chœurs

Crédits techniques[modifier | modifier le code]

  • Craig Brock – assistant ingénieur du son
  • Bernie Grundman – mastering
  • Paul McKenna – ingénieur digital
  • Francisco Miranda – ingénieur du son
  • Neal Preston – photographie
  • Carlos Somonte – photographie
  • Salvador Tercero – assistant ingénieur du son
  • Sergio Toporek & Christian Vinay – design graphique

Classements[modifier | modifier le code]

Hebdomadaires[modifier | modifier le code]

Hitparade (1995-1996) Meilleur

classement

Réf.
Argentine (CAPIF) 1 [29]
Chili (IFPI) 2 [31]
États-Unis Billboard 200 45 [26]
États-Unis Billboard Top Latin Albums 2 [38]
États-Unis Billboard Latin Pop Albums 2 [27]

Annuels[modifier | modifier le code]

Hitparade (1995) Classement Réf.
États-Unis Top Latin Albums (Billboard) 18 [39]
États-Unis Latin Pop Albums (Billboard 9
Hitparade (1996) Classement Réf.
États-Unis Top Latin Albums (Billboard) 7 [40]
États-Unis Latin Pop Albums (Billboard 7

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Jose Promis, « Segundo Romance—Luis Miguel: Overview », sur AllMusic, Rovi Corporation
  2. (en) « With Love, Luis », San Jose Mercury News, MediaNews Group,‎
  3. (en-US) « Gold & Platinum », sur RIAA (consulté le 18 octobre 2020)
  4. Leila Cobo-Hanlon, « Pop Music Review: Luis Miguel Displays His Musical Range at Universal », Los Angeles Times,‎ (lire en ligne)
  5. (en) Sandra Brennan, « Luis Miguel », sur AllMusic, Rovi Corporation
  6. (es) « Record de Luismi », Editora de la Laguna,‎ , p. 45 (lire en ligne)
  7. (es) « Es una minita el "Romance II" de Luis Miguel », Editora de la Laguna,‎ , p. 44 (lire en ligne)
  8. (es) « Luis Miguel - Edad, ciudad natal, biografía », sur Last.fm (consulté le 18 octobre 2020)
  9. (es) « "El Concierto", la nueva producción de Luis Miguel », Editora de la Laguna,‎ , p. 50 (lire en ligne)
  10. (es) « Luis Miguel sacará un álbum doble », El Siglo del Torreón,‎ , p. 26 (lire en ligne)
  11. a et b (en) « Luis Miguel - Chart history: Latin Songs », sur Billboard, Prometheus Global Media
  12. Hasta Que Me Olvides, Luis Miguel, 1995, WEA Spain, a division of Warner Music Group, Espagne
  13. (es) « Luismi de gira con mariachi », sur El Siglo de Torreón (consulté le 18 octobre 2020)
  14. « Luis Miguel de gira por Estados Unidos », El Siglo del Torreón,‎ , p. 46 (lire en ligne)
  15. (es) « Ofrecerá Luis Miguel dos conciertos más en el Auditorio Nacional », El Siglo del Torreón,‎ (lire en ligne)
  16. (en) Stephen Thomas Erlewine, « El Concierto - Luis Miguel: Overview », sur AllMusic, Rovi Corporation
  17. (en) Paul Verna, « Reviews & Previews », Nielsen Business Media, Inc., vol. 107, no 42,‎ , p. 79 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  18. Chito de la Torre, « Luis Miguel live in person and on disc », La Prensa de San Antonio, Duran Duran Industries,‎ (lire en ligne[archive du ])
  19. Rene Cabrera, « Luis Miguel'S Latest CD Shows Why He's a Star », Corpus Christi Caller-Times, Gannett Company,‎
  20. Ernesto Portillo Jr., « Album Reviews – Latin Pop », The San Diego Union-Tribune, Tribune Publishing,‎
  21. (es) « Entregan los premios "Eres" », El Siglo del Torreón,‎ , p. 37 (lire en ligne)
  22. « Univision Announces the Nominees for Spanish-language Music's Highest Honors Premio Lo Nuestro a la Musica Latina », Univision,‎ (lire en ligne[archive du ])
  23. (es) « Lo Nuestro – Historia » [archive du ], sur Univision, Univision Communications
  24. (en) « Latin Albums: Week of November 4, 1995 », sur Billboard, Prometheus Global Media,
  25. (en) « Latin Albums: Week of November 18, 1995 », sur Billboard, Prometheus Global Media,
  26. a et b (en) « Luis Miguel - Chart History (Billboard 200) », sur Billboard (consulté le 18 octobre 2020)
  27. a et b (en) « Luis Miguel - Chart History (Latin Pop Albums) », sur Billboard (consulté le 18 octobre 2020)
  28. (en-US) « American certifications – Luis Miguel – El Concierto », sur Recording Industry Association of America (consulté le 18 octobre 2020)
  29. a et b (en) Hits of the World, Billboard, (lire en ligne)
  30. (es) « Discos de oro y platino » [archive du ], Cámara Argentina de Productores de Fonogramas y Videogramas
  31. a et b (en) Hits of the World, Billboard, (lire en ligne)
  32. a et b (es) « Luis Miguel » [archive du ], Durango.net
  33. (es) Fernando Salaverri, Sólo éxitos. Año a año. 1959-2002, Madrid, Spain, Iberautor Promociones Culturales, (ISBN 9788480486392), p. 953
  34. (es) Juan Pablo García Macotela, « "Dame" nuevo tema de Luis Miguel no ha gustado como se esperaba », El Siglo del Torreón,‎ , p. 27 (lire en ligne)
  35. (es) « Luis Miguel - El Concierto », sur Discogs (consulté le 18 octobre 2020)
  36. (en) « El El Concierto [Video]—Luis Miguel: Overview », sur AllMusic, Rovi Corporation (consulté le 30 septembre 2016)
  37. (en) « El Concierto — Credits », AllMusic. Rovi Corporation (consulté le 24 septembre 2016)
  38. (en) « Luis Miguel - Chart History (Top Latin Albums) », sur Billboard (consulté le 18 octobre 2020)
  39. (en-US) « Here are the yearly charts for the... », sur Orlando Sentinel, (consulté le 18 octobre 2020), p. 2
  40. (en) The Year in Music, Billboard, (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]